Ce site vient d'être actualisé. N'hésitez pas à nous faire vos suggestions ou nous signaler tout désagrément, via le formulaire contact.

image01 Connexion

Accéder à votre espace utilisateur

image01 Inscription

Pas encore de compte ?

Agenda des salons

Emploi Evénementiel, en partenariat avec La Gazette des Salons, vous propose un agenda des salons professionnels et grand public en cours ou à venir


Les Foires de France lancent leur site internet

En 2003, une charte des Foires-Expositions, dont l’enjeu est de développer l’attractivité des Foires-Expositions auprès des deux cibles exposants et visiteurs, est créée. Pour répondre aux exigences de cette charte, la Foire-Exposition doit satisfaire 50 critères, comme l’accueil, la diversité de l’offre commerciale, les outils d’animation, le contrôle des chiffres-clés, etc...

foire de France

Avec 30 Foires-Expositions obtentrices de cette charte, UNIMEV* créé, en 2015, la marque collective « Foires de France », afin de renforcer l’assurance de qualité auprès des publics et clients et faire face à la révolution des modes de consommation.

Cette visibilité est aujourd’hui encore plus marquée. UNIMEV annonce la création d’un site Internet dédié à la marque : www.foiresdefrance.com.

En plus d’une présentation des engagements et valeurs, le site propose un calendrier des « Foires de France », des données chiffrées stratégiques du secteur, des informations utiles pour les visiteurs ainsi que l’actualité de la filière.

Les 30 foires de la marque accueillent plus de 5 millions de visiteurs et 25.000 exposants sur 1 million de m² de surface d’expo. Le poids de la filière est donc appréciable et justifie la nouvelle vitrine médiatique mise en place.

*Union Française des Métiers de l’Evénement

Eric Watiez

Lire la suite

Le Nautic porté par les eaux à la Porte de Versailles

Dans un marché qui semble se reprendre, le Nautic, 57ème Salon International Nautique, ouvre aux publics du 2 au 10 décembre 2017 à la Porte de Versailles.

Le saviez-vous ? Le Nautic est le plus ancien salon grand public organisé à Paris (voir interview de JP Jouët), ville à laquelle il est historiquement lié, et le seul salon nautique au monde à être organisé dans une capitale, loin de la mer, ce qui rend sa logistique complexe. Avec près de 205.000 visiteurs en 2016, 825 exposants cette année et 500 journalistes accrédités, il fait partie des 5 plus importants salons français, tous secteurs confondus.

Le mot du président, Yves Lyon-Caen : « ce salon est notre patrimoine collectif. Il n’est pas comme les autres et ne laisse jamais personne indifférent, que l’on soit exposant ou visiteur. Pour la première fois organisé directement par la Fédération des Industries Nautiques, à travers Nautic Festival SA, l’enjeu est important et exigeant ».

En effet, après des années d’organisation par Reed, la Fédération a décidé de reprendre la main et se donne 3 ans pour réussir son challenge. Dès cette année, le public se trouvera pris dans un tournis d’innovations : visite des bateaux sans prise de rendez-vous dans l’espace « Bienvenue à Bord », visionnage de films sur le milieu marin dans une nouvelle salle de cinéma, Nautic Innovation Awards récompensant les meilleures innovations du nautisme, participation à la plus grande course de paddle au monde (sur la Seine), bénéfice d’un coach particulier pour personnaliser la visite dans l’espace « Capitainerie », accompagnement pour financer son acquisition, permis bateau, participation à une vente aux enchères d’une quinzaine de bateaux anciens, etc…

Enfin, la Fédération Française de Voile remettra son prix du marin de l’Année sur le Salon le dimanche 3 décembre.

Le Nautic fournit d’autres chiffres très intéressants, en vrac : 1.800 marques et 1.000 embarcations présentées au salon, plus de 40.000 salariés dans le secteur qui génère un chiffre d’affaires total de 4,6 M€, 75% de la production française est vendue à l’export, plus de 400 ports de plaisance en France (250.000 places pour les bateaux), 9 millions de personnes pratiquent le nautisme occasionnellement et 4 millions sont des plaisanciers réguliers.

On comprend pourquoi le secteur nautique, économie porteuse en France, a besoin de ce rendez-vous annuel très médiatisé avec ses publics. Souhaitons un plein succès à la nouvelle organisation.

Eric Watiez

Lire la suite

La menuiserie MYTHIQS certifiée ISO 20121

S’il est un secteur où activité et développement durable ne se conjuguent pas spontanément, c’est bien le domaine de l’éphémère, le monde des salons en l’occurrence. Organisateurs, exposants et visiteurs s’alarment fréquemment de gaspillages volumineux entre autres. Depuis quelques années cependant, des entreprises impliquées dans l’événementiel se démarquent sur le sujet, en appui à un souci d’éthique de leurs dirigeants et équipes, et parfois d’un besoin de communication décalé.

Ainsi la société Mythiqs, menuiserie de stand en Seine-et-Marne, membre de Crealians, a obtenu le label PrestaDD en 2015. Ce label, créé par le Synpase (Syndicat national des prestataires de l’audiovisuel scénique et événementiel), en lien avec Ecocert, permet aux entreprises du spectacle engagées dans une démarche de développement durable, de mettre en valeur leurs actions.

En renfort, Mythiqs vient d’annoncer la reconnaissance de ses actions par l’obtention de la certification de la norme ISO 20121, norme internationale du système de management responsable appliquée à l’activité événementielle. Mythiqs est la 1ère menuiserie de stand française à obtenir cette certification. C’est accompagné par Green Evénements, cabinet conseil spécialisé en stratégie développement durable dans le secteur de l’événementiel, que Mythiqs a accédé aux exigences de la norme.

Concrètement, une vigilance est réellement faite sur la sécurité des employés en atelier et sur chantier de pose, sur des formations en sécurité ainsi que sur les gestes et postures à adopter sur le poste de travail, sur l’utilisation de logiciels d’optimisation des découpes des panneaux et évidemment sur le tri et la valorisation des déchets de bois. La sciure issue des découpes est par exemple recyclée pour être réintroduite dans la filière bois ou bois de chauffage, bel exemple d’économie circulaire.

D’après Eric Penanhoat, dirigeant de Mythiqs, « il y a peu de projets dans le monde du stand qui sont éco-responsables, c’est pour cela qu’en tant que premier maillon de la chaîne de fabrication nous souhaitons faire prendre conscience de l’importance du développement durable dans notre activité ».

Abrégé sur Mythiqs : une trentaine de salariés, 20 années d’expérience, menuiserie de stands de 9 à 5.000m², grande variété de clientèle (bureaux d’études, agences de communication et événementielles, designers d’espaces, architectes, scénographes, musées, centres d’exposition…).

Eric Watiez

Lire la suite

Disparition de François Barbance, ancien directeur d’Enjoy Montpellier

La disparition de François Barbance, l'ancien directeur d'Enjoy Montpellier, a été annoncée lundi 26 novembre 2017. Il est décédé des suites d'une maladie fulgurante à l'âge de 69 ans. François Barbance avait été, de 1996 à 2002, le directeur général d'Enjoy, la société d’économie mixte qui supervisait le Corum, le Zénith et l’Arena de Montpellier.

François Barbance MontpellierFrançois Barbance est entré en 1988 au sein de la société Le Corum, dont il a occupé le poste de secrétaire général, puis de directeur du Corum, du Zénith Sud et du parc des expositions. Il avait été nommé directeur général d’Enjoy Montpellier, en 2002.

L’une de ses dernières grandes réalisations en tant que dirigeant d’Enjoy Montpellier (Montpellier Events depuis 2013), a été l’aboutissement du projet Arena.

François Barbance a également représenté Montpellier au sein des instances nationales des métiers de l’événement en occupant la vice-présidence de la Fédération des foires, salons, congrès et événements de France, devenue UNIMEV en 2013, puis la présidence d’Expo’Stat.

Lire la suite

Rochexpo affirme ses ambitions à l’occasion d’Heavent

Dans le cadre des premiers États Généraux de l’Evénement organisés par l’UNIMEV pendant le salon Heavent, l’Association Rochexpo, par la voix de Matthieu Herrou son Directeur Général, a présenté son projet de rénovation du Parc des Expositions de la Haute-Savoie.

Le 3ème Parc de la région Auvergne Rhône-Alpes

mathieu herrouCe site, installé à La Roche-sur-Foron, est à seulement 20 minutes de Genève et d’Annecy. Avec 22.000 m² de surface couverte, il est le 3ème Parc de la région Auvergne Rhône-Alpes (après Eurexpo à Lyon et Alpexpo à Grenoble).

Une importante délégation de personnalités locales était présente, confirmant l’implication du territoire sur les ambitions du parc. L’enjeu est de mobiliser toutes les forces politiques de la Région, du Département et les collectivités. 625.000 € ont déjà été inscrits au Contrat de Plan Etat Région et une concertation est en place entre les acteurs privés et publics pour le développement du parc.

Rochexpo accueille une cinquantaine de manifestations

Le Parc des Expositions de la Haute-Savoie accueille près d’une cinquantaine de manifestations par an, en organise 6 en propre, et ses perspectives sont de doubler l’activité en 10 ans. Matthieu Herrou insiste sur les pistes d’avenir : « Nous allons notamment développer des manifestations dans certains secteurs d’activité phares de notre Région, ainsi la création d’une nouvelle manifestation sur l’Agriculture fin 2018, et, prenant acte que notre département et l’un des plus fréquentés en hiver comme en été, un événement sur le Tourisme sera également programmé ».

Actuellement sur le site, le Salon Naturellia, salon des solutions concrètes pour consommer mieux, qui fait suite à Mieux Vivre Expo, sur les aménagements intérieurs et extérieurs.

Pour en savoir plus : www.rochexpo.com

Eric Watiez

Lire la suite

Vinisud et Vinovision se regroupent en un seul événement parisien

Le 30 octobre 2017, Comexposium rachète Adhesion Group SA (Vinisud), au groupe Euromoney Institutional Investor PLC, coté à la Bourse de Londres.

Le 24 novembre, le groupe français annonce le regroupement de Vinisud et de Vinovison en un seul événement, les années impaires. La prochaine session se tiendra en février 2019 à la Porte de Versailles. Les années paires, chacun des événements retrouvera son indépendance à Montpellier pour Vinisud et Paris pour Vinovision.

On réagit vite chez Comexposium

L’enjeu, selon Fabrice Rieu, président de Vinisud, est « de permettre à la France de retrouver la place qu’elle mérite dans la filière vin ».

Vinisud, Mondial des vins méditerranéens, et Vinovision, Salon International des vins septentrionaux (Bourgogne, Champagne, Alsace, Val de Loire, etc.) se complètent, mais laissent à l’écart l’incontournable Bordelais, très peu représenté à Vinisud, dans une perspective d’événement mondial. Fabrice Rieux assure que « la main est plus que tendue aux professionnels de la région ».

Objectif : s’installer dans le top mondial des événements de la filière vin

Comexposium semble désirer s’installer dans le top mondial des événements de la filière vin. Ainsi cette acquisition de Vinisud (1650 exposants) à Euromoney, mais aussi la participation à hauteur de 90% de World Bulk Wine Exhibition (salon annuel à Amsterdam, destiné aux acheteurs de vins en vrac). Et encore quatre événements mondiaux leaders, World Wine Meetings, convention d’affaires sur le vin, à Paris, Singapour, Chicago et San Francisco.

Mot de la fin de Renaud Hamaide, président de Comexposium : « Nous continuons de développer nos activités dans des secteurs industriels stratégiques. L'acquisition d’Adhesion Group et de World Bulk Wine Exhibition renforce notre présence dans le secteur du vin. Cette décision confirme les ambitions du groupe d'étendre ses activités à l'international sur des marchés à fort potentiel de croissance ».

Eric Watiez

Lire la suite

Pour ses 50 ans, Promosalons fait l’événement et donne du temps à l’avenir

Le 6 octobre dernier, Promosalons, moteur depuis 1967 de la promotion internationale des salons français, réunissait plus de 180 professionnels, à la CCI Paris Ile-de-France, et transformait l’anniversaire de ses 50 ans en un événement-débat sur « Les mutations du média salon et de son marketing international ». Ce fut un succès.

Promosalons l’a compris : pour innover et affronter le complexe des mutations mondiales, les acteurs des salons français doivent échanger. Cette « conversation » vaut de l’or. Et la France peut y jouer son leadership.

Une double-tendance émerge des discussions : un mouvement très marqué vers l’individualisé et le singulier, la relation « one to one », qui aboutit à des stratégies marketing et digitales « customer centric », à très forts tenue expérientielle et contenu éditorial, et, simultanément, des enjeux de plus en plus flagrants de fédération. Il faut « chasser en meute », rassembler les communautés, bâtir des aventures collectives entre les professionnels des salons, les marchés, les filières, les territoires.

Le couplage public-privé et l’intégration territoriale sont aussi fondamentaux. Les pouvoirs publics mesurent plus clairement le rôle-clef de la filière salon dans l’économie française. La compétitivité repose aussi largement sur des infrastructures, à l’exemple du projet Porte de Versailles, qui doivent rester ouvertes aux transformations à venir.

Le temps est donc bien à l’innovation, aux nouveaux talents, à la culture d’une créativité française. Il est aussi à la recherche, grâce à un projet original porté par l’UNIMEV avec le sociologue Bertrand PULMAN sur « une sociologie des enthousiasmes » au sein de la filière. Un des intervenants le dit en bref : « le "test and learn" va devenir obligatoire ».

Restait à remercier l’équipe de Promosalons. Ce fut fait avec coeur. Leur événement avait là le sens de l’avenir.

Marc Halpert

Lire la suite

Où en est la candidature de la France à l’exposition universelle de 2025 ?

La France devient championne de l’organisation d’événements sportifs internationaux et le fait savoir. Le Mondial de handball masculin en 2017, l’Euro féminin de handball en 2018, la Ryder Cup de golf en 2018, la Coupe du Monde de football féminin en 2019, la Coupe du Monde de Rugby en 2023, les Jeux Olympiques en 2024… Tout cela donne le tournis. De nouvelles structures polyvalentes d’ampleur sont créées et renforcent l’existant, ainsi le stade Pierre-Mauroy à Lille ou la U Arena de Nanterre, et d’autres…

Dans ce contexte, la candidature de la France à l’Exposition universelle de 2025 ne trouve pas sa place dans les média. Et pourtant, on s’active ! En novembre 2018 sera nommée la ville organisatrice. Outre Paris, 3 autres villes sont entrées dans la compétition : Osaka, Iekaterinbourg et Bakou. La candidature française porte des enjeux ambitieux, au-delà de la capitale. Parlons donc plutôt d’une candidature du Grand Paris.

Expo 2025 Grand Paris France

Expofrance, dans sa communication, intitule d’ailleurs maintenant l’événement « Expo 2025 Grand Paris France ». L’extension sur la métropole et l’appui affiché de l’état sont destinés à sécuriser le jury d’attribution. De plus, la thématique retenue, « La connaissance à partager, la planète à protéger » confirme l’objectif fédérateur de la candidature. 10 ans après la COP 21 à Paris, le thème du climat et la communauté des perspectives constitueraient l’occasion de faire un point sérieux sur ces questions aujourd’hui bien fragilisées.

Voilà pour l’ambition. Mais à un an de l’attribution par le BIE (170 membres répartis dans le monde entier), où en est-on concrètement ?

Un projet porté par la jeunesse

La bonne parole doit être portée dans le monde entier. Outre la diplomatie française, le comité de candidature Expofrance 2025 (toujours porté par l’initiateur du projet, Jean-Christophe Fromantin) et les entreprises partenaires, 100 jeunes de 20 à 25 ans, de 70 pays, prennent le relais de la promotion de la candidature. Ces jeunes ambassadeurs incarneront les valeurs portées par la France et remettront aux autorités de leurs pays une lettre de demande de soutien à la candidature française. C’est bien la jeunesse qui est l’enjeu et qui porte maintenant le projet.

« La France représente pour nous un pays moteur d’innovation, un pays de savoir et de partage, un pays aux valeurs humanistes qui ont façonné le monde. Aujourd’hui, la candidature française à l’Exposition universelle incarne une formidable opportunité pour la jeunesse internationale de relever les enjeux de notre génération. Nous sommes fiers d’en être les ambassadeurs et notre premier défi sera d’obtenir les soutiens de nos pays respectifs pour que la France puisse écrire une nouvelle page dans l’histoire des Expositions universelles ». C’est à l’occasion d’une semaine de rencontres du 12 au 17 novembre à Paris), qu’Alba Constantini, jeune ambassadrice italienne a pu s’exprimer de la sorte, relayant l’unanimité des 100 jeunes ambassadeurs présents.

Rappelons qu’en octobre dernier, Emmanuel Macron, lors d’une intervention sur le site de Paris-Saclay, un des sites postulant à l’accueil de l’Exposition universelle, avait rappelé la pertinence du projet et son engagement dans la candidature, en pointant « le modèle économique original de partenariat public-privé ».

Expofrance 2025 en chiffres

Quelques chiffres annoncés par Jean-Christophe Fromantin :

  • Budget : 3,5 milliards d’€ financés très majoritairement par les entreprises
  • Impact économique : 20 milliards d’€
  • 150.000 emplois durables
  • ½ point de croissance supplémentaire généré

La candidature de Paris (ou Grand-Paris) est donc bien toujours d’actualité, l’organisation de cette candidature parfaitement pensée et les actions promotionnelles montent en puissance. Nul doute qu’au moment choisi, la puissance médiatique prendra le volume nécessaire.

Eric Watiez

Lire la suite

L’étude LEADS met en perspective les évolutions du marché du stand

Comme toute filière professionnelle, l’évènementiel a besoin d’indicateurs précis pour avancer. Rien de mieux que de pouvoir se situer, se comparer, pour mettre en place les stratégies gagnantes de demain. Notre secteur dispose depuis quelques années d’études sérieuses émanant de différentes sources, comme par exemple celles fournies par UNIMEV, ou encore par la CCI Paris-Ile de France.

Le croisement de ces différentes sources est toujours précieux, et chacune d'entre elles apporte un éclairage particulier sur le secteur. Parmi les études dont la sortie est devenue un rendez-vous utile et attendu, celle publiée à l’initiative du LEADS propose un focus particulier sur l’activité des agences de design de stand.

media salon en france

La première partie de l’étude met en perspective l’activité du média salon par rapport aux dépenses en communication des entreprises. A ce sujet, on notera que dans un marché global qui connait une érosion que rien ne semblait pouvoir arrêter depuis l’an 2000, jusqu’au rebond salvateur de 2016 (+1,09%), l’activité salon résiste en enregistrant une croissance modérée mais régulière (de 1500 millions d’euros en 2013 à 1530 en 2016).

Pour pondérer cette tendance rassurante, il est précisé que les salons grand-public ont davantage de mal à sortir leur épingle du jeu que les salons professionnels, ces derniers enregistrant à eux seuls une hausse pour 2016 de +2% pour les surfaces louées et +1,6% pour le nombre d’exposants. En comparant cette fois la rentabilité des acteurs de la filière par métier, on remarque que ce sont les organisateurs de salons qui tirent le mieux leur épingle du jeu, devant les loueurs de mobilier et les installateurs généraux (page 38).

Activité en progrès, mais peut mieux faire…

Même si la conjoncture semble clémente pour l’activité salon, on est en droit de s’interroger sur ce qui peut bien lester la courbe pour l’empêcher de tutoyer les sommets. Une partie de la réponse nous est peut-être apportée en page 10 de l’étude LEADS. Comparaison n’est pas raison, mais quand on place côte à côte le prix moyen du M2 nu dans les salons français et internationaux, on peut facilement admettre que la filière hexagonale a encore des efforts à faire en termes de compétitivité. En effet, quand l’Allemagne, pays leader des grands salons internationaux affiche un prix du M2 à 143 euros, la France propose le même M2 à 266 euros. Aussi violente soit la différence, les raisons en sont multiples et complexes, et on ne saurait réduire l’attractivité d’outre-rhin à ces seuls chiffres.

dépenses des exposants de salons

Toujours à propos de surface, on trouve en page 13 une autre donnée digne d’intérêt : Le statut de « mètre étalon de l’activité salon » du M2 semble s’effriter puisqu’on constate un début de glissement au détriment des surfaces louées vers la vente de prestations techniques, dans le chiffre d’affaires des parcs d’expositions.

Et les agences de Design de Stand ?

Quand on arrive dans les pages plus spécifiquement dédiées aux agences de design de stand, on constate que l’activité continue à progresser depuis le trou d’air enregistré en 2010 pour cause de crise financière internationale, sans toutefois retrouver encore les résultats de 2008. La projection sur les deux années à venir semble confirmer les bonnes dispositions de marché.

leadsDans le tour d’horizon assez large proposé par l’étude, on relève quelques points de vigilance comme le taux de défaillance des agences, en baisse mais toujours trop important. En ce qui concerne la taille des agences de design de stand adhérentes du LEADS en termes de chiffre d’affaires, ce sont toujours les structures générant moins de 500 K Euros qui sont largement majoritaires. En haut de la pyramide, seules 8 d’entre elles peuvent revendiquer un volume supérieur à 7 millions d’euros.

Nous vous laissons découvrir en page 46 de l’étude, le classement des principales agences de design de stand françaises…

Les prestataires des agences

Une telle étude serait incomplète si elle n’abordait pas la sous-traitance, notamment les travaux confiés à des entreprises étrangères. Si en termes de volume, ce sont les menuisiers qui apparaissent logiquement comme les premiers partenaires des agences de design de stand, le document révèle en page 36 que 45% d’entre elles font appel au moins une fois par an à des fournisseurs étrangers. Malgré tout, 92% des achats sont faits auprès de menuiseries françaises.

La rentabilité en question

La dernière partie de l’étude arrive logiquement sur la question de la rentabilité des entreprises du secteur. Le graphique de la page 30 montre très clairement que la valeur ajoutée des agences de design de stand est inférieure à la moyenne des entreprises françaises. Toutefois, l’espoir est de mise puisque le résultat d’exploitation moyen et la rentabilité sont en hausse.

Leads or not Leads ?

Enfin, pour ceux qui s’interrogent sur l’impact, positif ou négatif que peut apporter l’appartenance à une association telle que le LEADS, un tableau comparatif explicite met judicieusement en avant les résultats supérieurs des agences ayant fait le bon choix ! A découvrir en page 26 pour finir de se convaincre qu’à plusieurs, on est plus forts qu’isolés.

Téléchargez ici l'étude LEADS complète. Lire la suite

Passage de témoin réussi pour Foire de Paris Hors-Série Maison

Comme l’annonçaient les affiches, la traditionnelle Foire d’Automne à Paris, plusieurs fois remaniée, s’est muée en Foire de Paris Hors-Série Maison. Petite sœur de la grande Foire de Paris du mois de mai, elle s’est recentrée, avec 300 exposants, sur le thème de l’Habitat.

Avec succès, puisqu’avec 86.400 visiteurs déclarés, c’est près de 8% de mieux que l’objectif attendu.

Du 27 octobre au 5 novembre 2017, 300 exposants se sont donc présentés à un large public en recherche d’idées, de solutions ou de coups de cœur pour leurs projets Maison. Et, d’après le service communication de Comexposium, organisateur de l’événement, le bilan et le climat d’affaires ont été positifs.

Au-delà du parcours des stands, parmi lesquels créateurs et start-ups du monde du design faisaient la part belle aux enseignes reconnues, les visiteurs ont pu assister à des ateliers Hors-Série Brico et Hors-Série Déco, des conférences, des rendez-vous avec des architectes et un incontournable Grand Prix de l’Innovation Smart et Connecté. Ce prix distingue les objets connectés les plus remarquables (le prix d’or en 2018 est un Cosmo moto par Cosmo Connected). Le tout sous la bienveillance de Serge Bensimon, créateur de la marque éponyme, invité de l’édition.

La Foire de Paris, un Hors-Série d’automne à renouveler donc…

Eric Watiez

Lire la suite

Foires et acteurs du digital, l’innovation en partage

Si l’intérêt est évident pour les foires de prendre la parole sur les réseaux sociaux (voir article précédent), il ne faut pas sous-estimer la portée de la rencontre « en face à face » qu’elles détiennent. Les foires offrent une opportunité pour les nouveaux acteurs de l’économie soucieux d’aller à la rencontre de publics que le web seul ne suffit pas à attirer.

Les exemples sont désormais nombreux d’acteurs du numérique qui investissent les foires et salons. C’est ainsi que des réussites du web tel Bla Bla Car ont parié sur la Foire de Paris depuis plusieurs sessions pour rencontrer ses internautes.

Plutôt qu’une concurrence ou une domination, la porosité entre les foires et le digital peut s’avérer gagnant/gagnant. S’il est évident que les foires ont besoin du social média pour élargir leur public, l’univers digital a aussi besoin des évènements et de leurs « vraies rencontres » pour avoir des histoires à raconter, des expériences à partager ou des innovations à tester…

Une inspiration pour innover

Au-delà des réseaux sociaux, la culture numérique est aussi une inspiration pour innover. Certains évènements comme la Foire de Lyon, ont décidé de se tourner vers les start-up, jeunes entreprises souvient pionnières dans leur domaine. « Nous n’étions pas forcément à la recherche de produits ou services numériques, mais plutôt BtoC qui s’adresseraient directement à nos visiteurs. Nous souhaitions leur faire découvrir le monde des start-up, notamment avec des ateliers de création. » souligne Aurélie Prost.

C’est dans cet état d’esprit qu’a été créé Innova’Lyon, village de start-up, après 2 ans de travail en collaboration avec les acteurs régionaux du secteur. « Nous avons mis l’accent sur des projets à l’état de développement. Cela a permis aux start-up de tester leur produit auprès du grand public et à nos visiteurs de découvrir des innovations. » Pari réussi pour la foire de Lyon, puisque l’espace start-up sera de nouveau aménagé à la prochaine édition.

Les makers font la foire

Le mouvement des Makers a aussi trouvé sa place dans les allées de la foire. Pour son édition 2017, la foire d’Angers a inauguré « Make Me Fest », un événement dans l’événement afin que ces visiteurs se familiarisent avec ce mouvement, entre nouvelle technologie et DIY. « Make Me Fest a réuni une vingtaine de structures. Il pouvait s’agir d’entreprises ou d’associations, l’essentiel était qu’elles proposent un produit ou un service innovant qui ait un lien avec les nouvelles technologies.

Nous voulions que nos visiteurs puissent naviguer dans un espace qui mêle digital et solutions du quotidien. La notion de transmission liée au mouvement des Makers correspond à notre visitorat, plutôt familial. » raconte Morgane Saglio, chargée de projet et de développement. « Nous nous sommes appuyés sur le tissu local angevin pour recruter les exposants. Notre objectif est d’en faire une communauté locale. L’année prochaine nous allongeront la durée de Make Me Fest, de 3 jours elle passera à toute la durée de la foire. Nous aimerions également que l’événement puisse booster les structures présentes, en mettant la lumière sur leur campagne de crowdfunding, par exemple. »

Article réalisé à partir de l'étude de Madison Communication sur les foires et le social media. Lire la suite

Quand les foires s’emparent de la culture numérique

Les foires sont un fidèle miroir des évolutions de notre société. A ce titre elles n’échappent pas aux nouveaux usages, aux pratiques et langages qui émergent dans le sillage des nouvelles générations.

Depuis quelques années, les organisateurs de foires perçoivent la nécessité d’attirer un nouveau public, plus jeune, qui n’est pas naturellement familier des foires et salons. L’enjeu est de taille puisque c’est ce sont ces nouvelles générations qui constitueront les visiteurs fidèles de demain. Encore faut-il communiquer avec les mêmes codes qu’eux, en ayant recours notamment au social media.

Réseaux sociaux, où en sont les foires ?

Pour la deuxième année consécutive, l’agence Madison Communication analyse la place du social media dans la communication des foires. Menée en collaboration avec UNIMEV, l’étude revient sur l’utilisation des réseaux sociaux mais aussi sur les initiatives mises en place, notamment en lien avec le numérique. Les pratiques de 22 foires sur les réseaux sociaux ont été analysées afin d’établir cette étude.

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui bien intégrés dans la stratégie de communication des foires et salons. Pour preuve, 72% des foires interrogées disposent d’un budget spécifique à ces canaux. Multiplicité des réseaux sociaux, possibilité de communiquer sur un ton décalé, ou bien tout simplement de fédérer une communauté. Les avantages sont nombreux.

Une pratique qui se diversifie au-delà de Facebook et Twitter

Certains réseaux sociaux sont plus investis que d’autres : 100% des foires interrogées ont une page Facebook, tandis que 84% ont un compte Twitter. Rien d’étonnant, puisqu’ils sont les réseaux sociaux généralistes les plus populaires. Arrivent ensuite, Instagram (59%) et Youtube (54%). Tous deux sont dédiés à des contenus bien précis, la photographie pour Instagram et la vidéo pour Youtube. Enfin, les foires commencent à s’intéresser à Snapchat, le réseau social plébiscité par les 15-24 ans. 13% d’entre elles se servent de ce canal avec une nette volonté de s’adresser à la jeune génération.

La diversité des réseaux sociaux offre un avantage certain : « À la foire de Colmar, nous avons un visitorat très diversifié. Il y a une partie commerciale, mais aussi des concerts. Nous avons investi plusieurs réseaux sociaux pour s’adresser à chaque public. Nous adaptons également notre communication suivant les différents temps forts de la foire. Les réseaux sociaux nous permettent de fédérer plusieurs communautés. » explique Stéphanie Juen, responsable de communication.

La possibilité d’animer une communauté 12 mois sur 12

En se rendant sur les réseaux sociaux, les foires poursuivent différents objectifs. Ils sont avant tout perçus comme un canal de relai d’information. 100% des foires sondées s’en servent afin de relayer les informations relatives à l’événement auprès du grand public. Initiative intéressante, 63% d’entre elles s’adressent également à leurs exposants via ces canaux.

Cependant, les réseaux sociaux ne peuvent être réduit à un canal de communication unilatéral. Ils permettent une interaction entre les foires et leur communauté en ligne. L’importance d’animer cette communauté a été assimilée, 81% des foires questionnées mettent en place des animations spécifiques aux réseaux sociaux, notamment des jeux concours. Le partage avec la communauté passe aussi par les visuels et bien entendu, la vidéo, contenu à forte viralité sur le web. Enfin, 45% d’entre elles les animent tout au long de l’année pour continuer à faire vivre la foire et garder un lien avec les personnes qui les suivent, comme la Foire de Lyon qui sollicite un comité de visiteurs, notamment via Facebook, afin qu’ils suggèrent des idées nouvelles.

Quand les tendances « social media » s’invitent à la foire

Les grandes tendances observées sur les réseaux sociaux ont aussi été intégrées dans la stratégie globale des foires. Dans le souci de dynamiser l’événement et d’élargir leur visitorat, plusieurs foires ont fait appel à des influenceurs, en 2017.

Abordant des sujets très variés, les influenceurs fédèrent des communautés autour de leur thème de prédilection. Comme la foire de Colmar, certaines optent pour les blogueurs. Cette année, une cinquantaine d’entre eux ont été invités à visiter les coulisses de l’événement, « à la manière d’un voyage de presse », précise Stéphanie Juen. Un moyen de toucher les communautés des blogueurs, sélectionnés selon leur domaine d’influence : gastronomie, lifestyle, sorties… La Foire internationale de Toulouse s’est tournée vers le format Meet-up : une journée durant laquelle 30 youtubers sont venus à la rencontre de leurs communautés. « Nous avons fait appel à des youtubers régionaux. Nous nous sommes efforcés de recruter des influenceurs sur différents sujets. Plus de 2000 personnes sont venues au rendez-vous. C’est un moyen pour nous de rendre la Foire attractive pour cette jeune génération qui ne fait pas partie de notre visitorat traditionnel. » analyse Jean-Emmanuel Farné, responsable marketing et communication.

L’humour, la vidéo et les foires

Le média vidéo, dont les utilisateurs des réseaux sociaux sont très friands, a aussi été un axe fort de communication. La foire de Lyon, sur une idée de son comité de visiteurs, a fait appel à Will All Bors, un acteur repéré grâce à ces reportages décalés dans les salons. Chaque jour, il livrait une pastille valorisant un aspect de la foire, sur le ton de l’humour. Ces vidéos étaient ensuite diffusées sur les différents réseaux sociaux de la foire. Une manière astucieuse d’inciter sa communauté à faire le déplacement. « Les retours ont été positifs. Cette initiative nous a même permis de remporter le SYT d’or Coup de Cœur au congrès See You There 2017. » se remémore Aurélie Prost, Directrice Adjointe du Département Grand Public.

La vidéo peut aussi entrer dans la stratégie d’animation de l’événement. C’est l’option retenue par la foire de Clermont-Cournon : « Nous souhaitions changer de l’animation assurée au micro par un professionnel. Nous avons fait appel à deux comédiens qui incarnaient un couple visitant la foire. Sous un format humoristique, les vidéos, diffusées en live sur la forie et aussi sur notre web TV et nos réseaux sociaux, permettaient de valoriser les exposants et les animations. » explique Sonia Cachinero, chargée de communication.

La refondation passera par l’hybridation 

L’intégration des réseaux sociaux et de la culture digitale dans l’univers des foires est représentative d’une volonté de renouveler leur image. Preuve en est la démarche de la Foire Internationale de Toulouse pour sa prochaine édition : « Nous allons lancer le thème « Safari Urbain » en faisant appel à des street-artists pour investir les halls du Parc des Expositions par des œuvres variées répondant à ce thème, inédit et itinérant ! » confie Jean-Emmanuel Farné.  Cependant, elles ne perdent pas de vue ce qui font leur ADN : l’ancrage territorial, qui est bien souvent mis en avant, et leur visitorat traditionnel. La refondation passera donc par l’hybridation : des événements devant naviguer entre l’adéquation avec les tendances toujours changeantes du monde actuel et la tradition qui est le socle de leur identité.

foires et réseaux sociaux

Merci aux foires suivantes pour leur participation à l’étude :

Foire Internationale de Lyon , Foire du Mans, Foire Expo Internationale de Nancy, Foire Internationale Haute-Savoie Mont Blanc, Foire d’Agen, Foire Expo Montluçon, Foire de Nice, Foire de Tarbes et des Hautes-Pyrénées, Foire Internationale de Bordeaux, Foire du Dauphiné, Foire d’Avignon, Foire Internationale de Marseille, Foire aux Vins d’Alsace (Colmar), Foirexpo Orléans, Foire Internationale de Montpellier, Foire d’Angers, Foire Internationale de Toulouse, Foire Internationale de Saint-Etienne, Foire Internationale de Rouen, Foire Internationale de Metz, Foir’expo de Mulhouse et la Foire Internationale de Clermont-Cournon.

À propos de Madison Communication :

Agence social média orientée BtoB, Madison Communication accompagne des entreprises, des Fédérations professionnelles, des organisateurs d’événements et des institutionnels dans leur stratégie digitale. L’agence orchestre la mise en œuvre de cette stratégie, définit une ligne éditoriale, anime les réseaux sociaux et produit du contenu de marque.

Présente sur le marché de l’événementiel, Madison Communication vient en soutien des organisateurs d’événement en démultipliant les retombées d’une manifestation par la couverture Live d’événement (dématérialisation, Live, influence, content marketing).

Enfin, l’agence est labellisée Prestadd, label décerné aux entreprises du spectacle et de l’événement qui s’engagent dans une démarche en faveur du développement durable.

Lire la suite

GLOBAL INDUSTRIe l’évènement que l’industrie française attendait

affiche salon global industrieEmmanuel Macron l'appelait déja de ses vœux en 2015, alors qu'il n'était encore "que" ministre de l'économie (voir article La Croix). Aujourd'hui, le grand évènement fédérateur de l'industrie française devient réalité avec le lancement de GLOBAL INDUSTRIe.

C'est finalement GL Events qui a répondu aux attentes des pouvoirs publics pour permettre la mise en lumière de l’industrie et de l’innovation française. Le groupe lyonnais a pour cela endossé le rôle d’animateur des différentes communautés œuvrant dans le secteur industriel. Une stratégie offensive a été ainsi mise en place pour réunir une offre sans précédent parmi les salons industriels de notre pays.

Les 4 entités - MIDEST, SMART-INDUSTRIES, INDUSTRIE et TOLEXPO - se fédèrent désormais pour donner naissance à GLOBAL INDUSTRIe. Cette manifestation se tiendra du 27 au 30 mars 2018, à Paris Nord Villepinte. En se dotant d'une dimension internationale, GLOBAL INDUSTRIe réunit en un même lieu toutes les étapes de la chaîne de valeur industrielle.

GLOBAL INDUSTRIe rassemble à Paris :

  • Tout l'écosystème industriel : start-ups, offreurs de produits/solutions, équipementiers, sous-traitants, donneurs d'ordres, grands groupes, régions.
  • Toute la chaîne de valeur : recherche & innovation, conception, production, services, formation.
  • Toutes les filières utilisatrices : transports & mobilité, énergies, agroalimentaire, infrastructures, biens de consommation, chimie, cosmétologie, pharmacie, mécanique, défense/militaire, métallurgie, sidérurgie…

GLOBAL INDUSTRIe fédère l'offre au service de l'industrie

  • 79 % des visiteurs voient un intérêt à visiter un nouveau salon regroupant MIDEST, SMART-INDUSTRIES, INDUSTRIE Paris et TOLEXPO*.
  • 96 % des visiteurs, directement impliqués dans l’industrie du futur, affirment qu’ils viendront visiter ce nouvel événement en mars 2018*.
  • 91 % des exposants pensent que ce rassemblement sera bénéfique à leur activité.*

* Étude Goudlink pour GL Events - septembre 2017, menée auprès d’un échantillon représentatif des 4 salons

Démonstration, information et formation

Par la mise en avant des savoir-faire et de l'excellence industrielle française et internationale, GLOBAL INDUSTRIe a pour objectifs :

  • de préfigurer l'Industrie du futur et l'innovation à l’échelle européenne par son Usine Connectée : un grand démonstrateur en fonctionnement sur 1 000 m², associant les technologies et savoir-faire présentés sur les 4 salons (76 % des visiteurs souhaitent trouver sur un salon du matériel en fonctionnement*).
  • d’informer sur l’industrie du futur et l’innovation avec ses Plateaux TV où se succèderont chefs d’entreprises français et internationaux, grands comptes et experts qui partageront leurs retours d’expériences…
  • de valoriser l’image de l’industrie en France auprès du grand public, des jeunes en particulier, pour les accompagner vers les nouveaux métiers et de nouvelles compétences avec son Campus réunissant toutes les actions réalisées en faveur de l’emploi, de la formation et de l'attractivité des métiers de l'industrie.

Par son offre, ses animations et son programme de conférences orienté vers l’avenir, GLOBAL INDUSTRIe reflètera, plus qu’aucun autre événement du secteur, les évolutions qui façonnent aujourd’hui l’industrie de demain.

global industrie

GLOBAL INDUSTRIe en chiffres

  • 100 000 m² d'exposition
  • 2 700 exposants
  • 50 000 visiteurs attendus avec 50 filières représentées,
  • dont 25 % d'internationaux
  • 80 % de décideurs

5 halls à Paris Nord Villepinte, du 27 au 30 mars 2018

  • MIDEST : Halls 1, 2 et 3
  • SMART INDUSTRIES : Halls 3 et 4
  • INDUSTRIE : Halls 4 et 5
  • TOLEXPO : Hall 5
salon Industrie Paris nord Villepinte

Lire la suite

Naturellia à la Roche-sur-Foron : des solutions concrètes pour consommer mieux

Le salon Naturellia, nouvelle formule, se dévoile pendant 3 jours au Parc des Expositions de La Roche-sur-Foron à partir du 24 novembre 2017.

Naturellia propose de découvrir les offres en phase avec les nouvelles tendances de consommation : filières courtes, bien-être au travail, activités et loisirs écoresponsables, alimentation bio, locale et de saison… Ce salon est aussi l'opportunité de tester de nombreuses et savoureuses nouveautés.

Les temps forts du salon Naturellia

Une centaine d’exposants présentent des produits en phase avec les nouvelles tendances de consommation : alimentation bio et filières courtes, viticulteurs, santé, bien-être et médecines douces, artisanat, mode et cadeaux, édition, jardin, associations…

Les visiteurs gourmets découvriront pour la première fois un corner veggie, pour tout savoir sur l’alimentation 100% végétale, ainsi qu’un corner viticulteurs présentant des vins respectant les valeurs environnementales.

Des journées thématiques rythment les 3 jours du salon. Au programme, conférences, ateliers, projections de films :

  • Vendredi 24 novembre : le bien-être au travail
  • Samedi 25 novembre : l’alimentation et les filières locales
  • Dimanche 26 novembre : consommer autrement
Naturellia place le bien-être pour tous au cœur du salon avec :
  • Un espace zen, proposant ateliers et démonstrations de pratiques bien-être,
  • Des ateliers culinaires avec une diététicienne épicurienne,
  • Des ateliers et animations pour les enfants : mini ferme, atelier vannerie…
 

Jean-Michel Cousteau présente son film Wonders of the Sea

Fils aîné du commandant Jacques-Yves Cousteau, fondateur de l’Ocean Futures Society, réalisateur de nombreux films et documentaires environnementaux et Président de Green Cross France et Territoires, Jean-Michel Cousteau sera présent sur Naturellia pour 2 événements exceptionnels :

  • L’inauguration du salon le vendredi 24 novembre
  • La projection de son film, « Wonders of the Sea » 3D le jeudi 23 novembre, organisée par Rochexpo en partenariat avec Green Cross France et Territoires au Cinéma Gaumont Archamps.
 

Chefs en Famille : un concours de cuisine ouvert à tous

En partenariat avec Leztroy et Green Cross France et Territoires, le salon Naturellia propose un grand concours de cuisine très nature et ouvert à tous, dont la finale se déroulera pendant le salon, en conditions réelles et en famille.

Les familles (4 personnes maximum) ont jusqu’au mardi 7 novembre pour constituer leur équipe et proposer leur recette sur le site web du salon Naturellia.

La recette peut-être un plat « classique » ou un plat végétarien comportant au moins 2 ingrédients, parmi la liste de fruits et légumes bio, locaux et de saison suivante : potimarron - butternut - courge – rutabaga - topinambour - pomme de terre - carotte - navet - choux blanc et rouge - radis d’hiver - pomme - poire - betterave rouge - céleri rave - rave - châtaigne.

Les 4 équipes sélectionnées pour la finale devront réaliser leur recette en 50 mn face aux jurés, le samedi 25 novembre 2017 entre 17h et 21h, lors du salon Naturellia. Le jury sera composé de Cédric Mouthon, Chef de l’Atelier 180°, de professionnels de la gastronomie et de partenaires du concours.   Naturellia est un évènement ROCHEXPO qui a lieu du vendredi 24 au dimanche 26 novembre 2017.
  • 2 soirées exceptionnelles jusqu’à 21h
  • Vendredi 24 Novembre de 12h à 21h.
  • Samedi 25 Novembre de 10h à 21h.
  • Dimanche 26 Novembre de 10h à 18h.

Tarifs :

  • 3€ dont 1€ reversé à Green Cross France et Territoires.
  • Parking gratuit pour le covoiturage (à partir de 3 personnes par voiture).

A gagner :

  • 1 blender Artisan de KitchenAid (899€)
  • 1 dîner pour 4 personnes au Moulin de Léré (Vailly - 74)
  • 1 mini robot pâtissier multifonction KitchenAid (599€)
  • et de nombreux autres lots !
Lire la suite

Pablo Nakhlé Cerruti : Nous allons enfin pouvoir accueillir des congrès “Jumbo” !

Entretien avec Pablo Nakhlé Cerruti, Directeur général délégué VIPARIS à propos de la transformation du Parc des Expositions de la Porte de Versailles et de la création du Paris Convention Centre.

Gazette des Salons : Les nouveaux aménagements feront ils évoluer la vocation de Paris Expo Porte de Versailles ?

Portrait-Pablo-Nakhle-Cerruti-ViparisPablo Nakhlé Cerruti : La nouvelle configuration du pavillon 7, dont le tiers de la surface est consacré au Paris Convention Centre, permettra enfin à Paris d’accueillir des évènements que nous ne pouvions accueillir jusque-là : des congrès “jumbo” capables de réunir jusqu’à 35 000 congressistes. Le fait que ce Convention Center soit connecté aux espaces d’expositions permet de s’ouvrir à des manifestations hybrides congrès/expo de dimension internationale. Par exemple, le congrès de cardiologie qui s’était tenu à Villepinte en 2011 viendra à la porte de Versailles en 2019, ainsi que d’autres très gros congrès médicaux.

La phase 2 des travaux qui concerne plus particulièrement la partie Est du parc a démarré dès la fermeture de la Foire de Paris 2017. Elle consiste en une démolition des halls 6 et 8 qui laisseront place à un seul grand pavillon 6 et à deux hôtels : Mama Shelter et Novotel. Cette seconde phase prendra fin en 2019.

Gazette des Salons  : Quel impact les travaux ont-ils sur le fonctionnement habituel du parc ?

Pablo Nakhlé Cerruti : Les chantiers en cours ne donnent lieu à aucun transfert de manifestations, et le parc ne fermera pas. Pour tenir cet objectif, nos équipes doivent réaliser des prouesses au quotidien en jonglant avec les différents pavillons disponibles et la création de terrasses logistiques pour tenir le planning des manifestations. Sur le terrain, cela implique au quotidien une intensité de travaux très soutenue.

Gazette des Salons : Les gros évènements pour lesquels Paris est candidat, comme les jeux olympiques de 2024 ou l’exposition universelle ExpoFrance 2025 auront-ils un impact sur l’activité de Viparis ?

Pablo Nakhlé Cerruti : Bien sûr, ce serait inconcevable de passer à côté de tels évènements pour un acteur de la dimension de Viparis. Nous comptons parmi les membres fondateurs du collège des entreprises d’ExpoFrance 2025 et nous sommes fiers d’être partenaire officiel d’un évènement dont la vocation est de mettre en évidence le génie français. Quant aux jeux olympiques, notre site du Bourget accueillera le centre de presse broadcasting. Les pavillons 1 et 5 de la porte de Versailles se préparent à accueillir les compétitions de Hand Ball et de Tennis de Table.

Propos extraits du Guide des Salons de juin 2017, recueillis par Hervé Boussange

Lire la suite

Double nomination chez Comexposium

Le groupe Comexposium a annoncé lundi 23 octobre la nomination d'Alexandre Lavoisier au poste de Directeur Général de la division RAI&D (Commerce, Agriculture, Industries & Digital) ainsi que l’arrivée de Laurent Noel au sein du groupe.

alexandre lavoisier comexposium

Alexandre remplace Eric Pierrejean qui a décidé de quitter Comexposium le mois prochain. Chez Comexposium depuis 2011, Eric a contribué au développement du Groupe, supervisant la division RAI&D et stimulant la croissance de ses marques, comme All4Pack, Paris Retail Week, E-Commerce One to One, Milipol ou Les Assises de la SSI.

Simon Foster, DG du groupe déclare à son sujet : "Nous savons tous à quel point Eric a contribué au développement de Comexposium et nous le remercions pour cela. Il nous manquera et nous lui souhaitons plein succès dans ses prochaines fonctions".

Précédemment Directeur de la Stratégie et de l'Intégration, Alexandre Lavoisier a piloté la stratégie du Groupe, l'intégration des acquisitions et la communication corporate pendant 2 ans.

Après un début de carrière en conseil en stratégie, Alexandre a 10 ans d'expérience dans les salons professionnels. Il a rejoint le groupe Unibail-Rodamco en 2005 où il a notamment travaillé sur les fusions & acquisitions d'Exposium, ainsi que sur la fusion entre Unibail-Rodamco et la CCIP, qui a conduit à la création de Comexposium et de Viparis. Il a ensuite démontré son côté entrepreneur en tant que co-fondateur d'Europexpo, organisateur de salons professionnels, où il a supervisé le lancement de plusieurs événements en France et en Chine.

Laurent Noel ComexposiumComexposium est également ravi d'annoncer la nomination de Laurent Noel en tant que Directeur de la Stratégie et de l'Intégration, poste qu’occupait précédemment Alexandre Lavoisier. Laurent compte 20 ans d'expérience dans le domaine des salons professionnels et de l'édition, avec un savoir-faire étendu en management général et le développement d'équipes et de marques multiculturelles.

Dernièrement, Laurent Noel a occupé le poste de Directeur de division chez ITE Group plc. à Londres, où il a géré et développé un solide portefeuille d'événements sur trois continents et dans de multiples secteurs grâce à une croissance organique, à des lancements et à des acquisitions. Avant cela, Laurent était Directeur Général et associé de l'un des groupes d'édition B2B les plus prospères de Prague, et a travaillé en tant que Directeur de division et Directeur du Développement International du groupe Reed Exhibitions en France et aux États-Unis.

Alexandre Lavoisier et Laurent Noel feront partie du COMEX du Groupe et seront rattachés à Simon Foster.

"Mes sentiments sont partagés ; bien que triste de voir Eric quitter le Groupe, je suis ravi qu'Alexandre ait l'opportunité d’évoluer et ravi d'accueillir Laurent chez Comexposium. Ces nominations illustrent la force grandissante du Groupe Comexposium, avec la qualité de nos talents et équipes au sein de l'entreprise, ainsi que notre capacité à attirer des talents de notre industrie. Je connais bien Alexandre et Laurent et je suis impatient de travailler avec eux pour les voir jouer un rôle clé dans le développement de notre entreprise. Je souhaite beaucoup de succès à Eric, Alexandre et Laurent" déclare Simon Foster.

Lire la suite

Serbotel Nantes lutte contre le gaspillage alimentaire

Le 16 octobre a eu lieu la journée mondiale contre le gaspillage alimentaire. L'occasion de mettre en lumière l'initiative vertueuse d'Exponantes, l'organisateur de Serbotel, le salon des métiers de bouche, de l'hôtellerie et de la restauration qui se tient du 22 au 25 octobre 2017 à Nantes

Premier parc des expositions de France à avoir obtenu dès 2010 la certification ISO 14001, renouvelée depuis en 2013 et 2016, puis certifié ISO 20121 en avril 2017, Exponantes, organisateur du salon Serbotel depuis 1985, compte parmi les organisateurs de salons français les plus engagés en faveur du développement durable.

Depuis une dizaine d'années, Exponantes a initié une démarche globale RSE (responsabilité sociale de l’entreprise) forte. Cet engagement a permis de développer une chaîne de valeurs locales où chaque partenaire contribue à la construction de manifestations plus responsables, dans un cadre naturel au sein d’une destination engagée, Nantes.

 

Des actions concrètes pour lutter contre le gaspillage alimentaire

La 17ème édition de Serbotel, événement professionnel à part entière, s'intègre pleinement dans cette philosophie. Les organisateurs du salon et les acteurs impliqués (organisations professionnelles, syndicats sectoriels, organismes consulaires…) tous particulièrement concernés, mettent en oeuvre des actions concrètes pendant les très nombreux concours et démonstrations organisés pendant les 4 jours du salon.

L'objectif affirmé est d’éviter tout gaspillage alimentaire. Pour cela les associations sont sollicitées pour travailler les différents axes influant le gaspillage alimentaire. Ceci passe par la révision des règlements des concours pour intégrer clairement cette notion pour les candidats, mais aussi par la limitation des quantités de produits utilisés pendant les épreuves.

Outre cet aspect très pratique de lutte contre le gaspillage alimentaire, les organisateurs du salon et les organismes représentatifs des différents secteurs des métiers de bouche, de l’hôtellerie et de la restauration présents ont également souhaité sensibiliser à cette thématique les quelques 34.000 visiteurs professionnels attendus.

 

Plusieurs conférences sont organisées tout au long du salon Sebotel :

 

Lundi 2 octobre

 

Le gaspillage alimentaire en restauration commerciale et collective.

Une table ronde organisée par Restauration 21 qui met en avant des pistes d’actions pour réduire le gaspillage alimentaire en restauration.

De 11.00 à 12.00 / Espace Démos Conférences Grand Palais Niveau 3

 

BioMéthane comment valoriser les déchets de la restauration ?

Organisée par GEDF, La Cité du Goût et des Saveurs / CMA 44

De 12.0 à 13.0 / Espace Démos Conférences Grand Palais Niveau 3

 

Mon Restau Responsable® / Rencontres Restau’Co 2017

En présence de la Fondation pour la Nature et l’Homme

De 10.00 à 17.00 Salle Canopée Hall XXL

 

Mardi 24 octobre

 

Le gaspillage alimentaire en restauration collective n’est pas une fatalité

Conférence organisée par Restau’Co

De 13.30 à 14.30 / Espace Démos Conférences Grand Palais Niveau 3

 

Biodéchets, lutte contre le gaspillage et démarches environnementales en CHR

Conférence organisée par GNI /CCI Nantes Saint-Nazaire/NantesMétropole

De 15.30 à 7.00 / Espace Démos Conférences Grand Palais Niveau 3

 

Des conférences et tables rondes qui devraient attirer de nombreux visiteurs qui chacun à leurs niveaux, qu’ils soient bouchers, boulangers, charcutiers-traiteurs, pâtissiers, poissonniers, vignerons, gestionnaires de restaurants ou d’hôtels sont conscients de l’intérêt de lutter contre tous les gaspillages alimentaires pour le bien de tous et pour celui de la planète toute entière.

Crédit photo : V Joncheray Lire la suite

Christophe Pinon rejoint l’équipe du Mondial de la Moto

Christophe Pinon a été recruté par AMC Promotion, l'organisateur du Mondial de l'Auto et du Mondial de la Moto, en tant qu’Expert Moto.

Grâce à son expérience acquise dans la presse spécialisée et les événements moto, Christophe Pinon jouera un rôle clé dans le lancement de la prochaine édition du Mondial de la Moto (4-14 octobre 2018), pour en faire un véritable événement pour les passionnés de moto, tout en l’ouvrant à de nouveaux publics.

Christophe Pinon a été notamment Directeur de publicité pour Moto Journal, Cafe Racer, Moto Crampons, Freestyle, le Cycle, l’Officiel du Cycle & de la Moto, Moto Verte, Moto Revue... Il apporte à AMC Promotion son expertise du marché de la moto et son expérience des nombreux événements pour lesquels il a œuvré (Bol d’Or, Supercross de Bercy, JPMS, GP de France, 24h du Mans ...), et plus récemment co-organisateur du Alpes Aventure Motofestival.

Directement rattaché à David Puech, Directeur Marketing et Développement d’AMC Promotion, Christophe Pinon travaillera également en étroite collaboration avec Jean-Claude Girot, Commissaire Général du Mondial – Paris-Motor-Show.

Crédit photo : BRUNO DES GAYETS
Lire la suite

Christophe Caillaud-Joos nommé Directeur général de Tours Événements

Changement à la tête de Tours Événements, la SEM qui gère le Centre de Congrès Vinci et le Parc des Expositions de la ville avec l'arrivée de Christophe Caillaud-Joos.

La forme de gouvernance de Tours Événements évolue, passant d'une société à conseil de surveillance à conseil d'administration dirigé par un élu, illustrant la volonté de la mairie de Tours d'être davantage impliquée dans la gestion de ces équipements stratégiques pour l'ensemble de l'agglomération.

La nomination de Christophe Caillaud-Joos clôt un début d'année mouvementé qui a vu se succéder les départs d'Henri Poignet l'ancien Directeur Général, puis de Denis Schwok, le président du directoire parti à la retraite à la rentrée.

Christophe Caillaud-Joos, 53 ans, était depuis 2010 Directeur Général du palais Brongniart à Paris appartenant à GL Events. Il avait été précédemment directeur général du Centre de communication de l'Ouest, à Nantes après un parcours dans le marketing et la publicité.

Dans une des plus belles régions qu coeur de la France, Tours Événements s'organise autour du Centre International des Congres VINCI et le Parc des Expositions Grand Hall avec près de 25.000 m2 en intérieur pour des concerts jusqu'à 15000 personnes et un village exterieur de 12.000 m2.

Lire la suite

Paris Expo – Porte de Versailles : Modernisation de la forme et développement du fond

La première phase de 10 ans de travaux de Paris Expo – Porte de Versailles est en voie d’achèvement. Le projet est très ambitieux, tant sur la forme que sur le fond, il étend la compétence du site à l’organisation de grands congrès dès la fin 2017, et à terme, inscrit pleinement le parc dans la ville, plutôt que d’en constituer, comme aujourd’hui, une excroissance réservée aux salons.

Les années 90-2000 avaient bien vu des transformations régulières, parfois conséquentes en termes d’agrandissement des surfaces d’exposition et de confort des exposants et visiteurs (Pavillons 4, 5 et 6, tapis roulant couvert vers le Pavillon 7…). Aujourd’hui, la réflexion entre la CCI de Paris - Ile-de- France et Unibail-Rodamco a abouti sur une vraie prise de conscience et une ambition hors pair.

Paris Expo, l’un des 10 sites parisiens de Viparis (filiale de la CCI Paris-IDF et du groupe Unibail-Rodamco), déclare accueillir 200 événements pour 75 millions de visiteurs par an. L’enjeu annoncé est de conforter, dans un contexte concurrentiel européen sans état d’âme, le leadership de Paris sur le marché du tourisme d’affaires international, de faire du parc un modèle de développement durable, un lieu de vie autant qu’un centre d’affaires.

Pour moderniser ses infrastructures, ce sont 500 millions d’euros d’investissements qui sont consentis par Viparis sans subvention publique.

Plusieurs années ont évidemment été nécessaires pour entamer les consultations, réaliser études et appels offres, choisir les intervenants, passer les recours et obtenir le feu vert administratif. 4 cabinets d’architectes français de très grand renom ont été désignés pour les améliorations conceptuelles et esthétiques. Ils renforcent l’impact de la communication, ce que l’ampleur du projet justifie. Le chantier proprement dit a démarré en 2015.

Le chantier avance

Les habitués de la Porte de Versailles constatent déjà l’avancement. La façade cinquantenaire de béton brut du Pavillon 7 a vécu, elle est remplacée par une face tout en verre et reflets qui devrait au moins ravir les conducteurs du Boulevard Périphérique sud.

Voilà pour la façade. L’intérieur est également totalement repensé. Tout en conservant d’amples surfaces d’expo-sition (44 000 m²), le hall 7 accueillera en son sein le Paris Convention Centre, espace de congrès (jusqu’à 5 000 places) répondant aux exigences des grands congrès internationaux. Il étend la vocation du site qui deviendra le plus grand centre de congrès d’Europe et renforcera le leadership de Paris pour le tourisme d’affaires.

Selon Michel Dessolain, Directeur général de Viparis, “le but est de faire du Parc une exposition universelle permanente, qu’il participe pleinement à la programmation culturelle du Grand Paris et permette à la France d’accueillir des congrès qu’elle ne pouvait recevoir jusqu’à maintenant”. Propos complétés par Didier Kling, Président de la CCI Paris Ile-de-France : “Paris Convention Centre constituera une pièce maîtresse dans l’attractivité de la Ville de Paris et de la Région Île-de-France. Il fallait rénover, réinventer ce site, lui donner une nouvelle identité”.

Avant même l’inauguration du Paris Convention Centre fixée au 23 novembre 2017, des congrès d’envergure y sont déjà planifiés jusqu’en 2022. Le projet complet du Pavillon 7, le contenu comme le contenant, a été confié au cabinet des architectes Valode & Pistre. Sont également aujourd’hui achevés, l’anneau leds de 40 mètres de diamètre de la Place d’Accueil du parc et la Grande Voile métallique de l’entrée du Pavillon 1, réalisée par Dominique Perrault, faisant à la fois office de galerie informative et d’auvent. Le cabinet Valode & Pistre va également agrémenter le parvis du Pavillon 4 d’un grand auvent partiellement couvert destiné à augmenter le confort des visiteurs et les protéger des intempéries. Le service Exposants et les services administratifs de Viparis s’y installeront.

Intégration à la ville et rayonnement international

Encore 7 années de travaux pour achever totalement le grand projet de la Porte de Versailles : les Pavillons 2, 3 (Christian de Portzamparc) et 6 (Jean Nouvel), différents parkings, une structure hôtelière totalement repensée de 440 chambres (Jean-Michel Wilmotte), des restaurants gastronomiques, une vie dans le Parc et sur ses toits en dehors des expositions dédiées.

Ce qui marquera enfin est la volonté d’ancrage de l’espace dans la ville, les habitants pourront le traverser, les noctambules en profiter. L’esprit est résolument tourné vers l’environnemental et la biodiversité. Sont annoncés 70 000 m² d’espaces verts, 52 000 m² de toitures végétalisées, 9 400 m² de panneaux photovoltaïques, 1,7 km de lisière végétale. Le chantier est certifié HQE (Haute Qualité Environnementale).

Eric Watiez Lire la suite

La CCI Paris Ile de France publie son étude 2017 sur le tourisme d’affaires

L’édition 2017 de l’étude publiée par la CCI Paris – Ile de France offre comme chaque année un panorama complet de l’activité de l'année écoulée (chiffres 2016 certifiés) sur les 20 principaux sites d’exposition et de congrès franciliens. Avec près de 700 000 m² d’espaces couverts, Paris Île-de-France possède la première offre de surfaces d’exposition en Europe.

2016, l’année de tous les dangers à Paris

Contrairement aux années précédentes, et en particulier 2014, année comparable, le secteur des salons a dû faire face en 2016 à des événements particuliers : risque terroriste consécutif à la vague d’attentats qui a touché la capitale en 2015, manifestations contre la loi « travail » et conditions météorologiques défavorables (inondations en mai et juin).

2017, année de la reprise pour les salons ?

Comme beaucoup d’autres secteurs liés au tourisme, la fréquentation a souffert de ces différents incidents. Toutefois, une reprise semble se profiler début 2017 avec les très bonnes statistiques visiteurs observées par certains grands salons internationaux. Les organisateurs n’ont pas baissé les bras pour autant, proposant 413 salons, un nombre inégalé depuis 2009. La surface occupée par ces manifestations, 5,5 millions de m2, a néanmoins légèrement diminué (- 1 %). 100 133 entreprises exposantes ont été accueillies, soit une participation proche du record établi en 2014. Elles ont réalisé 20,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Cependant, seulement 9,1 millions de visiteurs sont venus sur les salons franciliens soit un recul de 7,3 %. Cette dernière statistique est d’ailleurs en adéquation avec la baisse du nombre de nuitées hôtelières publié par l’Insee (- 7,8 % entre 2014 et 2016). Même si l’impact économique des différents aléas de 2016 est estimé à 133 millions d’euros, les salons auront tout de même généré près de 4,2 milliards d’euros de retombées économiques pour le territoire francilien.

Nombre record de congrès à Paris en 2016

Avec 1 118 congrès et plus de 854 000 participants recensés en 2016 sur 343 sites par l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris (OTCP), le secteur des congrès confirme son dynamisme. Seule la fréquentation en baisse des congressistes étrangers (- 6 % entre 2015 et 2016) vient ternir ces excellents résultats. Les congrès ont généré 1,2 milliard d’euros de retombées économiques pour le territoire francilien. L’association ICCA (2) a récemment positionné Paris à la première place mondiale de son classement annuel sur les congrès.

Légère baisse des évènements d’entreprises

En 2016, les entreprises ont organisé moins d’événements corporate qui ont de surcroît rassemblé moins de participants sur une surface plus réduite qu’en 2015. Ainsi, le nombre d’événements d’entreprises a diminué de 1,3 %, le nombre de participant de 1 % et la surface de 1,4 % sur les 20 sites d’exposition et de congrès franciliens. En revanche, davantage de spectacles-manifestations culturelles et sportives, examens-formations et événements divers (2) se sont logiquement tenus sur une surface plus importante et rassemblant plus de participants (respectivement + 6,2 % de manifestations, + 5,6 % de surface et + 7,1 % de participants). L’étude complète est disponible ici

Chiffres clés du Tourisme d’Affaires en Ile de France

Infrastructures

  • 20 sites d’exposition et de congrès ;
  • 700 000 m2 de surface d’exposition et de congrès commercialisable couverte.

Salons

  • 413 salons (210 professionnels et 203 grand public) ;
  • 9,1 millions de visiteurs dont 564 400 visiteurs étrangers ;
  • 100 100 entreprises exposantes dont 30 000 entreprises exposantes étrangères ;
  • 4,2 milliards d’euros de retombées économiques pour la région Île-de-France ;
  • 64 400 emplois « équivalent temps plein » ;
  • 5,5 millions de m2 bruts (halls) loués par les organisateurs de salons ;
  • 2,5 millions de m2 nets occupés par les entreprises exposantes ;
  • 20,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisés par les entreprises exposantes sur les salons.

Activité Congrès

  • 343 sites. Il s’agit des 20 principaux sites observés dans cette étude auxquels l’OTCP a rajouté 323 autres sites (lieux scientifiques, salles de réunions, hôtels, musées, lieux événementiels…) ;
  • 1 118 congrès ;
  • 854 000 congressistes dont 230 200 congressistes étrangers ;
  • 1,2 milliard d’euros de retombées économiques pour la région Île-de-France ;
  • 20 200 emplois « équivalent temps plein ».

Autres manifestations

  • 1 895 événements d’entreprises ;
  • 311 examens et formations ;
  • 119 spectacles, manifestations culturelles et sportives ;
  • 16 événements divers (ventes privées et enchères) ;
soit un total de 2 341 manifestations ;
  • 2,7 millions de visiteurs ;
  • 4 millions de m2 loués (halls, salles et amphithéâtres).
(1) Une forte saisonnalité marque l’activité des salons puisque beaucoup de manifestations sont biennales. Sont utilisés des taux de croissance biennaux (t / t-2) afin de comparer l’activité. (2) International Congress and Convention Association (3) Événements divers : ventes privées et enchères. Lire la suite

Activise : les coulisses d’un SYT d’Or

Le congrès SYT (See You There) de Marseille 2017, a réuni autour d’une formule redynamisée les différentes composantes de la famille évènementielle. Ce congrès dont le mot clé aura été « l’expérientiel », a également été l’occasion de décerner les « SYT d’Or », premiers du nom, qui prennent le relai des traditionnels « Prix Unimev ».

Remise prix SYT unimev à Activise

L’occasion de récompenser les meilleures contributions favorisant le rayonnement du secteur au travers de différentes catégories* : Brand&Com, Concept de la rencontre, Design d’espace, et enfin le Coup de cœur du jury. L’occasion aussi de mettre en lumière des professionnels qui ne sont pas forcément sous le feu des projecteurs, comme l’agence de design de stand ACTIVISE.

Deux mois après la remise du trophée, nous avons interrogé les deux dirigeants de l’entreprise à propos du projet qui leur a permis de remporter ce premier SYT d’Or.

C’est dans leurs bureaux de Bagneux, en bordure de la nationale 20 à quelques encablures du périphérique, que Jean-Yves Guenno et Stéphane Bouhier nous accueillent fièrement autour de leur trophée.

Gazette des Salons : Bonjour, pouvez-vous revenir sur le projet qui vous a valu d’être récompensés par un SYT d’Or ?

Stéphane Bouhier :

C’est le travail accompli pour un de nos clients historiques, Panasonic, qui consistait à décliner en retail la création que nous avions livrée sur un salon. C’est à partir du stand du salon Son et Image 2016 que tout a commencé. Nos interlocuteurs chez Panasonic nous ont permis de décliner l’univers de ce stand dans 35 boutiques et 70 podiums de la marque puis sur 180 m2 au sein du « salon permanent » Ubaldi à Nice. Cette commande nous a poussé à relever un véritable challenge, car si l’univers d’un stand semble proche de celui d’une boutique, il y’a un monde d’écart quand on s’attaque à la réalisation et les surprises sont nombreuses en termes de linéaires ou de hauteur par exemple. La durée de vie d’une installation en boutique étant beaucoup plus longue que sur un salon, nous avons également dû sortir du confort consistant à faire appel à nos fournisseurs, familiers de l’univers évènementiel, en confiant la fabrication à un agenceur et non pas à un menuisier salon.

GdS : La logistique doit être très différente aussi ?

Jean-Yves Guenno :

En effet, c’est un chantier à part entière quand il s’agit de livrer 35 boutiques et d’installer 70 podiums dans toute la France et en Belgique en quelques mois. Pour être à la hauteur de la confiance témoignée par Panasonic en nous confiant ce projet et garder le lien avec eux sur l’ensemble de l’opération, nous avons tenu à assumer nous-même cette logistique, plutôt que de passer par un logisticien.

GdS : Quelle est votre plus grande satisfaction à propos de ce SYT d’Or qui vous a été remis à Marseille ?

Stéphane Bouhier :

Nous n’avons jamais couru après les honneurs, mais ce trophée vient récompenser 17 ans de collaboration fidèle et vertueuse avec Panasonic que nous accompagnons dans tous leurs secteurs d’activité. Nous partageons bien sur ce succès avec eux.

Jean-Yves Guenno :

Nous aimons travailler dans la confiance et dans la durée. C’est ce type de relation qui nous permet de donner le meilleur de nous-même, que nous entretenons précieusement avec d’autres clients tels que CSTB ou le Ministère de la Défense. stand PANASONIC by ACTIVISE

GdS : Un secret pour entretenir cette fidélité ?

Jean-Yves Guenno :

Finalement, je crois que nous sommes incapables de vendre des créations dont nous ne serions pas fiers. C’est certainement cette exigence permanente qui installe durablement de bonnes relations avec nos clients.

Stéphane Bouhier :

Cette fidélité, aussi appréciable soit elle, ne nous a jamais incités à nous endormir sur nos lauriers. Heureusement, elle ne constitue pas non plus la seule valeur ajoutée de notre entreprise, puisque nous tenons à maintenir un rythme de développement soutenu, mais sélectif. L’année qui vient de s’écouler, nous avons remporté 70% des appels d’offres auxquels nous avons participé, et les nouveaux clients représentent 10% de notre chiffre d’affaires. Il est essentiel d’être confrontés à de nouveaux défis, avec de nouveaux interlocuteurs, pour continuer à nous améliorer.

Entretien réalisé par Hervé Boussange ACTIVISE : Contact - Tél : 01.46.65.67.67

* Palmarès 2017 des SYT d’Or : Brand&Com : Brest’Aim Events – Création de la nouvelle marque brestoise du tourisme d’affaires ; Concept de la rencontre : Exponantes – Naoned Market ; Design d’espace : Activise – Agencement de l’espace Panasonic. Coup de coeur : GL Events – Foire Internationale de Lyon, qui avait candidaté dans la catégorie BRAND&COM.

Lire la suite

Quels enseignements tirer de l’Exposition Internationale Astana 2017 ?

Expo Astana 2017Depuis Londres en 1851, les grandes expositions internationales représentent des moments phares de l’actualité internationale, en offrant aux nations du monde entier une vitrine incomparable autour d’un thème donné. Par exemple, la dernière exposition universelle de Milan en 2015 avait choisi pour fil conducteur « nourrir la planète ». La prochaine exposition qui se tiendra à Dubaï en 2020 proposera de « Connecter les esprits et construire le futur ».

La France entend bien relever le défi étant candidate pour l’organisation de l’exposition universelle de 2025 autour du projet ExpoFrance 2025 porté par Jean-Christophe Fromentin. Un challenge très attendu en parallèle des Jeux Olympiques de Paris 2024, puisque la dernière Exposition Universelle hexagonale remonte à… 1937.

Entre deux expositions universelles, qui ont lieu tous les 5 ans pour une durée pouvant aller jusqu’à 6 mois, le BIE (Bureau international des Expositions) valide aussi l’organisation d’expositions internationales spécialisées pouvant durer jusqu'à 3 mois. C’est le cas de l’exposition qui s’est tenue de juin à septembre 2017 à Astana, au Kazakhstan et qui abordait le thème prometteur de « l'Énergie du futur ».

Aujourd’hui, Olivier Budin nous fait partager la visite qu’il vient d’effectuer à Astana.

Olivier BudinAprès avoir débuté une carrière à l’international dans l’agro-alimentaire, Olivier a assumé successivement les fonctions de Directeur de la Foire de Paris puis de Directeur des salons grand-public de Comexpo Paris (désormais Comexposium).

Il a ensuite dirigé pendant 10 ans La Compagnie de Location de Mobilier, filiale du groupe Boemer Rental Services, et s’est impliqué dans la vie de la filière en tant qu’Administrateur et Président de la Commission Ethique RSE et Développement Durable d’UNIMEV.

C’est donc avec toute l’expertise d’un professionnel aguerri de l’évènementiel, que nous allons découvrir l’Exposition Internationale d’Astana qui vient de fermer ses portes.

Gazette des Salons : Bonjour Olivier, pourquoi vous êtes-vous rendu à l’Expo Astana 2017 ?

Olivier Budin : Par curiosité ! Dans le prolongement de la COP 21 et de l’Accord de Paris sur le Climat qui avaient mobilisé notre filière événementielle, j’ai eu envie d’observer et comprendre la façon dont les pays abordaient la transition énergétique.

Russophone, j’avais également depuis quelque temps le projet de découvrir le Kazakhstan, un pays méconnu. Devenu indépendant à la suite de la chute de l’URSS, positionné à la croisée de l’Europe et de l’Asie, il est vaste comme cinq fois la France. Astana, sa nouvelle capitale politique et économique, n’a que vingt ans mais sa superficie est déjà deux fois celle de Paris pour moins d’un million d’habitants. Prospère grâce à la manne du pétrole et de l’uranium, on la compare déjà au Dubaï d’Asie Centrale.

 

GdS : Que retenez-vous de votre visite à l’Expo ?

OB : La modernité du site d’accueil : un nouvel éco quartier futuriste à mi-chemin entre l’aéroport et le centre-ville et des halls d’exposition permanents implantés sur 25 hectares autour d’une « sphère » lumineuse de 80m de diamètre. L’accès, la circulation, la signalétique et la qualité de l’accueil assuré par les volontaires kazakhs y était remarquable.

Sur le fond : malgré des contextes et enjeux très différents d’un pays à l’autre, les 115 nations et les 22 organisations internationales présentes adressaient toutes le même message : « lors de la COP 21 et de l’Accord de Paris sur le Climat, nous avons collectivement réalisé qu’il n’y avait pas d’alternative à la mise en place d’un nouveau mix énergique. Voyez comme nous tenons nos engagements, mais c’est aussi la responsabilité de chaque citoyen d’agir ».

Sur la forme : l’Expo, c’est un exercice de « story telling » puissance 115. A quelques exceptions près, j’ai observé beaucoup de créativité pour expliquer, convaincre et séduire le grand public : danse, musique, films et animations, hologrammes, réalité virtuelle, outils 2.0…

Hall-Expo-Astana-2017

Chaque pays restant fidèle à son ADN, j’ai été très séduit par les dispositifs de communication mis en œuvre par le Japon, la Corée du Sud, la Russie, Israël, La Grande Bretagne, Monaco et, naturellement, la France. Ils m’ont convaincu qu’ils sont en mouvement, agissent et innovent pour réduire le recours aux énergies fossiles. Pour passer des messages au plus grand nombre, la filière événementielle a de la ressource !

GdS : Pouvez-vous nous décrire le Pavillon français ?

OB : La visite démarrait avec la projection d’un film sur la France qui « innove », qui « inspire la jeunesse », qui « partage », « célèbre » et accueille le monde, avec des images de la COP 21 et de son engagement fort contre le réchauffement climatique. Il s’en dégageait une belle énergie.

Pavillon-France-Expo-Astana-2017D’une surface de 1000m², l’intérieur du pavillon était conçu comme un parcours au cœur de l’innovation « verte » des grandes entreprises françaises présentes au Kazakhstan (la France est au 3è rang mondial des investissements directs au Kazakhstan), ponctué par des « flashs » sur les grands inventeurs et visionnaires français. Ainsi, les espaces aménagés par Total, Vicat, le Syctom, Saint-Gobain, Peugeot et ITER étaient reliés par des couloirs consacrés à Saint-Exupéry, Jules Vernes, Pasteur, Marie Curie…

J’ai découvert que nous savions fabriquer du béton translucide et des murs qui conservent la chaleur, des bioplastiques à partir du C02 des fumées et de microalgues. J’ai également compris qu’il ne suffira que de 750g de mélange deutérium-tritium produits par ITER pour générer 1GW d’électricité (en lieu et place de 10.000 tonnes de charbon).

Enfin, j’ai apprécié la mise en avant par l’ADEME de PME françaises innovantes dans le développement durable, les feux d’artifices tirés par Ruggieri et le grand concert donné par David Guetta, notre « ambassadeur de la fête ». Bravo au Team France !

Access Expo Astana 2017

GdS : L’Expo a fermé ses portes le 10 septembre, 3 mois après son ouverture. Quel bilan ?

OB : L’organisation annonce une fréquentation de 4 millions de visiteurs, sur une base de 50.000 visiteurs par jour les dernières semaines. C’est un très beau succès, même si cela reste peu en comparaison des 73 millions de visiteurs de l’Expo Universelle de Shanghai et des 22 millions de celle de Milan.

Au niveau événementiel, Astana 2017 a hébergé plus de 3000 manifestations culturelles et thématiques, de nombreuses tables rondes d’experts et douze conférences dans le cadre d’un Forum. En est sorti un Manifeste avec des propositions et recommandations pour la transition énergétique mondiale.

L’Expo va désormais laisser la place à un Musée mondial des énergies du futur, un nouveau pôle de recherche et d’affaires et le nouveau Centre Financier International d’Astana. Bel héritage.

Visiteurs-Kazakhs-expo-Astana

GdS : Un message pour Expo France 2025 ?

OB : J’adhère à 100% à la vision du Bureau International des Expositions (ndlr. le BIE, une organisation intergouvernementale basée à Paris, organise les Expositions Universelles et Spécialisées depuis 1851) : il n’y a rien de tel qu’une Expo pour favoriser le dialogue et la coopération mondiale sur les enjeux de l’humanité et les solutions.

Pour la France, accueillir l’Expo Universelle en 2025 autour de « la connaissance à partager, la planète à protéger », c’est une extraordinaire occasion que nous devons savoir saisir -la dernière fois, c’était en 1937 !

Olivier-Budin-Expo-Astana-2017Passée l’excellente nouvelle de l’attribution à Paris des JO 2024, la France entière doit se mobiliser pour réussir le « doublé ». Les Russes d’Ekaterinbourg sont à l’affût avec le thème « changer le monde : innovation et qualité de vie ».

Dans le pavillon japonais qui portait la candidature d’Osaka, le discours de soutien du Premier Ministre tournait déjà en boucle… Il nous reste 14 mois d’ici le mois de novembre 2018 et la désignation du pays hôte de l’Expo 2025.

Lire la suite

Quels cadeaux offrir sur un salon ?

Participer à une foire ou à un salon, c’est affirmer la volonté de communiquer les produits, les services et les valeurs de son entreprise, vers un public choisi. Par rapport aux autres médias les foires et salons permettent de créer du lien en face à face, d’instaurer une relation, voire une certaine complicité avec les visiteurs.

Généralement, le meilleur moyen de laisser un souvenir durable et positif dans la mémoire de ses clients ou prospects, est de leur remettre un cadeau sur le stand.

En revanche, à chaque fois que l’on cherche quel cadeau sera le plus adapté, c’est un véritable casse-tête qui surgit. Comment trouver le « goodie » idéal, celui qui bien accueilli par la personne à laquelle on le remet, qui s’avèrera utile et sera conservé de longs mois en affichant l’image de votre entreprise ?

Pourquoi ne pas s'enflammer pour un briquet...

Pour éviter de tourner en rond, il vaut peut-être mieux se recentrer sur les fondamentaux et miser sur les valeurs sures telles que le briquet personnalisé. En effet ce petit objet accompagnera celui à qui on l’offre, soit dans la poche, dans la boite à gant, sur la table… Le briquet s’adresse aux femmes comme aux hommes, et à pratiquement à toutes les générations, sauf les plus jeunes, bien sûr… Contrairement aux idées reçues, un briquet ne fera pas seulement plaisir aux fumeurs, mais bien au-delà. On a toujours quelque chose à allumer : feu de cheminée, barbecue, gazinière, lampe à gaz…

...ou être emballé par un sac en coton ?

Parmi tous les fournisseurs qui proposent des briquets et autres objets promotionnels, nous nous sommes arrêtés sur le site https://www.maxilia.fr/briquet-personnalise/ Cette entreprise est un spécialiste de tous les cadeaux qui permettront de faire plaisir à ses clients ou prospects à l’occasion de salons : En premier lieu des Sacs en coton « goodiebags » pour emporter les échantillons et catalogues et être réutilisés au quotidien.

La plupart des objets qui changent de main sur les salons ne sont pas très volumineux, mais méritent d’être emballés soigneusement. Il est dommage pour le visiteur de devoir repartir avec un sac de piètre qualité qui ne valorise pas l’objet qu’on vient de lui offrir ou de lui vendre. L’idéal pour l’exposant est de disposer de contenants de qualité, valorisant ses produits comme les sacs en coton proposés par Maxilia.

Sur le site web Maxilia.fr, on trouve également les indispensables Stylos, mais aussi les Bouteilles d'eau personnalisées qui tombent toujours bien pour étancher la soif, ou encore les Bonbons qui apporteront un peu de douceur dans les échanges.

Publireportage

Crédit photos : rcfotostock et he2 / fotolia.com Lire la suite

La CCI Paris Ile-de-France et UNIMEV renforcent leur collaboration

Didier Kling, Président de la CCI Paris Ile-de-France, et Frédéric Jouët, Président d’UNIMEV, ont signé le 7 septembre 2017, une convention de partenariat pour amplifier leur action commune dans les domaines des études, de l’observation économique, de la promotion et de la défense des intérêts de la filière des rencontres et événements d’affaires.

L’objet de cette convention est de renforcer la collaboration entre les deux organisations sur toutes les actions liées à la valorisation et au développement de la filière des congrès, salons et événements en Île-de-France, mais aussi au niveau national et à l’international. Elle traduit l’ambition des deux partenaires de représenter les intérêts de la filière Événementielle, de la promouvoir notamment auprès des pouvoirs publics, et de contribuer à la création d’un environnement économique, juridique et social favorable à son expansion.

Défendre et promouvoir la filière des Foires et Salons

S’appuyant sur leur expertise et leur savoir-faire respectifs, les deux organisations s’engagent à travailler de manière étroite sur l'exploitation et le développement de leur base de données commune sur les foires et salons, la mise en place d’un dispositif d’observation économique commun et la valorisation de l’excellence des métiers de l’événement auprès des publics étudiants.

Par sa mission consultative et ses prises de position dans la défense des intérêts des entreprises du secteur ainsi que son expertise d’opérateur dans le secteur des congrès et salons, notamment au travers de ses filiales Viparis et Comexposium, la CCI Paris Ile-de-France contribue à renforcer la filière des foires salons et évènements, et par là même, l’attractivité de la destination Paris Île-de-France.

De son côté, UNIMEV a pour mission principale de défendre et promouvoir la filière et d’œuvrer à la professionnalisation toujours plus grande des entreprises qui la composent.

Photo : F. Daburon / CCI Paris Ile de France

Lire la suite

Equid’Espaces revient au galop à la Roche sur Foron

Toujours très attendu par les passionnés d’équitation, qu’ils soient néophytes ou professionnels, le salon Equid’Espaces est de retour à Rochexpo, le Parc des Expositions de La Roche-sur-Foron du 29 septembre au 1er octobre prochain.

Equid’Espaces est un salon du cheval convivial et familial par nature qui fédère tous les types de pratiques.

Equid’Espaces est aussi le 1er événement "concours Indoor" de la région.

Une expo avec toute l'offre Cheval

Equid’Espaces réunit une cinquantaine d'exposants représentant toute la diversité du monde du cheval et regroupant les secteurs de l’équipement du cavalier et du cheval en général :

  • La construction et l'aménagement des sites équestres
  • Les équipements d'écuries
  • L'alimentation, la santé et le bien-être du cheval
  • Les équipements du cavalier, du cheval
  • Les équipements techniques et de l'attelage
  • Le transport
  • Le tourisme équestre et l'équitation de loisirs
  • La maréchalerie
  • Les services, la formation et les organismes institutionnels
  • Le monde de l'Edition et des Médias
  • L'Art Equestre
  • L'élevage

Equid’Espaces, c’est du sport…

L’édition 2017 rassemble plus de 500 chevaux sur 3 jours d’évènements, dont 2 nocturnes. Le salon se déroule sur plus de 20 000 m² et 3 carrières accueillent les animations et les spectacles. De nombreux temps forts ponctuent le salon, avec entre autres :

  • Le concours CSO : 16 épreuves (préparatoires, amateurs et professionnels) et un Grand Prix 1,35
  • La Puissance 6 barres
  • Des épreuves de qualification départementale de l’Equita Club Cup
  • Le Western avec des concours nationaux de barrel et pole bending et une nouveauté cette année : l’Extreme Cowboy Race
  • Le Concours d’attelage
  • Le Concours de dressage

…et du spectacle !

Equid’Espaces, c’est aussi de la fête et du spectacle. On en prend plein les yeux avec les démonstrations, les concours et la magie des animations. Des allées aux carrières du salon, spectacle de Gala, Cabaret Equestre et Concours Amateurs font frémir les passionnés. Les présentations de races et les initiations sont là pour éveiller la passion chez les autres.

Les animations Equid'Espaces 2017

Mini Ferme - Hall H La ferme tactile de l’Ecurie Terrugasse accueille les curieux avec des porcelets, âne, poney, lapins, oies, canards. Petits et grands peuvent découvrir la vie à la ferme et connaître un premier contact avec les animaux et les professionnels de ce milieu.

 

Baptême de poneys - Hall C Pour découvrir l’équitation et pour les jeunes passionnés de chevaux, le centre équestre Cheval Feug propose un baptême de poney pour un premier contact avec l’animal. Les enfants sont encadrés par des professionnels qui les mettent en confiance avec le poney. 4€ à régler sur place auprès du centre équestre.

Rodéo mécanique - Hall A Question : Qui restera le plus longtemps sur le dos du taureau ? Fous rires garantis accompagnés de danse Country pour l’ambiance.

Festival de danse country - Val d'Arly Pour s’initier complètement à la western attitude, les danseurs mettent l’ambiance avec de la danse country en faisant participer les apprentis cow-boys pour partager un moment de détente et de joie.

Initiation à l’équitation et autres disciplines équestres Plusieurs centres équestres sont présents afin de proposer des initiations à l’équitation ainsi qu’à d’autres disciplines équestres (tir à l’arc, voltige…). Les petits et les grands sont invités à découvrir ces disciplines, toutes encadrées par des professionnels.

Lire la suite

Foire de Clermont 40 ANS le bel âge pour découvrir San Fransisco

Déjà la quarantième édition de la Foire Internationale de Clermont-Cournon ! Une belle occasion pour gâter encore un peu plus les 160.000 visiteurs attendus.

L’exposition consacrée à la Californie et San Francisco, destinations “branchées” est la pièce maîtresse de la Foire 2017, mais de nombreuses autres surprises attendent le public auvergnat : Par exemple, Chaque jour du 9 au 18 septembre, 1 000 € seront à gagner, et les 10 heureux gagnants se rappelleront sans doute longtemps de leur visite…

La thématique “anniversaire” soufflera sur l’ensemble de la Foire tout au long des 10 jours puisque les 500 exposants sont également invités à proposer de petites attentions “40 ans de la Foire”. Ainsi, l’entrée sera gratuite pour les visiteurs fêtant leurs 40 ans du 9 au 18 septembre (né(e)s entre le 9 et 18 septembre 1977, sur présentation d’un justificatif).

Le thème à l’honneur 2017 : Welcome to San Franscisco

Des cultures amérindiennes à la Silicon Valley, l’exposition fera un grand écart à l’image de cette ville de tous les possibles, sans manquer de vous replonger dans la Californie espagnole, la ruée vers l’or et l’époque hippie “surf and sun”, avec toujours en toile de fond l’emblématique Golden Gate Bridge.

Entre start up locales sous les projecteurs et sports US, l’esprit californien dépassera les 1 400 m² de l’exposition et prendra place sur toute la Foire. La Californie française, comme certains surnomment l’Auvergne, est une terre qui soutient et met en lumière ses “pépites”. Les start up locales seront accueillies au sein du secteur

Difficile de dissocier les USA de ses sports emblématiques. Au sein d’un espace “Planète US”, à proximité directe de l’exposition, le club clermontois Les Servals fera découvrir ses deux activités : le football américain et le cheerleading. L’intérêt des Français est grandissant pour ces sports qu’on ne pouvait voir qu’à la télé il y a encore quelques années. Pour poursuivre dans l’esprit “aware” californien, des “free hugs” seront proposés aux visiteurs, par la mascotte mais aussi par Gilles Gallas et les membres de son groupe. Le principe ? La câlinothérapie ou comment la pratique spontanée du geste empathique et bienveillant permet le développement personnel.

500 exposants et tous les grands secteurs au rendez-vous

La Foire Internationale de Clermont-Cournon, c’est aussi (et avant tout) un évènement qui rassemble pendant 10 jours une offre commerciale très riche, représentative de tous les grands secteurs qui permettent de rendre la vie plus agréable : Habitat, Loisirs, Gastronomie…

Habitat : Des projets plein la tête

La Foire Internationale de Clermont-Cournon, ce sont 40 000 m² d’exposition pour rénover, équiper, agrandir, meubler, décorer, entretenir et aménager son habitation en extérieur comme en intérieur. Entre nouveautés, astuces et conseils personnalisés, l’offre diversifiée de la Foire apporte des solutions à tous les visiteurs.

Equipement de la maison et décoration Traditionnelle, rétro, graphique ou contemporaine ? Peu importe le style de leur décoration, les visiteurs trouvent à la Foire de quoi aménager leur intérieur à leur goût ! Que cela passe par l’achat d’un luminaire, d’un tapis ou d’un objet déco, d’un meuble ou en obtenant les plans de leur future cuisine ou salle de bains, les professionnels du secteur

Aménagement extérieur L’intérieur n’a pas l’exclusivité en matière d’aménagement ! Jardins, balcons et vérandas, devenus de véritables pièces à vivre, ont pris une place importante dans nos budgets “habitat”. Le public peut rencontrer à la Foire les professionnels des secteurs Habitat d'extérieur et Motoculture-Nautisme et obtenir des devis adaptés à leurs besoins et leurs envies dans les univers suivants : portails, portes de garage, piscines, spas, clôtures, abris, pavages, aménagement paysager, mobiliers de jardin, terrasses…

Energies et Second œuvre Solutions de chauffage, d’isolation, de gain de place, de sécurisation, énergies renouvelables… lorsqu’on construit ou rénove son habitat, les problématiques sont nombreuses, on a besoin de rencontrer et d’échanger avec des spécialistes. Les visiteurs peuvent profiter de la Foire pour découvrir les dernières innovations, présenter leurs projets aux artisans présents et comparer pour mieux choisir le produit ou service le plus adapté.

Objets malins et démonstrateurs Ce secteur fourmille d’objets et produits ingénieux, conçus pour faciliter notre quotidien (économiseurs d’eau, ustensiles de cuisines, jeux pour enfants, accessoires pour l’entretien de la maison, outils de bricolage…). Les vendeurs de ce parcours du bagout présentent sans cesse des nouveautés, ne manquez pas leurs démonstrations toujours aussi captivantes !

Le secteur Habitat de la Foire accueille aussi deux animations :

Animation Jardiner au naturel Créé par les services espaces verts de la ville de Cournon d’Auvergne et animé en collaboration avec les Jardiniers des Pays d’Auvergne, Jardiner au naturel sensibilise le public aux techniques de jardinage respectueuses de l’environnement et de la santé.

Animation Le « pavillon inventer » avec la maison de demain Pour vous emmener dans le futur et vous présenter ce que pourrait être l’habitat dans les années à venir, Leroy Merlin a conçu le Pavillon Inventer la maison de demain. Objets connectés, innovations, nouveaux matériaux pour une maison plus saine, ce dispositif en accès libre de 200 m² propose un véritable parcours jalonné d’expériences en tout genre : tests produits, jeux, visites virtuelles… Cet espace à l’architecture unique et futuriste regroupe des innovations déjà disponibles et d’autres au stade de développement, ainsi qu’une présentation de ce que pourrait être l’habitat en 2025.

Gastronomie : Chouchouter ses papilles

La Foire reste un lieu de gastronomie privilégié où restaurateurs traditionnels, vendeurs du terroir, producteurs et négociants en vin répondent présents pour satisfaire les petits creux ou les grosses faims.

Le salon gourmand Question emplettes, le public peut remplir son cabas au SALON GOURMAND, espace dédié aux produits de nos terroirs, qui ravit les gourmets et les gourmands. Sucré, salé, d’ici ou d’ailleurs, il y en a pour tous les goûts.

Le village restauration Envie de déjeuner à la Foire ou tout simplement de faire une pause gourmande ?

Le village de la restauration est ouvert de 10h à 19h tous les jours. Il joue les prolongations jusqu’à minuit les samedis et vendredi (et même jusqu’à 2h du matin le samedi 9 septembre ! cf. ci-après).

Une deuxième nocturne ! Le public pourra découvrir la nouvelle configuration de cet espace Restauration en nocturne, le samedi 9 septembre et déambuler dans les allées de la Foire jusqu’à 22h (en plus de la traditionnelle nocturne du vendredi).

La Foire invite son public à une soirée exceptionnelle “Génération Phidias”, le samedi 9 septembre sous le chapiteau du Village de la Restauration. Boudu, le roi des nuits clermontoises et Éric, le DJ de la boite de nuit la plus regrettée de la région, nous feront l’honneur d’être de la partie, pour le plus grand plaisir des nostalgiques.

Le temps d’une nuit, la Foire fera écho à cette période mythique de la fête puydômoise… Une belle façon là aussi de fêter sa 40e édition.

Animation Ferme du Massif Pas de bons produits dans l’assiette sans une agriculture de qualité ! La Ferme du Massif, c’est un condensé de l’agriculture avec ses hommes, ses produits et ses animaux… un coin de nature où petits et grands sont amenés à découvrir, goûter et apprendre. En plus de la présence de traditionnels animaux de la ferme, le public peut assister à des animations ludiques et gourmandes grâce à la présence de nombreuses filières.

Les loisirs : se faire plaisir et s’amuser

Avec 4 500 m² consacrés aux loisirs, à la beauté, au bien-être, à la mode et aux accessoires, la Foire est plus que jamais le rendez-vous à ne pas manquer pour rester en forme et se sentir bien dans son corps et dans sa tête.

Bien-être, beauté, mode et accessoires Vous avez flashé sur ce fauteuil de massage ou ce nouveau bijou tendance, sur ce vernis à ongles, cette coque de portable ou sur cet accessoire qui complèterait à merveille votre garde-robe ? À la recherche d’idées cadeaux ou de nouveaux cosmétiques ? Prenez le temps de déambuler dans les allées du secteur Bien-être, beauté, mode et accessoires. Devant le plébiscite accordé à l’animation Ateliers Beauté l’an dernier, la Foire et les lycées professionnels puydômois Marie Curie (formations esthétique, cosmétique et coiffure) et Desaix (maroquinerie) renouvellent leur partenariat en 2017. Onglerie, coiffure, soins, maquillage, mais aussi accessoires en cuir seront au programme de ces ateliers participatifs gratuits. Cette pause “cocooning”, c’est l’occasion pour les visiteurs de s’offrir un instant détente et dans le même temps, de soutenir le travail de ces deux établissements scolaires. Les élèves, accompagnés de leurs professeurs, pourront, au contact des participants enrichir leur savoir-faire et mettre à profit leur formation.

L’artisanat sera également mis en lumière sur le stand de la Chambre de métiers et de l’artisanat du Puy-de-Dôme, au travers notamment d’animations.

Destination loisirs Pass’Temps, le rendez-vous de la culture, des loisirs et du tourisme, devient Destination Loisirs ! Une offre variée et un concept de stand toujours aussi novateur, c’est le crédo de cet espace qui réunit les 8 bonnes idées de sorties auvergnates.

Village des enfants Événement familial, la Foire Internationale de Clermont-Cournon réserve des activités et un espace à ses plus jeunes visiteurs. Le VILLAGE DES ENFANTS propose ainsi des animations gratuites, à la fois sportives, pédagogiques et ludiques. Les parents retrouvent également sur ce secteur la halte-garderie gratuite avec Kizou Aventures pour les 4-10 ans : structures adaptées pour grimper, sauter, courir, bref s’en donner à coeur joie (modalités particulières d’accès et de fonctionnement) !

Les scolaires aussi… Depuis 2004, la Foire accueille gratuitement les scolaires sur la manifestation, dans le cadre d’un programme d’activités ludiques, culturelles, scientifiques et sportives, en partenariat avec l’Inspection d’Académie du Puy-de-Dôme. Des élèves de la maternelle au collège du département participent, chaque année, à ces visites scolaires. L’exposition thématique fait partie des arrêts incontournables de ces journées, tout comme les ligues sportives ou encore la Ferme du Massif. Les enseignants intéressés sont invités à consulter le www.foire-de-clermont.com/espace-scolaires pour en savoir plus et inscrire leur classe.

Auto, moto et camping-car : Réaliser ses rêves

Véhicules neufs et d’occasion, de tourisme et utilitaires, un grand nombre de marques présentes sur le marché est visible à la Foire (à noter le retour de marques premium avec Mercedes et BMW). C’est l’occasion de comparer les modèles, les prix… et de repartir avec des informations sur-mesure ou de craquer sur le modèle de son choix ! Nouveauté : une offre moto sera également à découvrir à la Foire.

Au fil des années, les modèles de camping-cars se sont diversifiés et ont connu des évolutions tant au niveau du design que de l’aménagement. Ces petites maisons sur roues bénéficient de nombreuses innovations qui ont facilité la vie à bord et leur utilisation. Cette façon de voyager séduit une clientèle rajeunie qui exige sécurité et confort. Pour satisfaire les visiteurs camping-caristes, 8 000 m² d’exposition sont dédiés à cette thématique sur une des esplanades extérieures, dont l’entrée est imaginée comme une place de village.

La foire la plus sportive de France

L’Auvergne offre un espace unique à tous les amoureux de sport et de nature pour vivre leurs passions. Située à quelques foulées des contreforts des monts d’Auvergne, la Foire propose un programme intense à tous ceux qui ont des fourmis dans les jambes :

Premier week end 100% running Le 1er week-end de la Foire sera sportif ou ne sera pas ! L’événement accueille deux courses au style complètement différent, dont le départ et l’arrivée auront lieu sur la Grande place, à l’entrée n°1.

Samedi, le Master Sprint Race Inédit à Clermont-Ferrand : le 1er Trophée OCR France by La Ruée des Fadas. Le Master Sprint Race by La Ruée des Fadas (organisateur de courses à obstacles) est une course de 6 km déjantée, entrecoupée d’une trentaine d’obstacles et de passages dans la boue. Les 3 500 participants attendus seront déguisés et s’affronteront en équipe.

Cette épreuve s’adresse à tous ceux qui ont envie de passer un moment de sport et de fun entre ami(e)s, mais aussi aux Elites, puisque le Master Sprint Race est le 1er Trophée OCR France de la course à obstacles ! Cerise sur le gâteau, cette épreuve sera directement qualificative pour les Championnats d’Europe et du Monde OCR.

Deux auvergnats champions de la course à obstacles, Marion Lorblanchet et Jérémy L’Hôte, tous deux anciens triathlètes de haut niveau, seront les ambassadeurs de cette course ludique au format inédit, demandant de réels défis physiques.

Dimanche, le Grand Trail ! Le Grand Trail de Clermont-Ferrand by Clermont Métropole : plus de 1 000 participants attendus.

Les traileurs débutants et confirmés ont rendez-vous à la Grande Halle d’Auvergne le dimanche 10 septembre pour la 3e édition du Grand Trail de Clermont-Ferrand.

Les 3 trails de 41 km / 23 km / 12 km et la randonnée de 12 km seront complétés par un Challenge entreprises parrainé par Atria experts-comptables et un parcours à obstacles gratuit pour les enfants de 6 à 14 ans.

Informations et inscriptions individuelles et par équipe aux 2 catégories (Elites/Trophée OCR France et Open/Master Sprint Race) sur www.mastersprintrace.fr

Le jeu des 1000 euros version Foire de Clermont

Le principe de ce jeu-anniversaire sera simple : une entrée à la Foire donnera droit à une participation via des bornes*. Vous achetez votre billet en ligne sur www.foire-de-clermont.com (à partir du 1er juin) ? Vous aurez trois fois plus de chance de gagner ! Les 10 gagnants – un chaque jour – repartiront avec un chèque de 1 000 €. C’est la mascotte, que vous avez pu découvrir sur les réseaux sociaux de la Foire, qui effectuera le tirage au sort. * modalités du jeu disponibles sur www.foire-de-clermont.com.

Foire Internationale de Clermont-Cournon : Un évènement aux retombées économiques fortes

Vecteur de développement économique pour l’ensemble de son territoire, la Foire Internationale de Clermont-Cournon réunit 500 exposants issus de toute la France (70% Auvergne Rhône-Alpes) et de tous les secteurs d’activités : habitat, aménagement et équipement intérieur et extérieur, automobile, camping-car, caravaning, loisirs, équipement de la personne, tourisme, produits gastronomiques, artisanat d’art et du monde, restauration, etc. La Foire a accueilli 159 507 personnes en moyenne sur les 4 dernières éditions.

Les 15 grands pôles commerciaux proposent une offre diversifiée, complétée par des animations qui s’adressent à toutes les générations. Les sports US, football américain et cheerleading en tête, un 1er week-end 100% running, des ateliers mode/accessoires et beauté, la Maison de demain Leroy Merlin… le programme s’annonce déjà dense.

Le public, fidèle au rendez-vous, apprécie l’offre variée et en profite puisque 77%* des visiteurs effectuent un achat.

9 visiteurs sur 10 pensent que la Foire Internationale de Clermont-Cournon est un événement majeur pour la vie de la région… à juste titre puisque 70% des exposants sont auvergne-rhônalpins. Participer à la Foire, c’est l’occasion pour eux de booster leur chiffre d’affaires, développer leur clientèle et leur notoriété, présenter leurs nouveaux produits, toucher un public nombreux et fidèle et enfin, profiter de retombées à court, moyen et long terme.

plan de la foire de clermont ferrand

Lire la suite

La Foire du Dauphiné crée son Fan Club

Décidément, la Foire du Dauphiné n’est pas une foire comme les autres. Depuis 80 ans, la Foire du Dauphiné est particulièrement appréciée de son public qui lui est fidèle d’années en années et de générations en générations. Un engouement particulier envié par de nombreux autres événements, et foires en particulier. Ce succès ne s'est pas construit par hasard puisque l'équipe de la Foire a toujours eu à cœur d'offrir toujours un peu plus à ses visiteurs.

Pour son édition 2017, la Foire du Dauphiné continue à innover pour proposer toujours plus à son public : la création d’un Fan Club. C’est une première en France pour une foire, que d’inviter ses visiteurs à vivre une expérience privilégiée. Ainsi, les membres du Fan Club pourront profiter d’une multitude d’avantages :

  • Recevoir les infos de la Foire en avant-première
  • Avoir une carte d’entrée illimitée à la Foire
  • Avoir 3 invitations à offrir
  • Avoir un cadeau foire
  • Bénéficier de remises sur les produits de la boutique
  • Et surtout c’est un cocktail au stand VIP avec un artiste.

Cette année les membres partageront ce moment avec Laurent Maistret mannequin et gagnant de Koh Lanta et de Danse avec les Stars, dimanche 8 octobre.

Pour tout savoir et vous inscrire rendez-vous sur foire-dauphine.com ou téléchargez ici directement le bulletin d’inscription au fan club.

flyer fan club de la foire du dauphiné à Romans
Lire la suite

Hexagone Lyon Le rendez-vous des pros de l’objet cadeau, déco et souvenir

Pour permettre aux commerçants spécialisés dans l’objet cadeau, la déco et les souvenirs, de réussir leur saison hivernale 2017-2018, le salon Hexagone Lyon réunit les conditions optimales pour qu'exposants et visiteurs fidélisent et développent leurs clientèles respectives. Hexagone Lyon s’adresse à tous les professionnels de l'objet cadeau, déco et souvenir situés dans le bassin lyonnais, la région Auvergne - Rhône-Alpes et l'Est de la France.

Les 17 et 18 septembre, Hexagone Lyon accueille dans le Hall 6.1 d’Eurexpo une centaine d'exposants français et étrangers. Aux côtés des fidèles exposants, les organisateurs ont sélectionné de nouveaux fabricants, diffuseurs et créateurs, pour permettre aux visiteurs-acheteurs de faire le meilleur choix de produits possible. Pour cela, le salon réunit des exposants qui proposent des produits représentatifs des "grands classiques" et des "nouvelles tendances" dans chacun des secteurs représentés : cadeaux, souvenirs, décoration, articles régionaux, senteurs, Bijouterie Fantaisie, Linge de Maison, Fleuristerie, Cadeaux Gourmands, Prêt-à-porter, Accessoires de Mode, Articles Montagne.

En l'espace de deux jours, le salon Hexagone reçoit la visite de près de 2 000 visiteurs (professionnels uniquement) qui profitent chaque année de ce salon pour venir passer leurs commandes, mais aussi pour découvrir et choisir en avant-première les nouveautés de l'hiver prochain. Par sa localisation, par son concept adapté aux besoins des professionnels et sa place sur le calendrier (trois mois avant l'hiver), Hexagone Lyon s’est affirmé en 14 éditions comme étant le lieu de rendez-vous des boutiques situées dans le bassin Lyonnais, les villes de montagne, les stations de sports d'hiver et l’Est de la France. Ces visiteurs savent que c'est ici et nulle part ailleurs que l’on trouve, outre les produits classiques, un choix aussi large et diversifié de produits spécifiques « montagne », qui seront destinés à leurs clients hivernaux.

Hexagone, des salons vraiment adaptés aux professionnels

Parmi les nombreux salons professionnels organisés en France et en Europe, les Salons Hexagone de Lyon (en septembre) et Rennes (en février) correspondent à un concept unique qui a démontré son efficacité : décliner au niveau régional un salon professionnel qui garantit à la fois la qualité et la diversité du choix, le gain de temps et des économies importantes.

Aujourd'hui, les salons nationaux et internationaux sont de plus en plus grands. Ils nécessitent pour les exposants et pour les visiteurs d'importants frais de déplacements (avion ou voiture, hôtel, restaurants...), mais aussi une perte de temps pour les voyages et pour parcourir les centaines de stands présents sur les salons. Face à cette situation, le concept des salons régionaux Hexagone apporte enfin aux professionnels une alternative plus efficace et moins onéreuse : Les salons régionaux Hexagone sont de courte durée (deux jours) et à taille humaine (grâce à une sélection représentative d'exposants).

A l’écoute des problématiques exposants et visiteurs

Pour proposer aux visiteurs un choix complet et diversifié de produits classiques et de nouveautés qui « boosteront » les ventes, les salon Hexagone sélectionnent, lors de chaque édition, une centaine d'exposants français et étrangers, choisis parmi les meilleurs dans chaque secteur d'activité. Cette sélection qualitative et diversifié d'exposants (fabricants, importateurs, diffuseurs) garantit aux visiteurs un grand choix parmi les grands produits classiques, les tendances et les nouveaux produits qui sont souvent présentés en avant-première durant le Salon et qui feront fureur durant les prochaines saisons.

Pour garantir aux exposants d'excellentes retombées immédiates, les organisateurs invitent plusieurs milliers de responsables de points de vente (strictement sélectionnés), localisés dans la grande zone de chalandise de chaque salon, qui n'ont plus qu'à se déplacer à proximité de chez eux pour choisir leurs produits, découvrir les nouveaux produits et passer leurs commandes.

La très forte fidélité des exposants et des visiteurs présents lors de chaque édition des salons Hexagone, d'une part, mais aussi le montant des commandes passées, le nombre de nouveaux clients obtenus par les exposants et celui des contacts pris durant chaque édition sont les meilleures preuves de l'efficacité de ces salons.

Nomenclature des articles présents sur le salon Hexagone

Accessoires de mode - Arts de la table - Articles de bureau - Articles de cuisine - Articles de décoration - Articles montagne - Articles de Noël - Articles de salle de bains - Articles fumeurs - Articles publicitaires - Articles régionaux - Articles souvenirs - Bijouterie fantaisie - Bougies - Cadeaux gourmands - Carterie, édition - Céramique, faïence - Confection - Cosmétique, savons - Couteaux - Décoration florale - Décoration de jardin - Emballages - Gadgets, jeux, jouets - Linge de maison - Luminaires - Lunettes de soleil - Maroquinerie - Minéraux, coquillages - Montres, horloges - Petit mobilier - Prêt-à-porter - Senteurs, parfums - Tableaux, encadrement - Tee-shirts - Tissus - Vannerie - Verrerie (liste non contractuelle).

Renseignements et inscription : SOMEXPO – B.P. 1045 - 06001 NICE Cedex 1 Tél. : 04 92 09 18 69 – Fax : 04 93 52 10 18 Email : info@hexagone.fr - Site internet : www.hexagone.fr Facebook : www.facebook.com/salonshexagone

Evènements à suivre : 43ème Salon Bisou Nice – 13, 14 et 15 janvier 2018 – Palais des Expositions Hexagone Rennes – 4 et 5 février 2018 – Parc Expo – Hall 10A

Lire la suite

Alain Defils nommé Directeur Général de Nicexpo

C'est Alain Defils qui prend la succession de Paul Obadia à la Direction de Nicexpo, la structure organisatrice, entre autres, de la Foire de Nice. Alain Defils était précédemment Directeur Commercial de Toulouse Evènements (groupe GL Events). Il a pris ses nouvelles fonctions à Nice le 1er septembre 2017.

Une nouvelle équipe avec deux nouveaux visages à la tête de NICEXPO.

Suite à l’élection lors de l’assemblée générale du 14 septembre 2017, Marc IPPOLITO prend la suite de Frédéric JOURDANGASSIN en tant que président de Nicexpo. Il sera entouré d’Anne COSTAMAGNA, Louis BAUME, Gilles REYNIER et François FRANCK qui composent le Bureau de l’association NICEXPO. Equipe dirigeante Nicexpo Sous la houlette du nouveau Président Marc IPPOLITO et du conseil d’administration de Nicexpo, Alain DEFILS aura pour mission, avec l’équipe en place, d’animer et de développer les manifestations actuelles (Foire Internationale de Nice, salon Bâtir, AGECOTEL, Bionazur, Salon de l’immobilier Nice-Matin) et de créer de nouveaux événements professionnels et grand public. Lire la suite

Comexposium prend une participation dans la holding Britannique Converse Media

Comexposium a annoncé le 23 août l’acquisition d’une participation de 60% dans la holding Britannique Converse Media. Grâce à cette opération, Comexposium entend renforcer sa position en Europe et en particulier dans les pays Nordiques, tout en élargissant ses possibilités de développement dans le secteur de la construction.

Converse Media est actionnaire majoritaire d’Insight Events Sweden et d’Insight Events Denmark qui organisent des événements, des conférences et des formations couvrant de nombreux secteurs en Suède et au Danemark. Parmi leurs principaux événements, on compte notamment Socionomdagarna, Vehicle Electronics & Connected Services, Upphandlingsforum, Nordic Cash & Treasury Management et Building Green.

James Gareh reste le directeur général de Converse Media et de ses filiales nordiques. Lui et ses équipes vont poursuivre leur stratégie de développement en se concentrant sur les zones à fort potentiel de croissance et en s’appuyant sur le nouveau partenariat avec le groupe Comexposium.

James Gareh, Directeur Général d’Insight Events s’exprime à propos de cette acquisition : «Je suis très heureux d'avoir l'opportunité d’associer Converse Media et Insight Events avec Comexposium. Je suis persuadé qu’en partageant nos expériences et qu’en mutualisant nos réseaux, nous continuerons de développer de nombreux événements de niche».

Renaud Hamaide, Président de Comexposium :“Je suis ravi d'annoncer cette acquisition en adéquation avec notre stratégie de développement à l’international. Grâce à cette opération, Comexposium bénéficiera d’une forte présence dans les pays Nordiques. De plus, Comexposium profitera du savoir-faire d'Insight Events en matière d’organisation de conférences. Je souhaite la bienvenue à la nouvelle équipe et je suis impatient de travailler avec eux”.

A propos d’Insight Events Sweden : Insight Events Sweden organise environ 70 événements B2B (conférences et séminaires, événements partenaires, formation professionnelle) couvrant différents secteurs d’activités (finance, santé, juridique, etc.) comme par exemple : Socionomdagarna, Vehicle Electronics & Connected Services, Upphandlingsforum et Nordic Cash & Treasury Management. www.insightevents.se

A propos d’Insight Events Denmark : Insight Events Denmark organise “Building Green” et environ 25 conférences et séminaires B2B, (conférences et formation professionnelle) couvrant différents secteurs d’activités (finance, santé, juridique, etc.) comme par exemple : Liv & Pension, Gadebelysning, IT Kontrakter, Financial Risk & Compliance. www.insightevents.dk

A propos du Groupe Comexposium : Le groupe Comexposium, l’un des leaders mondiaux de l’organisation d’événements, est impliqué dans plus de 170 manifestations BtoC et BtoB, couvrant 11 secteurs d’activité aussi variés que l’agroalimentaire, l’agriculture, la mode, le digital, la sécurité, la construction, le high-tech, l’optique et les transports. Comexposium accueille 45 000 exposants et plus de 3 millions de visiteurs dans 26 pays à travers le monde entier. Comexposium se développe mondialement avec une présence dans une trentaine de pays : Algérie, Allemagne, Argentine, Australie, Belgique, Canada, Chine, Danemark, Espagne , Inde, Indonésie, Italie, Japon, Corée, Monaco, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Philippines, Qatar, Russie, Singapour, Suède, Thaïlande, Turquie, Émirats arabes unis, Royaume-Uni et États-Unis. www.comexposium.com

Lire la suite

American Saloon Le Far West commence à Tarbes

Pour sa troisième édition du 15 au 17 septembre 2017, l'American Saloon au parc des expositions de Tarbes fera traverser l’Amérique du Nord à ses visiteurs.

Les cow boys des Pyrénées et d’ailleurs pourront retrouver :

  • des exposants qui proposent des produits qu’on ne trouve nulle part ailleurs ;
  • des animations emblématiques d’outre atlantique : Farwest Express et son train, monster trucks, taureau rodéo mécanique, initiation à l'équitation avec la Renaudine de Bours ;
  • Sherry BB et ses shows burlesques.
 

Au programme : des concerts country, rock, rockabilly ; mais aussi de quoi mettre des fourmis dans les jambes à tous les danseurs, pour peu qu'ils soient passionnés par les rythmes made in USA. Ceux qui souhaitent d’initier ou se perfectionner aux danses yankees pourront profiter :

  • des stages de danse animés par les chorégraphes Guillaume Richard et Kti (Cati) Torrella
  • des cours de rock assurés par Maurice Urban.

Côté concerts, good music only :

  • vendredi : Backwest ;
  • samedi : Nashville 1950, Bumpkins et Subway Cowboys ;
  • dimanche : Gunshot et Kendall's Country Band.

Côté sports américains, ça va déménager aussi :

  • le roller derby avec les Full Metal Punkettes de Tarbes. Tout un programme, avec des matches entre les équipes masculines de France et de Madrid : ça va être chaud !
  • le cheerleading. Pour la première fois cette année, rendez-vous avec le club de cheerleading de Lons pour des démonstrations le samedi avec l'équipe des Tornades et le dimanche l'équipe des Tempêtes.

Alors, à vos Stetsons et rendez-vous au Parc des expositions de Tarbes du 15 au 17 septembre !

Lire la suite

Salon des Seniors Paris : On a pas tous les jours 20 ans !

Parmi les salons qui se sont imposés de manière indiscutable dans le paysage évènementiel, le Salon des Seniors de Paris occupe une place de choix. Le Salon des Seniors soufflera déjà ses 20 bougies du 5 au 8 avril 2018 à Paris porte de Versailles. Chaque année, ce salon se propose de répondre à la question « quoi de neuf pour les seniors ? »

Après avoir inspiré de nombreux autres évènements (avec plus ou moins de bonheur) le Salon des Seniors de Paris reste le leader incontesté des évènements seniors. Il est également devenu le rendez-vous annuel de la silver économie. Le Salon des Seniors de Paris accompagne les 50+ dans la construction de leur nouvelle vie, dans tous les domaines importants : santé, retraite, droits, argent, loisirs, culture, technologies, logement, travail, alimentation, associations, soin de ses parents. Les visiteurs viennent y découvrir les nouveautés de l’année, faire le plein d’idées, trouver les informations utiles à leurs projets et rencontrer les meilleurs experts.

Le Salon des Seniors accueille 10 villages thématiques, 280 exposants, 70 conférences et 40 ateliers/animations. Il offre aussi des consultations gratuites de notaires et d’avocats, dépistages santé, parcours prévention, appartement du bien vivre, silver lab (des starts up viennent tester leurs projets auprès des seniors), mais aussi des concerts, initiations sportives, concours mannequins amateurs, photo call, randonnée du salon...

280 exposants au sein de 10 villages thématiques :
  • Mes loisirs, mes voyages
  • Travailler après 50 ans
  • Mes droits, ma retraite, mon patrimoine
  • Bien vivre chez moi
  • Mon logement
  • Culture
  • Nouvelles technologies
  • Associations
  • Être en forme
  • Mon alimentation

Le Salon des Seniors est décliné à Rennes en février et à Nantes en novembre sous la marque Forum des Seniors

Salon des Seniors : Bilan de l’édition de mai 2017 :

  • 44 000 visiteurs
  • Temps moyen passé sur le salon : 2h55
  • Âge moyen des visiteurs : 63,5 ans
  • Hommes : 35%
  • Femmes : 65 %
  • Actifs 26%
  • Retraités 74%
  • 92,5% de Paris et Région Parisienne
  • 88% ont l'intention de revenir en 2018
  • 92% recommanderont le salon à leurs proches
  • 46% viennent avec une intention précise

Lire la suite

Laetitia Colcomb et Alexis Marcellin, la passion incarnée au service du 1er salon grand public sur l’économie collaborative, Share Paris

Laetitia Colcomb et Alexis Marcellin, frère et sœur, fondateurs de l’agence Lab Factory, s’emparent du sujet de l’économie collaborative pour créer le 1er salon Share Paris à l’Espace Champerret en septembre 2017. Un duo très complice et efficace, où l’une est spécialiste du fond et l’autre de la forme.

Laetitia Colcomb a attrapé le virus de la communication événementielle il y a une vingtaine d’année en intégrant l’agence de communication « 3ème Millénaire » après un master marketing à Dauphine. Elle y fait ses armes en tant que chef de projet puis directrice de clientèle, elle y apprend à prendre des risques dans l’organisation d’événements. Elle crée sa propre agence, Apsara, en 2006, où elle y continue son activité de communication hors media (organisation de séminaires, conventions, lancements de produits…). Quelques clients la suivent dans l’aventure, dont la SNCF, le bouche à oreille fait le reste.

Alexis Marcellin applique dès l’adolescence sa passion de la musique à l’organisation de concerts, l’animation de soirées et plus tard la direction artistique d’un club… De 2000 à 2003, il rejoint TFI pour les organisations des opérations spéciales de la chaîne, notamment sur le programme de la Star Academy. Il apprend le métier « sur le tas ». Il créé sa propre agence de production de spectacles, Alex Event, où il développe son aptitude au réseau et un carnet d’adresses obligatoire dans ce milieu. Les aspects de logistique et de réalisation, dans lesquels il excelle, étant proches de la production événementielle, il rejoint Laetitia à l’agence Apsara, en 2009.

Eric Watiez : Bonjour Laetitia et Alexis, votre association à Apsara résulte-t-elle d’une opportunité d’activités ou d’une complémentarité de compétences ? Quelle en est l’ampleur de votre agence ?

Laetitia Colcomb : Bonjour Eric, nous sommes en réalité deux personnes permanentes dans la structure Apsara, Alexis et moi. Nous avons choisi la souplesse en faisant travailler régulièrement des freelances selon les besoins requis par les opérations. Nous avons la chance de compter sur un réseau fidèle et fiable de personnes compétentes, notre équipe est donc solide, quoique légère. Ceci est de nature à rassurer nos clients. Nous sommes très complémentaires mais aussi très différents, surtout très interactifs et complices, ce qui apporte une belle richesse à notre association.

Alexis Marcellin : J’apporte ma contribution forte en termes de réalisation technique, de logistique, d’opérationnel, de réseau… acquis dans mes expériences de productions événementielles dans les spectacles musicaux. Laetitia est la tête pensante de notre duo, elle est particulièrement à son affaire sur le BtoB, la valorisation du contenu et le marketing, les différents supports d’information et de communication, l’accompagnement des intervenants... C’est elle qui a initié le projet « Share Paris ». Nous sommes à la fois très complémentaires et en phase sur nos intentions.

EW. Aujourd’hui, vous créez une nouvelle structure, Lab Factory, dans quel but ?

LC. Les activités d’Apsara continuent, et nous avons effectivement décidé de créer Lab Factory (nous sommes les deux associés) dont l’objet est la réalisation du salon Share Paris et ses corolaires. Share Paris est notre projet grand public en propriété, alors que nous sommes prestataires de nos clients pour les activités événementielles d’Apsara. Cette différence de modèle économique justifie que nous ayons créé Lab Factory. Nous minimisons les risques.

AM. Notre passage de l’événementiel au salon n’a pas été brusque. Dans nos activités Apsara, nous avions intégré un bureau d’études pour faire de la conception de stands de certains clients. Nous avons été amenés à gérer des pavillons nationaux dans quelques événements, comme des pavillons nationaux sur des surfaces de 500 à 3.000 m², avec 50 à 200 exposants. Pendant 3 années, nous avons appris ce métier, nouveau pour nous. Depuis 6 ans, nous organisons la partie exposition du congrès de la FNAIM. Nous sommes donc mûrs pour passer le pas de l’organisation d’un salon en propre. EW. Comment est venue l’idée d’organiser un salon sur l’économie collaborative ?

AM. Cela fait 2 ans que nous y travaillons. Laetitia m’a convaincu que nous devions avoir un événement à nous. Le sujet de l’économie collaborative est arrivé il y a 2 ans. Nous sommes sensibles au fond (l’économie collaborative) et nous maîtrisons la forme (l’organisation d’événements). Nous avons évidemment fait des études de marché pour constater qu’il n’existe qu’un seul événement sur le sujet, et celui-ci est une manifestation BtoB, le OuiShare Fest, qui se tient depuis 5 ans à Paris. Nous nous sommes donc lancés dans l’aventure grand public.

LC. J’interviens beaucoup sur le contenu. J’ai derrière moi 20 ans d’expérience durant lesquelles j’ai accumulé énormément de matière par les rencontres, les conférences… Les modèles actuels arrivent à échéance et tout semble possible. De fil en aiguille, il nous a semblé opportun et réalisable de mettre en scène un événement porteur de sens pour nous et de porter à la connaissance du public l’étendue quasi infinie de l’économie collaborative.

Share Paris est le résultat d’une double envie, celle de réaliser notre propre événement et aussi d’être acteur d’un projet sur un monde en train de se construire

EW. Quels sont les objectifs précis du salon Share Paris ?

LC. ShareParis est avant tout un événement grand public. Nous avons l’envie d’y promouvoir les initiatives publiques, les plateformes, tous les nouveaux usages et nouveaux lieux qui font cette nouvelle économie. Aller à l’encontre des idées reçues sur l’économie collaborative nous semble important. Ainsi, le modèle ne s’arrête pas à BlablaCar, Airbnb ou LebonCoin... Une infinité de plateformes, applications et acteurs méconnus du grand public existent, et sont à promouvoir.

Il convient ensuite de révéler, sans polémique et de façon apolitique, que l’économie collaborative n’est pas l’apanage de la Bobo culture, militante et engagée. Les nouveaux usages sont au contraire accessibles à tous. Share Paris, est un appel au sens commun et au bon sens !

AM. Nous allons par exemple accueillir des plateformes comme “Smiile” ou “Se partager un bien” qui sont des plateformes gratuites d’entraide entre voisins. La difficulté du secteur de l’économie collaborative est qu’il est multiple. Il fait agir des acteurs dont le but est purement le business, comme ceux déjà cités, ce qu’on ne reproche évidemment pas, et d’autres, avec un modèle économique qui doit demeurer viable, qui ont une dimension plus sociétale et environnementale. Notre salon doit exprimer le trait d’union entre ces deux aspects, pour le grand public au delà de ses préoccupations de pouvoir d’achat.

EW. Vous êtes très investis sur le sujet. Comment (et où) faites-vous le curseur entre la mission d’organisateur de salon et l’esprit d’acteur ou consommateur de cette ce marché ? Y a-t-il des incidences sur la structure du salon ?

AM. Nous sommes forcément tous acteurs, ou en devenir à court terme, de cette économie. C’est un moteur supplémentaire pour nous, organisateurs. Nous nous investissons intellectuellement en mettant en ligne régulièrement des actualités et contenus sur notre plateforme shareparis.com. On y trouvera un référencement de l’ensemble des acteurs, un annuaire des événements, etc. l’objectif est de fédérer les communautés. Ayant une vraie volonté d’accompagnement des acteurs, parfois start-up en situation fragile, nous souhaitons, de facto, nous positionner comme des acteurs de la filière.

LC. Nous voulons également pointer la différence entre la consommation collaborative, qui est l’apanage des « gros du secteur » et l’économie collaborative dont elle n’est qu’une dimension. Ainsi, pour être complets, le salon s’organisera autour de thématiques : la consommation collaborative, mais aussi l’éducation, la démocratie participative et d’autres. Nous élargissons le spectre pour bien faire comprendre au public que, sans forcément le savoir, il est déjà acteur de cette économie-là. EW. Partenaires, exposants, visiteurs du salon ? Où en êtes-vous ?

AM. Le salon est financé à 60% par la location des espaces sur 5.000 m² d’exposition à l’Espace Champerret (hall A). Les offres tarifaires sont variées en fonction des participants, de l’association en stand partagé jusqu’à l’entreprise « traditionnelle » sur son propre stand. 60 exposants sont actuellement inscrits en juillet. Nous construisons le salon autour de grandes « places de village » où chaque partenaire ou exposant prend en charge une animation pour les visiteurs.

LC. 40% du salon est financé par nos partenaires, avec lesquels nous coorganisons les animations. C’est par exemple le cas de la MAIF, notre partenaire officiel, très active sur le sujet dans l’accompagnement de sociétés collaboratives. La Ville de Paris parraine la manifestation qu’elle viendra inaugurer. D’autres partenaires dont Ulule dans le financement participatif, Recyclivres ou la Ressourcerie des Batignolles sur la consommation durable et la seconde vie aux objets, Démocratie OS France sur la démocratie participative, et d’autres qu’on peut trouver sur notre site, nous accompagnent et nous les en remercions.

EW. D’un point de vue organisationnel, Comment avez-vous composé votre équipe ? Comment s’est fait le choix de la date et du lieu ?

FM. 4 personnes composent l’équipe opérationnelle, nous deux ainsi qu’une chef de projet, Guillemette Liné, et une consultante en économie collaborative, Emilie Morcillo. Pour le reste, comme les RP, nous faisons évidemment appel à des prestataires et/ou partenaires avec lesquels nous avons l’habitude de travailler.

LC. Nous désirions un lieu fortement connoté « salon », voire alternatif, où notre événement puisse vivre seul. Nous avons établi une préliste de 3 sites, Espace Champerret, Carreau du Temple et la Villette. Dans notre choix final, l’Espace Champerret, le coût de la location est intervenu ainsi que le marquage généraliste du lieu. La date a également fait partie d’un débat entre nous. Le printemps étant très chargé en événements approchant notre thématique, nous avons donc opté pour l’automne. Le premier salon Share Paris se tiendra du 22 au 24 septembre.

EW. Avant même la 1ère session, quelles perspectives envisagez-vous pour Lab Factory et ShareParis ?

LC. Notre idée est d’intégrer la manifestation dans le calendrier récurent des événements de l’économie collaborative. Il est donc prévu d’annualiser le salon. Mais plus qu’organisateurs de salons, nous souhaitons être acteurs de l’économie du partage. Sur notre plateforme, nous avons déjà publié une cinquantaine d’articles sur le sujet et la tenue du salon 2017 n’achèvera pas cette dynamique. Elle n’en est que le point de départ!

AM. L’objectif de Lab factory est de faire de Share Paris la plateforme de référence de l’économie du Partage auprès du grand public. Nous nous donnons un vrai travail de sensibilisation à tous niveaux, grand public, écoles... Il y a de la place pour beaucoup de monde, nous avons l’envie d’être de vrais référents en accompagnement de cette économie qui bouge tous les jours, et notre passion nous y conduit.

Propos recueillis par Eric Watiez pour la Gazette des Salons

Pour en savoir plus sur le salon Share Paris :

www.shareparis.com et @shareparis2017

Lire la suite

SYNPEXE La carte professionnelle enfin reconnue par de grands opérateurs

Après 15 ans de négociations et de nombreuses tentatives infructueuses, la carte professionnelle dédiée aux prestataires de l’exposition et de l’évènement lancée par le SYNPEXE sera reconnue à partir du 1er septembre 2017 par de grands opérateurs tels COMEXPOSIUM, VIPARIS …

Baptisée Passeport Professionnel (PP), cette carte est une véritable innovation s’appuyant très largement sur les nouvelles technologies de communication.

C’est un outil sans équivalent, élaboré par le SYNPEXE dans un souci permanent d’efficacité et de simplification des démarches pour nos entreprises.

Des professionnels responsabilisés

Comme dans d’autres filières, notre profession n’est malheureusement pas épargnée par les problèmes de travailleurs illégaux ou d’entreprises peu scrupuleuses au regard du droit du travail. Sans parler des vols auxquels nous sommes fréquemment  confrontés pendant les périodes de démontage.

Le PP se veut être une réponse efficace à ces dérives et un outil d’identification des entreprises honnêtes et responsables.

Grâce à tous les professionnels engagés dans cette action, le PP deviendra rapidement un véritable signe de reconnaissance, qui fédérera tous les prestataires qui veulent sécuriser leur profession dans un contexte concurrentiel et réglementaire qui ne cesse de se durcir.

Comment se procurer le passeport professionnel ?

Le PP est disponible sur simple demande auprès du SYNPEXE :

Email : contact@synpexe.fr

La cotisation annuelle est de 20€ par passeport pour les membres d’une organisation professionnelle (SYNPEXE, UNIMEV, CREALIANS, ANAE) et de 40€ pour les non membres.

Qu’est-ce que le SYNPEXE ?

Le SYNPEXE : Syndicat National des Prestataires de l'Exposition et de l'Evènement est un syndicat national,  né en février 2011. Il est issu de la Chambre syndicale des Métiers de l’exposition et de l’évènement qui avait été créée dans les années 80.

Il rassemble une trentaine d'entreprises du secteur, implantées sur tout le territoire national.

Il a été créé pour fédérer, représenter, informer, défendre et promouvoir la profession. La volonté des adhérents du SYNPEXE est d’en faire avant tout une communauté d’échanges, d’entraide et d’expériences humaines qui agit comme un accélérateur afin que chacun trouve rapidement des solutions à ses problématiques.

Lire la suite

Interview Aude Leperre BIJORHCA PARIS

La Gazette des Salons s’était fait l’écho en décembre 2016 de l’arrivée d’une nouvelle équipe organisatrice pour BIJORHCA PARIS. Six mois plus tard, nous vous proposons de faire plus ample connaissance avec Aude Leperre, la directrice du seul salon professionnel international de la Bijouterie.

Gazette des Salons : Aude Leperre, vous allez piloter votre deuxième édition de BIJORHCA PARIS. Quel regard portez-vous sur ce salon et sur son univers ?

Aude Leperre : Evènement référent du marché de la bijouterie, BIJORHCA PARIS accueille deux fois par an entre 350 et 400 exposants dont 25% de nouvelles marques. Plus de 12.000 acheteurs issus de 85 pays différents viennent à leur rencontre.

BIJORHCA PARIS est une jolie pépite qui mérite d’évoluer. Les exposants comme les visiteurs sont très attachés à « leur » salon : ils ont envie qu’il retranscrive le plus fidèlement possible les aspirations du marché. Les exposants notamment, constituent une vraie force de proposition.

En ce qui me concerne, en venant d’un salon comme Equip’Hôtel qui a lieu tous les deux ans, le rythme s’est accéléré avec BIJORHCA PARIS qui possède deux sessions chaque année. Grace à cette fréquence plus soutenue, le lien avec le marché est beaucoup plus fort, et le contact avec les exposants est permanent.

Une véritable communauté se rassemble autour de BIJORHCA PARIS : on se connait, on partage et on avance ensemble. L’édition de septembre est traditionnellement plus précieuse, que celle de janvier : les exposants du secteur précieux sont plus présents à l’automne, comme par exemple Mauboussin qui participe uniquement en septembre.

GdS : L'équipe précédente apportait sa touche personnelle au salon. Quelle sera votre empreinte pour les éditions à venir ?

AL : C’est la deuxième session de BIJORHCA PARIS à laquelle je vais contribuer, et ce prochain rendez-vous du 8 au 11 septembre 2017 sera l’occasion de mettre en place la nouvelle stratégie. Clairement, la démarche ne consiste pas à révolutionner le salon pour le principe. Nous voulons à l’inverse renforcer encore le lien existant avec les exposants et les acheteurs en établissant un contact permanent avec eux, en essayant d’apporter davantage de convivialité.

C’est en allant sur les points de vente qu’on comprend vraiment la réalité du marché et qu’on constate que les usages évoluent, que les secteurs sont de moins en moins cloisonnés. Aujourd’hui, le consommateur ne recherche pas des matériaux, mais un style, un parti pris créatif, un univers qui lui ressemble. Ainsi, nous avons intégralement repensé le plan et sa sectorisation avec un parcours de visite par univers créatif.

Autre évolution importante, la suppression de l’allée centrale. La visite s’organisera désormais via une allée périphérique qui permettra aux acheteurs de mieux se repérer tout en découvrant plus facilement des nouvelles marques.

GdS : Quels sont les grands espaces thématiques de l'édition de septembre 2017 ?

AL : Tout d’abord, l’Espace Premium qui accueille sur une centaine de m2, une dizaine de jeunes créateurs très pointus. Véritable poumon créatif, cet espace répond au besoin essentiel de renouvellement en cassant les codes. Toujours dans l’esprit de repenser les frontières de la bijouterie, de dépasser les conventions et mettre en avant les exposants, BIJORHCA PARIS revisite le Fashion Trends scénographié par le bureau de style d’Elizabeth Leriche, en y mêlant fantaisie et précieux, à l’image d’un concept store multi-services. Cette zone dont la mise en scène est illustrée par les bijoux des exposants, est un véritable outil de travail pour les acheteurs qui trouvent là un espace d’inspiration avec les tendances Automne Hiver 2017/2018.

Sur cet espace tendance, des conseils de merchandising sont aussi proposés aux détaillants. Une des idées est de permettre aux boutiques de se différencier, de se démarquer de la concurrence. Pour cela il faut proposer d’autres types de bijoux, des marques alternatives et convaincantes.Avec « Elements », le secteur dédié aux matériaux et fournitures, BIJORHCA PARIS est le seul salon à proposer une offre « Cash and Carry » dédiée à la vente à emporter, sur près de la moitié du rez-de-chaussée. Notion peu commune pour un salon professionnel, BIJORHCA PARIS permet de « faire son marché » en direct. « Elements » propose également de l’outillage, des écrins, des bustes, des apprêts, des doreurs, des services…

Nous accueillerons également pour la première fois l’espace « Elements Gallery », un forum des matières conçu par Elizabeth Leriche dans un esprit « cahier de tendances » assumé. L’objectif est d’aider les créateurs à aller à la rencontre de nouvelles matières, de contribuer à stimuler leur créativité. Toujours dans un esprit de conception, l’espace 3D propose un tour d’horizon des nouveaux outils numériques indispensables pour les bijoutiers d’aujourd’hui.

GdS : D’autres innovations ou évolutions à signaler lors de cette prochaine édition ?

AL : Nous mettons en place, pour la première fois sur BIJORHCA PARIS, le programme « Top Acheteurs » qui propose un véritable accompagnement personnalisé à 150 grands acheteurs français et internationaux de la filière. L’objectif de cette initiative est de favoriser la présence sur le salon d’acteurs de premier niveau en leur organisant une visite sur-mesure. Le gain de temps est un argument de force pour ces acheteurs : à nous de les accompagner au maximum pour qu’ils puissent acheter efficacement.

Autre grande nouveauté : la Soirée BIJORHCA PARIS. Elle réunira 500 personnes le dimanche soir, dans un haut lieu parisien. L’objectif est de remettre de la convivialité et de favoriser la mise en relation entre les exposants, les Top Acheteurs, la presse et les bloggeurs.

Parmi les autres évolutions, nos conférences seront davantage orientées business. Nous sommes conscients qu’il faut répondre aux problématiques de chacun, avec des solutions pratiques et simples à mettre en œuvre pour développer son activité.

Cette session de septembre 2017 est une étape décisive dans l’évolution de BIJORHCA PARIS, mais ne constitue pas un aboutissement. L’équipe a encore plein d’idées pour 2018, avec toujours beaucoup de nouvelles pistes pour le futur !

COMMANDEZ VOTRE BADGE GRATUIT

Lire la suite

Foire de Paris Hors-Série Maison, le nouveau rendez-vous grand-public d’automne de Comexposium

En définissant une nouvelle stratégie pour son rendez-vous grand-public d’automne, Comexposium affirme sa volonté de capitaliser sur la marque « Foire de Paris ». Ainsi, Foire d’Automne devient « Foire de Paris Hors-Série Maison » dans un format qui fait délibérément la part belle à l’habitat. Autour d’un concept clarifié, l’équipe de Carine Preterre entend réunir 350 exposants et 80.000 visiteurs autour de trois grands pôles : Aménager son intérieur, Améliorer son habitat, Se régaler.

Bien plus qu’un simple changement de nom, c’est un grand coup de neuf « du sol au plafond » qui est donné au rendez-vous habitat parisien du 27 octobre au 5 novembre. Pour preuve, Foire de Paris a choisi des signatures pour designer et incarner « Foire de Paris Hors-Série Maison ». Ainsi, c’est La Fabrique, école de merchandising, de la mode et du design, qui s’est vu confier la mission de donner vie à une expérience inédite de visite et d’achat, ludique, dynamique et originale.

scenographie foire de paris maison

Pour sa grande première, Foire de Paris Hors-Série Maison a également le plaisir de collaborer avec un invité maison emblématique : Serge Bensimon. Le créateur aura notamment en charge la Présidence du Grand Prix de l’Innovation (GPI) qui récompensera les innovations smart et connectées. Pour Carine Préterre, Directrice de Foire de Paris : « Nous avons souhaité inviter Serge Bensimon puisqu’au-delà de la tennis iconique, c’est un visionnaire devenu une référence lifestyle. L’univers des concept-stores Home Autour du Monde – Bensimon partage le même esprit pop-up de Hors-Série Maison : nous y avons vu une synergie évidente ».

serge bensimon

Serge Bensimon est également un globe-trotteur curieux. Des couleurs pétantes mexicaines qui ont inspiré notamment sa collection de peinture chez Ressource aux meubles Amish ; ce citoyen du monde, amoureux d'artisanat, puise son inspiration dans toutes les régions du monde. Ce touche-à-tout aime le métissage et privilégie les matières naturelles pour ses produits en magasin.

« Je suis très heureux d’avoir été approché par la marque Foire de Paris pour contribuer à la première édition de Hors-Série Maison. Les concept-stores Home Autour du monde – Bensimon et Hors-Série Maison sont le reflet d’un lifestyle similaire. Embellir et créer tout un univers par la décoration et l’ameublement : voilà notre point commun ». Serge Bensimon.

La première édition de Foire de Paris Hors-Série Maison se déroulera du 27 octobre au 5 novembre 2017 à Paris expo Porte de Versailles. La vocation première de ce second temps Foire de Paris est de faire découvrir les nouveautés, les tendances, pour aménager, décorer son intérieur et améliorer son habitat. Le tout avec la promesse d’une expérience Foire de Paris alliant gastronomie, convivialité, partage et interactivité.

Lire la suite

Acquisition du salon Midest Par GL Events

Vers un Salon français global dédié à l’Industrie. 

Le grand événement français des outils et technologies de production et des savoir-faire industriels que les entreprises, les pouvoirs publics et les syndicats professionnels appelaient de leurs vœux verra finalement le jour en mars 2018, sous l’égide de GL events.

Organisateur du salon Industrie dont l’édition d’avril 2017 a connu une progression significative (+10% d’exposants et +21% de visiteurs) et, plus récemment, de Smart Industries dédié à l’usine intelligente et connectée, le Groupe, accueillera à leur côté, dès l’édition de 2018 à Paris, les salons Midest, leader français de la sous-traitance industrielle, et Tolexpo, spécialisé dans les technologies de la tôlerie et du soudage.

C’est dans ce but que GL events a acquis le Midest, salon historique de la sous-traitance industrielle, qui a rassemblé près de 1.400 exposants et accueilli 35.000 professionnels en décembre 2016 à Paris-Nord Villepinte, et le salon Tolexpo. Lors de sa dernière édition, Midest s’était tenu dans le cadre de Convergence pour l’Industrie du Futur, déjà en partenariat avec Smart Industries et l’Alliance pour l’Industrie du futur.

L’opération, qui a été finalisée ce jour, permettra à GL events de mettre en place toutes les synergies nécessaires à un grand rassemblement au service des entreprises industrielles françaises et internationales, dès l’édition 2018 prévue du 27 au 30 mars 2018 à Paris-Nord Villepinte. 2.700 exposants et plus de 50.000 visiteurs professionnels sont attendus sur plus de 100.000 m2 d’exposition.

Un colloque réunissant les pouvoirs publics, les instances professionnelles et les entreprises du secteur sera organisé à l’automne prochain pour accompagner le lancement de ce grand Salon de l’Industrie.

Lire la suite

Le premier salon du survivalisme en mars 2018 à Paris

Les salons sont un reflet fidèle de la société et de ses usages. Ils représentent l’opportunité pour la population de découvrir des nouvelles pratiques, des innovations, en offrant la possibilité d’aller à la rencontre « pour de vrai » des acteurs de nouveaux phénomènes de société. Le salon que nous allons découvrir aujourd’hui s’inscrit parfaitement dans cette tendance. Le Salon du Survivalisme met en lumière une pratique dont l’origine est loin d’être récente, mais que l’actualité met involontairement à l’honneur et dont le public a tout à découvrir.

S comme Survie 

Le mot survivalisme désigne les activités ou le mode de vie de ceux qui veulent se préparer à toute forme de catastrophe, qu’elle qu’en soit l’origine. Les survivalistes se préparent autour de techniques de survie, pour se protéger, se nourrir, se soigner dans un milieu devenu hostile. Au-delà, l’idée de survivalisme tend à rapprocher l’homme de la nature, à la respecter.   Les applications du survivalisme sont nombreuses, pour anticiper ou répondre aux catastrophes naturelles ou provoquées, comme la guerre : abris antiatomiques, préparation aux accidents, aux agressions, aux pénuries d’eau, de nourriture ou d’énergie. Pour résumer, tout "ce qui fait froid dans le dos" peut amener à réfléchir aux solutions pour se protéger et tout simplement survivre.

S comme Salon

Pour répondre aux questions que de plus en plus de gens se posent sur la capacité de l'humanité à résister aux désordres de tous types, le premier Salon du Survivalisme se tiendra du 23 au 25 Mars 2018 au Paris Event Center, Porte de La Villette. Il réunira 150 à 200 exposants sur une surface d’exposition de 6 000 m2. Le salon abordera trois axes complémentaires :
  • La prévention des risques ;
  • L’autonomie énergétique et alimentaire ;
  • Le développement durable.
  Le créateur du salon, John Herbet explique : « Nous sommes convaincus que nous vivons dans un système qui n’est pas viable à long terme. Le salon du Survivalisme et de l’Autonomie est un évènement qui permettra aux visiteurs de se familiariser avec d’autres manières de vivre et de consommer, qui ne sont pas plus contraignantes mais juste plus responsables. Notre démarche part du constat que notre dépendance à la société nous place dans une situation dangereuse. Nous sous-estimons beaucoup les risques auxquels nous ne sommes pas préparés (qu’il s’agisse de catastrophes ou de pénuries à échelle locale ou des problèmes d’envergure nationale ou mondiale) ». Les visiteurs pourront donc se familiariser avec ces idées avec :
  • Une Expo-vente réunissant 150 à 200 exposants européens ;
  • Des Workshops et animations pour mettre en avant les produits. De la ferme urbaine autonome au purificateur d’eau en passant par du matériel de randonnée, d’escalade, de chasse…etc ;
  • Des conférences dispensées par des intervenants internationalement reconnus ;
  • Un start-up district pour faire connaître les produits innovants de jeunes pousses concernées par ces enjeux...
  Très impliqué dans la réussite de ce premier évènement, John Herbet confirme : « Nous voulons offrir aux visiteurs l’opportunité de découvrir des produits qui leur permettront d’être plus autonomes, qu’ils soient à domicile, en zone urbaine ou rurale, ou bien en excursion. Ces produits leur permettront d’améliorer significativement leur qualité de vie en s’affranchissant d’un système dont ils sont très dépendants ». Les exposants qui retrouvent leur offre ou produits dans cette description, sont invités à prendre contact avec l’organisateur . Les visiteurs intéressés par ce nouvel évènement peuvent déjà se manifester en likant la page Facebook (Salon du Survivalisme Paris 2018). De nombreuses places y seront mises en jeu dans les prochains mois. Lire la suite

Bilan 2016 de la filière événementielle par UNIMEV

Comme chaque année, UNIMEV publie le bilan chiffré de la filière événementielle.

Les chiffres de l’année 2016 témoignent des difficultés qu’a rencontré le secteur évènementiel dans notre pays touché entre autres par les attentats. Cependant, on note une belle résistance des manifestations régionales qui se maintiennent honorablement avec leur implantation locale, et grâce à la fidélité de leur public.

Téléchargez ici le bilan chiffré 2016 de la filière événementielle.

Les principales tendances à retenir sont :

  • Des salons grand public et mixtes touchés dans leur fréquentation avec une érosion générale sur le nombre d’exposants, de visiteurs et de surfaces louées, les foires étant particulièrement touchées. Heureusement, les chiffres s’améliorent sur la fin de l’année et annoncent une meilleure année 2017 ;
  • Un changement de modèle économique des salons professionnels ;
  • Des congrès toujours plus nombreux et avec un caractère national plus accru que les années précédentes ;
  • Des sites au taux d’occupation en baisse par rapport à 2015 mais stable comparé à l’année 2014 ;
  • Des investissements qui se concrétisent avec de nombreuses ouvertures et inaugurations de sites en 2016 et à venir.

La France est actuellement candidate pour de grands événements internationaux de nature à stimuler l’économie en général et le secteur évènementiel en particulier. Ainsi, les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 ou 2028 semblent enfin promis à Paris. L’équipe d’ExpoFrance 2025 continue sans relâche son travail de promotion à l’international jusqu’au dépôt du dossier de candidature le 28 septembre 2017 pour l’organisation de l’Exposition Universelle. Notre pays semble surfer sur une belle dynamique puisque nous avons déjà remporté l’organisation de la Ryder Cup 2018 et de la Coupe du Monde de Football féminin 2019.

L’OJS (Office de Justification des Statistiques) fête cette année ses 50 ans. L’occasion de rappeler combien il est important de faire certifier ses salons lorsqu’on est organisateur. Un dossier complet permettant d’y voir plus clair sur les enjeux et acteurs de la certification a été publié dans le Guide des Salons de juin 2017.

Lire la suite

Françoise Wajnglas PDG de Vainglas International

Françoise WAJNGLAS est une figure connue et appréciée des professionnels des salons. Elle est aujourd’hui PDG de l’entreprise de tapisserie pour évènements Vainglas International, et elle constitue à ce titre le pivot central d’une solide tradition familiale.

Gazette des Salons : Bonjour Madame Wajnglas, pouvez-vous nous présenter votre entreprise et son histoire ?

Françoise Wajnglas : Bonjour, Vainglas International est une société de tapisserie spécialisée dans l’événement. Son savoir-faire est reconnu plus particulièrement dans les domaines suivants : évènementiel, salons, expositions, défilés et agencements de prestige.

Nous fêtons cette année nos 80 ans d’activité : c’est en 1936, que mon père, alors âgé de 14 ans a commencé dans la tapisserie textile pour les expositions, en collaborant avec l’entreprise Veyrac au Grand Palais. Il s’est ensuite établi comme artisan au retour de la guerre, tout d’abord en installant des tapis d’escalier dans les immeubles haussmanniens. En 1960, il a décidé de se recentrer vers le secteur dans lequel il a développé son amour du métier de tapissier : les expositions.

Gazette des Salons : A quel moment avez-vous rejoint l’entreprise familiale ?

Françoise Wajnglas : J’ai rejoint mon père dès 1970. Mon rôle d’alors était plutôt administratif : établir les devis, les fiches de travaux et puis les factures. Je m’occupais des paies du personnel. J’allais également sur les chantiers avec les équipes, entre autres pour prendre les mesures. C’est 15 ans plus tard, en 1985 que j’ai pris la direction de l’entreprise. Le développement de l’activité et la transmission familiale ont continué à avancer de pair puisqu’en 1986, c’est mon fils Henri qui a intégré l’entreprise à son tour, en commençant comme tapissier sur les chantiers. Il est devenu le directeur de l’entreprise en 2000. Le passage de témoin continue à se faire de génération en génération, puisqu’actuellement mon petit-fils Benjamin a intégré l’entreprise en tant que commercial après un master de commerce international, et ma petite fille Johanna me seconde sur l’aspect gestion après une licence.

Gazette des Salons : Parlez-nous de de votre métier et de ses spécificités.

Françoise Wajnglas : Nos réalisations sont très diverses : tentures murales, velum, rideaux ou kakémonos, mais aussi revêtements de sols, voient le jour d’après les projets dessinés par les agences de design de stands ou bureaux d’études. Pour cela, nous disposons d’un atelier de fabrication pour la couture et la confection. C’est là que 15 tapissiers déclinent tout leur savoir-faire sur un éventail de matières comme l’aiguilleté, le jersey, le PVC. Tous doivent faire preuve d’une grande polyvalence : confectionner puis poser.

Notre métier de tapissier évènementiel représente une niche et fait appel à un savoir-faire très particulier, qu’on ne retrouve pas dans les cursus traditionnels. D’ailleurs, la transmission se fait principalement en interne, de génération en génération. Par exemple, un de nos collaborateurs « historiques », monsieur Giorgianni Guiseppe dit Pipo a travaillé 40 ans à nos côtés et a fait bénéficier les générations suivantes de l’expérience accumulée pendant toutes ces années.

Nous donnons une grande importance au partenariat avec nos clients, agences, menuisiers, organisateurs, y compris lors des phases de conception où nous intervenons en conseil sur la faisabilité de chaque projet. Pour les accompagner au mieux, nous devons sans cesse apprendre, nous adapter aux nouveaux matériaux, aux nouvelles techniques. C’est la condition pour être capable de réaliser les créations les plus ambitieuses de nos clients. Nous venons d’installer par exemple un velum de plus de 10 000 m2 d’un seul tenant sur un salon à Genève.

Gazette des Salons : Comment s’est développée l’activité de votre société ?

Françoise Wajnglas : L’entreprise s’est développée en même temps que les salons et foires à la grande époque des années 70 et 80. Depuis 2011, l’entreprise s’appelle Vainglas International, pour être en phase avec les missions de plus en plus nombreuses que nous effectuons pour accompagner nos clients comme Beneteau sur les salons Européens. En 2000, GL Events nous a donné l’occasion de travailler pour les Jeux Olympiques en Australie, pour la coupe du monde de Football en Corée et autres évènements en Afrique, en un mot sur les cinq continents.

Aujourd’hui, évolution du marché oblige, Vainglas intervient de plus en plus sur des évènements autres que des salons, comme les défilés de mode, les cérémonies et mariages. Ces nouveaux marchés représentent aujourd’hui 40 % de notre chiffre d’affaires. Toutefois, et malgré toutes les offres de diversification, notre coeur de métier reste la tapisserie pour les expositions et le calendrier des évènements reste notre fil conducteur.

Gazette des Salons : A titre personnel, trouvezvous le temps de vous investir dans d’autres missions ?

Françoise Wajnglas : En effet, j’ai toujours eu à coeur de participer à la vie de ma filière professionnelle, en m’investissant dans les organisations et syndicats professionnels comme le Synpexe dont je suis aujourd’hui la présidente. Le combat principal que nous menons depuis déjà plusieurs années porte sur le Passeport Professionnel. Actuellement, seuls 350 professionnels sont concernés, mais notre ténacité commence à porter ses fruits puisqu’une grande concertation a lieu en ce moment entre les principaux organisateurs et Viparis pour généraliser enfin son utilisation.

Lire la suite

Dans les coulisses du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace

Le SIAE (Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace) est le salon de tous les records puisque son édition 2015 avait réuni 2 303 exposants, 149 947 visiteurs professionnels et 201 637 visiteurs grand public au Parc Exposition du Bourget. Pour que la 52ème édition du SIAE, du 19 au 25 juin 2017, soit elle aussi un succès, les adhérents CREALIANS et les collectifs Prestalians et LEADS se sont à nouveau mobilisés pour aménager les stands et chalets des grandes entreprises du secteur de l’aéronautique.

Les acteurs de l’exposition mobilisés pour des espaces d’exposition d’exception

Avec plus de 120 000 m² de surface d’exposition, le SIAE est le plus grand salon au monde, c’est donc un rendez-vous de la plus haute importance pour toute la filière de l’exposition qui travaille à la réussite de l’événement. La réalisation des chalets et stands a réuni une trentaine de métiers de l’exposition : agences design de stand, menuisiers, société de location de mobilier, imprimeurs… Tous arrivent sur le tarmac plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant l’ouverture du SIAE. Chaque corps de métier présent devant fournir des prestations spécifiques, parfois exceptionnelles à la demande du client. Chez Airbus, le chalet de 2 540 m² a été conçu à partir d’une structure extérieure de 60m x 24m par le Groupe FG Design. Le brief client demandait de mettre en avant l’activité spatiale de la société et de faire disparaître les traditionnelles maquettes d’avions au profit du digital. Le pari est réussi pour les équipes de François Guarino puisque le design du chalet répond au concept « From the ground to the upper sky » et intègre exclusivement des animations digitales : casques de réalité virtuelle, écrans tactiles… Le chalet Ariane Group, qui est également une création du Groupe FG Design et fabriqué par Opus, s’attache à donner une impression de décollage au visiteur. Sur une surface de 450 m², le chalet intègre un espace dédié aux conférences de presse, un autre à la réception et enfin un espace de démonstration entièrement digital. Au Ministère des Armées, la demande « Bienvenue dans le futur ! » a été reçue 5 sur 5 par Activise. L’agence de Jean-Yves Guenno et Stéphane Bouhier a ainsi mis l’accent sur la recherche et les nouvelles technologies dans le chalet de 300 m², mais aussi à l’extérieur avec une exposition de matériel militaire très impressionnante ! Ici aussi, les maquettes ont disparu au profit d’installations audiovisuelles interactives, fournies par la société Big Bang. Les Ateliers DEMAILLE ont fourni et mis en place toute la signalétique. La société 3M aux activités multiples expose pour la première fois sur le Salon du Bourget. Pour cette première expérience, c’est l’agence L’AS DECORS qui les a accompagnés dans la conception de leur chalet. On y trouve deux univers : le premier niveau est consacré à la mise en valeur des produits et de la marque, l’étage accueille un espace chaleureux et cosy réservé à la réception des clients. Le stand Kulite a été conçu par l’agence Athénée Concept. Afin de valoriser les capteurs de pression d’avions de la société, l’agence a proposé une solution originale qui consiste à les mettre en valeur grâce à des vitrines holographiques. Ce concept, installé sur le salon depuis 2013, est de nouveau utilisé pour cette 52ème édition, avec l’ajout de 6 colonnes holographiques. Depuis leur première installation, les éléments composants le stand sont adaptés et complétés afin de donner à chaque édition un look différent.

CREALIANS à nouveau partenaire RSE du salon du Bourget

Lancé en 2015, le dispositif Re-Use s’inscrit dans le cadre de la politique RSE du salon du Bourget, certifié ISO 20121 depuis 2013. L’objectif du SIAE est de réduire le bilan carbone de la manifestation mais aussi de sensibiliser les exposants et leurs prestataires aux alternatives éco-conçues. Le partenariat initié Lors de l’édition précédente a été reconduit pour la 52ème édition. En 2017, CREALIANS donne de nouveau accès à la mathériautèque à toutes les agences design de stand qui en ont fait la demande. Certains stands sont équipés de matériaux déjà utilisés lors de la précédente édition. De plus, l’organisation du salon a mis en place une plateforme sur site afin de faciliter la livraison des matériaux éco-conçus et leur retour pour recyclage, au moment du montage et du démontage. Par exemple, les dalles de plafond des chalets, fournies par ARMSTRONG, seront reprises par le fabricant en fin de salon pour fabriquer de nouvelles dalles. Enfin, les exposants et leurs prestataires ont la possibilité de laisser sur place des éléments de mobilier qu’ils souhaitent ne pas reprendre. Ces éléments seront récupérés par l’Eco Organisme VALDELIA (partenaire d’AMAT) et seront ensuite revalorisés ou recyclés. Lire la suite

SYT – See You There Marseille 2017 UNIMEV, LÉVÉNEMENT & CREALIANS imposent leur marque commune

A l’image des professions de l’évènementiel qui doivent se réinventer sans cesse au gré d’environnements et de donneurs d’ordre eux-mêmes en perpétuelle mutation, le traditionnel Congrès annuel des métiers de l’événement effectue une mue radicale à l’occasion de son édition 2017. Il y’a deux ans déjà, une première étape était franchie lorsque le Congrès d’UNIMEV et les Universités d’Été de l’ANAé (aujourd’hui LÉVÉNEMENT) se sont effacés pour fonder avec la FFM2E (aujourd’hui CREALIANS) un événement commun, le Congrès des Métiers de l’Événement, dit “Congrès MEV”. Une étape supplémentaire est aujourd’hui franchie avec la volonté des trois associations de donner à leur événement commun une identité forte et en lien avec son temps. A l’issue d’une réflexion collective, c’est le nom de “SYT – See You There” qui a été retenu pour ancrer la dimension de rendez-vous humain et convivial de l’événement. Pour les incorrigibles gaulois qui continueraient de qualifier le rendez-vous de juillet de « congrès de la fédé », nous précisons que “See You There” peut se traduire dans la langue de Molière par “On se voit là-bas” ou bien “Rendez-vous sur place” au gré de l’humeur du traducteur. En tout cas, c’est bien l’esprit de rassemblement qui est mis à l’honneur dans ce nouveau nom, ouvert de manière assumée vers l’international. C’est l’agence Auditoire qui a créé la nouvelle identité visuelle de l’événement. Les objectifs de cette refonte assumée sont multiples  :
  • Rassembler les communautés UNIMEV, LÉVÉNEMENT et CRÉALIANS pour que chacune se retrouve dans le nom et l’événement.
  • Moderniser l’image de l’événement et promouvoir l’identité de marque des événements comme outil indispensable.
  • S’ouvrir à de nouveaux publics : entreprises clientes, médias généralistes…
  • S’inscrire dans la continuité des enseignements des précédents congrès, notamment le congrès MEV 2015 dont le thème portait sur la marque.
Après les sessions précédentes qui traitaient de l’innovation, du big data, de la marque, du capital immatériel et des hybridations de modèles, SYT 2017 mettra en perspective l’engagement des publics par l’expérience événementielle. Ce sera également l’occasion de décerner les SYT D’OR, anciennement Prix des Métiers de l’Événement, qui récompensent les professionnels de l’événement contribuant par leurs initiatives au rayonnement de la filière. Il y’a 3 catégories entreprises : Brand &Com, Concept de la rencontre, Design d’espace, ainsi que deux catégories écoles. Un stage de formation sur le « Désign de l’événement » est également proposé pendant SYT. Le programme a été spécifiquement adapté au secteur de l’événementiel et est destiné à tous les collaborateurs sensibilisés à la qualité du parcours client. Pour s'inscrire, il suffit de cliquer sur le lien suivant : Inscription à la formation Par cette inscription, la participation peut-être prise en charge par votre OPCA. Attention : le nombre de places est limité. Après Biarritz et La Baule, l’édition 2017 de SYT continuera son exploration du littoral français en jetant l’ancre cette fois, à Marseille. Matthieu Rosy, Directeur général d’UNIMEV témoigne : “Nous avons été enthousiasmés par la dynamique du territoire à l’oeuvre depuis plusieurs années et intensifiée par “Marseille, capitale européenne de la culture” en 2013. Un autre point décisif a résidé dans l’élargissement manifeste de l’offre de la destination qui ne cesse de s’enrichir aussi bien en lieux strictement événementiels que culturels et sportifs”. De son côté, Frédéric Jouët, Président d’UNIMEV, insiste sur le gros travail effectué pour réunir et impliquer davantage les différentes professions évènementielles autour d’un événement commun, mais aussi pour aller au-delà, en s’associant à d’autres formats de rencontre comme Comintech, véritable passerelle entre évènementiel et numérique : “Il y’aura de vraies évolutions et quelques surprises pour moderniser la forme et le contenu de ce congrès SYT 2017. En revanche, il est très important de préserver ce qui le rend incontournable pour beaucoup d’entre nous : le temps de rencontre et d’échange convivial entre professionnels “. Interrogé sur l’effort d’adaptation à la nouvelle donne évènementielle accompli par les organisations professionnelles, François Guarino, le Président de CREALIANS souligne : “Après une année 2017/2018 de mise en place de notre Fédération CREALIANS avec d’une part le LEADS (Les Agences Design & Stand) et d’autre part PRESTALIANS (le regroupement des prestataires) et FRENCH TOUCH (la branche export de CREALIANS), nous envisageons un déploiement à travers nos relations avec UNIMEV, organisateurs de salons, sites et autres, dans le but de consolider notre activité et nos relations avec nos clients les exposants, à l’échelle France, Europe et Internationale”. A propos du congrès SYT, François Guarino ajoute que “Le format doit s’adapter à notre marché, donc à nos clients exposants. Ainsi leur participation est souhaitable et évidente, leur donner notre vision de ce métier, des innovations et des services adaptés pour être un média reconnu et leur donner une meilleure lisibilité de celui-ci”. Un sentiment sur l’obligation de renouvellement partagé par Bertrand Biard, Président de LÉVÉNEMENT : “Pour leurs clients, nos agences de communication événementielle imaginent de nouveaux formats toujours plus innovants pour plus d’expérience, plus d’émotion et donc plus d’engagement des publics. Il était dès lors évident de faire évoluer le Congrès des professionnels de notre secteur. En créant le SYT, au-delà du changement de nom, nous avons l’ambition de donner un nouveau souffle à cet événement annuel”. SYT – See You There. Du 5 au 7 juillet 2017 à Marseille Infos et inscriptions : www.seeyouthere.fr
Lire la suite

Succès confirmé pour la 83ème Foire Internationale de Nancy

Le plus grand magasin éphémère de Lorraine vient de fermer ses portes après sur onze jours sous un soleil caniculaire digne de la Californie. Avec 115 881 visiteurs, la Foire enregistre, pour sa seconde édition organisée par Grand Nancy Congrès et Évènements, une nouvelle progression de sa fréquentation de + 4,23 % par rapport à 2016 et de +12% par rapport à 2015. La Foire a connu une très forte affluence dès les premiers jours de cette édition 2017, engendrant quelques difficultés d’accès au parking, encore amplifiées par une grève des transports en commun, puis une fin de Foire plus calme en raison de fortes chaleurs et du dimanche d’élection.

10 indicateurs positifs pour la Foire de Nancy 2017

Avec cette édition 2017, dix indicateurs positifs confirment les orientations et la dynamique engagée en 2016 :
  • Succès du nouveau plan de Foire avec 21 500 M2 d’expositions, 520 exposants et marques représentées dont 50% sont issues de la Région Grand Est ;
  • 82 entreprises locales dans le village des Métiers et de l’Artisanat, une large présence des métiers de bouche avec les animations proposées par la Fédération des Artisans Boulanger-Pâtissiers ainsi que l’Académie des Charcutiers, sans oublier le succès des Ateliers des Maîtres Gourmets ;
  • Des Innovations présentes pour la plus grande satisfaction des visiteurs : Le Lorraine Smart Cities Living Lab de l’Université de Lorraine et ses startups, la Communauté du Drône, le Tourisme sur le stand de la Métropole du Grand Nancy, ou encore l’Excellence Economique avec la CCIT 54 ;
  • Augmentation des entrées « guichet » de + 11,56 % par rapport à 2016 et + 46,37% par rapport à 2015 confirmant l’attractivité de la Foire auprès de visiteurs intéressés et potentiellement acheteurs ;
  • Hausse des ventes de tickets par internet de + 79 % démontrant ainsi que le média Foire évolue avec son temps ;
  • Confirmation du succès des journées spécifiques avec notamment la journée gratuite pour les séniors (+ 20 % d’entrées par rapport à 2016) ;
  • Les ventes des pass buss ont été boostées de + 14 % témoignant que les visiteurs de cette année ont d’avantage privilégié les transports en commun et profité des innovations proposées (Parking relais Cora Houdemont) ;
  • Le succès de l’exposition événement San Francisco mise en scène par Alexandre Cavalli, associé aux 27 animations, spectacles et concours organisés par Grand Nancy Congrès & Evènements et rythmant ces 11 jours d’évènement ;
  • Un public qui se renouvelle, comme en témoigne la très forte progression des Pass famille (multipliés par 3 comparativement à 2016) ou encore la progression des jeunes de +35% ;
  • Une communication multicanaux efficace et très appréciée du public comme des exposants.
C’est le bilan « à chaud » qui a été réalisé le dernier jour de Foire avec les exposants par Béatrice CUIF-MATHIEU, Directeur Général, Arnaud WIGNIOLLE, Directeur des Salons et Alain PINSARD, Directeur des Opérations pour construire l’édition 2018. Les engagements pris à la fin de l’édition 2016 par Grand Nancy Congrès & Evénements ont été tenus !

Les exposants impliqués

L’implication des exposants dans la redynamisation de la Foire, perceptible dans la qualité des stands et l’augmentation des surfaces moyennes, témoigne que cette manifestation est, pour eux, un outil commercial efficace au service des leurs entreprises. Fort de ce second succès mais aussi consciente de ses responsabilités vis-à-vis des exposants comme des visiteurs, Grand Nancy Congrès & Evènements s’engage dès à présent sur la préparation de la prochaine édition. La Foire Internationale de Nancy 2018 vivra au rythme d’Attractive LONDON, une exposition événement produite par la société THEMAFORTÈ autour de laquelle Grand Nancy Congrès & Evénements développera une offre importante de produit Made in England ainsi que de nombreuses animations et rendez-vous festifs pour tous. Rendez-vous est donné du 25 mai au 4 juin 2018 au Parc des Expositions de Nancy Lire la suite

Le Guide des Salons : 64 pages utiles pour les exposants et pros de la filière

Pour commander le Guide des Salons

La sortie du premier Guide des Salons « version papier » de la Gazette des Salons, en juin 2016 a confirmé l’attente qui existait d’un support utile pour les exposants de salons et les professionnels de la filière.

Edité 2 fois par an (janvier et juin), ce Guide de 64 pages propose l’agenda complet des salons français et l’annuaire des prestataires de la filière évènementielle.

Le Guide des Salons offre également le reflet le plus fidèle de l’actualité des foires et salons. Des grands acteurs de cette filière jusqu’aux moins médiatisés, tous ont des convictions à nous faire partager sur leur métier, des innovations à mettre en avant.

Au sommaire du numéro de juin 2017

  • Agenda des salons français 2017-2018
  • Annuaire des prestataires des foires et salons
  • SYT – See You There - Congrès Unimev, l’événement et Crealians Marseille 2017
  • L’offre évènementielle de Grand Nancy Congrès et Evènements
  • Naoned Market Nantes en images
  • Paris Expo – Modernisation de la Porte de Versailles
  • Entretien avec Pablo Nakhlé Cerruti
  • Tout comprendre sur la Certification des Foires et Salons
  • Focus sur le Parc Floral Paris Vincennes
  • Location de mobilier : Fusion de JMT et La Compagnie
  • Hébergement : l’offre MagicStay

Disponible en kiosque et par correspondance

Quelle que soit votre implication dans le monde événementiel, vous pouvez faire l'acquisition du Guide des Salons directement dans plus de 1000 kiosques partout en France (parcs d’expositions, gares, aéroports), ou directement par correspondance, soit en version papier qui vous sera envoyé par la poste, soit au format PDF envoyé par mail. Il est également possible de s'abonner pour recevoir automatiquement les 2 numéros annuels dès leur sortie.

Bon de commande à télécharger ici

sommaire du guide des salons de juin 2017

Lire la suite

GALIS rachète ALD Design

Nathalie Laborde et Fabrice Laborde, les dirigeants de GALIS, le 2ème groupe français d’agences de design de stands, nous ont fait part de l’acquisition de la société ALD Design le 18 Mai 2017.

GALIS rachete l'agence design de stand ALD DesignAinsi, GALIS poursuit sa croissance en rachetant cette agence de design d’architecture commerciale. Ce rapprochement avec ALD Design apporte au groupe de nouvelles compétences en matière de retail telles que la conception de kiosques, de concept stores, de pop-up et de corners. Bruno Synave conserve sa fonction de Directeur Général de l’agence ALD Design et sera nommé Planneur Stratégique Groupe.

Pour le groupe, les objectifs et avantages de ce rachat sont multiples :

  • Elaborer un langage design uniquement dédié à votre image de marque.
  • Proposer des stratégies et des concepts pour améliorer votre business et vos services.
  • Créer des univers de marque pour étonner et entretenir l’intérêt du client et du consommateur.
  • Développer notre présence sur les marchés européens et internationaux.

L’agence ALD Design est la 5ème entreprise à rejoindre le groupe Galis Aramis qui réprésente aujourd’hui :

  • 100 collaborateurs
  • + de 350 clients (dont 85% de fidélité à 3 ans)
  • un CA de 25M€
  • + de 40% de croissance en 5 ans
  • 4 agences (Paris, Lyon, Bordeaux, Casablanca)
  • Une entreprise certifiée ISO 20121

Un groupe tire sa force de son esprit d’équipe et de ses compétences multiples. Les sociétés ALD Design et GALIS s’unissent pour devenir encore plus efficientes, c’est l’objectif de cette acquisition qui s’est faite dans des conditions optimales afin d’élargir leurs services et offrir des expertises pluridisciplinaires à leurs clients.

Lire la suite

Sondage Le LEADS mène l'enquête

LEADS, les agences de design de stand salonsVous participez à des salons ? Vous organisez votre stand ? Vous organisez vos espaces d'exposition ? Votre expérience intéresse le LEADS.

En effet, le LEADS l’association qui regroupe les plus importantes agences de design de stands souhaite créer un baromètre fiable du marché en obtenant vos avis, vos remarques et retours d’expériences.

Vos réponses sont anonymes et l’étude qui en découlera vous sera fournir gratuitement sur simple demande ou accessible sur simple téléchargement depuis le site du LEADS.

Répondez au questionnaire Merci à tous pour votre temps !
Lire la suite

Angélique Bernard Animée par la passion

La liste des métiers qui gravitent autour du monde des foires et salons est longue, que ce soit en termes de marketing, d’organisation, de technique, d’accueil, de sécurité… et il n’est pas question ici de dresser la liste exhaustive des professionnels de l’évènementiel. Parmi cette grande diversité de fonctions et de formations, il existe un acteur qui a toute sa place au cœur des évènements grand-public, et parfois même professionnels : l’animateur.

Si on résume à l’extrême, la vocation des foires et salons est de provoquer la rencontre, de rassembler l’offre et la demande de tel ou tel secteur dans une même unité de temps et de lieu. Or, il ne suffit pas toujours de réunir les gens pour qu’ils communiquent, et un coup de pouce est parfois nécessaire. C’est bien là le rôle de l’animateur : butiner dans les allées, de stand en stand, le micro à la main, la parole généreuse et l'écoute bienveillante, pour encourager la découverte et favoriser les échanges.

Sous des faux airs de facilité, c’est un métier exigeant que de savoir mettre en lumière les produits ou le savoir-faire d’un exposant, une destination à l’honneur, une conférence, une promotion, une personnalité… C’est aussi et surtout un métier passionnant, ainsi que le revendique Angélique Bernard. Peut-être avez-vous déjà croisé Angélique sur un des nombreux évènements sur lesquels elle officie ? Aujourd’hui, elle nous fait partager tout l’enthousiasme qui l’anime dès qu’elle évoque son métier.

Gazette des Salons : Bonjour Angélique, pouvez-vous nous dire ce qui vous a amené à animer des foires et salons ?

Angélique Bernard : Bonjour, comme la plupart des gens qui évoluent dans ce secteur, c’est par le plus grand des hasards que j’ai découvert l’animation évènementielle. En revanche le fait que j’exerce ce métier depuis des années ne doit plus rien à la fatalité, mais à la passion qui s’est emparée de moi. Pour tout avouer, c’est… une rencontre amoureuse qui m’a conduite à découvrir l’animation commerciale, dans un premier temps dans des centres commerciaux, des magasins.

Le vrai déclic est venu lors de mes premières interventions sur la Foire de Poitiers, il y’a 8 ans. Par rapport à de l’animation commerciale pure, j’ai découvert un monde bien plus diversifié et intéressant. Entre les animations diverses, les thèmes ou pays à l’honneur, les personnalités et l’offre des exposants, c’est une source ininterrompue de sujets qu’offrent les foires. Ensuite, il suffit de se laisser porter, de faire parler sa curiosité et d’être ouverte sur les autres en toute sincérité pour que la magie opère.

C’est très satisfaisant de donner la parole à des gens passionnés, de leur permettre de partager leur enthousiasme au travers du micro qu’on leur tend. L’animation d’une foire, c’est avant tout faire de belles rencontres. Pour résumer, j’adore ce que je fais, j’ai la chance d’exercer un métier qui ignore la routine, qui est très stimulant et permet de ne jamais ressentir la fatigue, même quand la journée se termine à 23h.

GdS : Quelle est votre feuille de route pour animer un évènement ? Agissez-vous salon une méthode ou des consignes précises ?

AB : Je m’adapte totalement aux souhaits et contraintes de l’organisateur, souvent sous forme de brief. Naturellement, je dois prendre connaissance du programme, des temps forts et des animations, prendre contact avec les intervenants. Tout cela exige un minimum de préparation.

Sinon, ma meilleure méthode est de ne pas en avoir… Pour moi, l’instinct est le meilleur des guides. C’est la spontanéité et la proximité qui font tout le charme de mon métier et qui sont appréciés du public. Il faut dérouler un fil conducteur tissé de rencontres au hasard des allées.

La foire reste un évènement populaire dans le plus beau sens du terme, et qui doit conserver toute sa spontanéité. Les visiteurs y viennent pour s’informer, mais aussi pour être étonnés. Ceux qui ne rêvent que de shows orchestrés au millimètre restent devant leur télévision.

GdS : A ce propos, vous arrive-t-il de mener de véritables interviews comme on peut en voir sur le petit écran ?

AB : Bien sûr ! Les interviews sont la plus belle occasion pour faire partager des expériences, pour faire découvrir des univers. En fait, j’aurais adoré faire de la radio. Un jour peut-être… il ne faut rien s’interdire. Les interviews se font toujours de manière spontanée pour garder toute la fraîcheur qui fait le charme des évènements. Quand tout est trop prévisible, l’ennui s’installe. Il faut toujours savoir surprendre. Dans le même esprit, il m’arrive d’animer des tables rondes, des débats. Une autre manière d’intéresser le public en faisant circuler la parole.

GdS : Un souvenir en particulier qui vous revient ?

AB : J’interviens sur une douzaine de foires chaque année, ainsi que sur des salons du mariage, de l'immobilier, de l'habitat. Ça représente beaucoup de souvenirs forts. De plus, le temps passant, on ne retient que les meilleurs.

S’il faut établir un classement, mon meilleur souvenir remonte à un salon de la restauration à Metz, le SMAHRT. Le journaliste et animateur télé Jacques Legros y était intervenant. Il a été très bienveillant à mon égard en me prodiguant des conseils mais aussi des compliments sur mon travail. Cet épisode m’a permis de prendre de la confiance, d’engranger le petit supplément d’assurance qui aujourd’hui fait toute la différence !

Contact Angélique Bernard : 06 22 68 01 72

Lire la suite

FG Design publie 3 guides gratuits Comment Exposer sur un Salon

Les initiatives visant à aider les exposants dans l’optimisation de leurs participations salons ne sont pas aussi courantes que ça pour être soulignées. Pourtant, le sujet est stratégique, tout d’abord pour les PME qui sont tentées par le média salon pour se développer, mais aussi pour l’ensemble de la filière foires et salons dont le modèle économique repose de près ou de loin sur l’engagement des entreprises exposantes. Partant du principe que les exposants satisfaits sont des exposants qui reviennent sur les salons, on a tout intérêt à encourager leur démarche, par l’accueil, par la création de salons pertinents, mais aussi par la formation en leur apportant les clés d’une participation réussie.

Comment exposer, acheter et mesurer sa participation à un salon

C’est dans cette dernière voie que s’engage le Groupe FG Design en publiant 3 Guides Pratiques sur le « Comment exposer, acheter et mesurer sa participation à un salon ». Cette entreprise créée en 1977 par François Guarino regroupe aujourd’hui quatre métiers : le design, l’évènementiel, le digital, les solutions business. A ce titre elle dispose d’un regard à 360 degrés sur les métiers de l’exposition, et peut légitimement dispenser des conseils utiles aux exposants de salons.

Les trois Livres Blancs sont publiés par Le Groupe FG Design à destination de tous les acteurs et influenceurs d’une stratégie de communication hors-média salon. En réalisant ces guides gratuits, le Groupe souhaite véhiculer une meilleure compréhension du média salon et donner toutes les clés d’une présence réussie.

3 guides gratuits pour mieux exposer sur un salon

L’ambition de ces guides est de rappeler de manière pédagogique, les bases pour bien exposer, donner un éclairage sur les principaux critères d’achats d’un stand et des prestations associées (conseils, services, création de contenus, animations, interactivité et digital…), sur le fonctionnement des appels d’offres, sur le contenu du cahier des charges, sur les typologies de contrat. Ils permettent également de guider les lecteurs dans l’évaluation de leurs actions, en leur présentant des outils pour analyser et optimiser leur R.O.I sur un salon et gagner en efficacité.

L’objectif est également de présenter le rôle d’une agence design d’espace. De mettre en lumière ses domaines d’expertise, de présenter l’accompagnement et les services qu’elle peut apporter.

Voici le lien pour les télécharger gratuitement

Guide 1 « COMMENT EXPOSER SUR UN SALON »

  • Les salons en France et à l’international
  • Pourquoi exposer ?
  • Bien choisir son salon
  • Choisir l’emplacement le plus stratégique
  • Entre les différents types de stands, lequel choisir ?
  • Pourquoi faire appel à un concepteur de stand ?
  • Clé de réussite du stand : le cahier des charges
  • Bien gérer son planning pour éviter les pièges
  • Pour aller plus loin

Guide 2 « COMMENT BIEN ACHETER SON DISPOSITIF DE COMMUNICATION SALON ? »

  • Bien choisir son stand d’exposition
  • Pas d’impro mais de bonnes pratiques
  • Comment dégager le meilleur R.O.I ?
  • L’offre grand compte
  • Charte 10 engagements pour des achats responsables
  • Jouons la transparence

Guide 3 « COMMENT MESURER ET OPTIMISER SON R.O.I SALON ? »

  • La démarche R.O.I, qu’est-ce que c’est ?
  • Pourquoi faut-il mesurer son R.O.I ?
  • Comment entreprendre la démarche, les objectifs
  • Quels outils pour quels objectifs ?
  • Trois exemples concrets
  • Pour aller plus loin, Booster votre stratégie, Formez vos équipes ...
  • Du R.O.I au R.O.E comment mesurer l’engagement de vos publics ?
Lire la suite

Qui prendra le relai de Paul Obadia à Nicexpo ?

Paul Obadia, directeur général NicexpoAprès 24 ans passés à Nicexpo, dont 21 en tant que Directeur Général, Paul Obadia aspire à un repos amplement mérité.

Il faut dire qu’il n’a pas ménagé sa peine durant toutes ses années pour porter haut les salons niçois et la Foire de Nice. La Gazette des Salons avait rencontré fin 2015 ce personnage chaleureux (à lire ici).

Un trop court moment partagé avec Paul Obadia qui n’a pas suffi à mettre en lumière toute la richesse de son implication locale au-delà des salons, par exemple en tant que président de le jeune chambre économique de Nice, secrétaire général de l’union patronale, ou encore président de chambre au tribunal de commerce de Nice… Il est vrai que pour chaque territoire, les organisateurs de salons se doivent d’être au cœur de la vie économique et citoyenne locale.

L’association Nicexpo est donc à la recherche de la perle rare pour succéder à Paul Obadia dans sa responsabilité de Directeur Général :

  • Le poste est basé à Nice (06) en CDI à temps plein, il nécessite une formation supérieure et exige au moins 10 ans d’expérience dans l’évènementiel.
  • Les compétences recherchées sont : talent relationnel, gestion budgétaire, maîtrise informatique, social média, juridique, réglementaire, management, anglais courant.
  • Avantage : A deux pas de la baie des anges, vivre une formidable aventure qui dure depuis des décennies à la tête d’une équipe extra et autour d’évènements de notoriété internationale.

Voir le descriptif complet en cliquant ici

Envoyer CV et lettre de motivation au cabinet de recrutement Emergences RH en précisant la référence : 1735/GS  RH  cv@emergences-rh.com

foire de nice

Lire la suite

Grand Nancy Congrès et Evènements, la force de la complémentarité

Les grandes villes françaises rivalisent d’attractivité pour attirer les acteurs du tourisme d’affaires, avec à la clé, la promesse de retombées économiques pour le tissu économique local. A ce petit jeu, chacun s’organise, structure son offre et met en lumière ses points forts. C’est le travail qui a été engagé avec détermination depuis 5 ans à Nancy.

La capitale lorraine dispose en effet de nombreux atouts pour accueillir des évènements professionnels ou grand public, en termes de positionnement géographique en étant située à 1h30 de Paris et du Luxembourg, de richesse patrimoniale, d’infrastructures ou de vitalité du tissu économique local. C’est ainsi que la Métropole du Grand Nancy et la Ville de Nancy se sont associées en 2012 pour créer Grand Nancy Congrès & Evènements. Le premier chantier engagé par la nouvelle structure a été la mise sur le marché en septembre 2014 du nouveau Centre de Congrès Prouvé.

Près de 500 évènements accueillis au Centre Prouvé

Cet équipement de 20 000 m2 a été conçu pour être fonctionnel et modulable. Il est situé en coeur de ville à moins d’une minute de la gare TGV, avec 1 500 chambres d’hôtels à moins de 10 mn, et accueille des conventions d’entreprises, des congrès nationaux et internationaux ainsi que des salons professionnels et grand-public. Au-delà de “l’effet nouveauté” avec 99 manifestations accueillies dès les 4 premiers mois, le Centre Prouvé creuse durablement son sillon dans le paysage évènementiel français. 2015 et 2016 ont été de très belles années, avec près de 500 évènements accueillis, représentant 260 000 journées congressistes et 34 000 nuitées…

Dans le sillage du Centre de Congrès, le Parc des Expositions, l’autre grand équipement évènementiel de la Métropole a entamé sa mutation à partir du 1er octobre 2015, année de transition entre deux organisations. En 2016, la Foire Internationale de Nancy a été organisée pour la première fois par Grand Nancy Congrès & Evènements. Une transmission couronnée de succès puisque la fréquentation a augmenté de 8 % avec le retour du pays à l’honneur : Cuba. Cette thématique forte a aussi permis une belle résonnance avec le Centre Prouvé, au travers d’une conférence donnée par un auteur cubain. En 2017, la Foire emmène ses visiteurs à San Francisco avec de nombreuses animations, dont un Ranch. L’objectif revendiqué est de proposer une foire toujours plus attractive et interactive.

Des retombées économiques, sociales et environnementales indiscutables

Grand Nancy Congrès & Evènements compte parmi les premières structures évènementielles à avoir utilisé le “Calculateur de Performance Globale de l’industrie Française de l’Événement” développé par UNIMEV et le CRT Paris Ile de France. Cet outil permet d’évaluer l’empreinte environnementale, les retombées économiques, les retombées fiscales territoriales et nationales, les retombées sociales, scientifiques, touristiques, médiatiques et territoriales d’une manifestation.

Des données chiffrées extrêmement précises ont été collectées puis renseignées dans le Calculateur. Concernant la Foire Internationale de Nancy 2016, les retombées économiques totales s’élèvent à 12 millions d’euros et les retombées sociales totales à 169 Équivalents Temps Plein, dont 67 ETP directement pour l’organisation de la Foire et 102 indirectement (hébergement, restauration, commerce, etc.). A cela s’ajoute les retombées économiques pour le Centre Prouvé qui s’élèvent à 21,5 millions d’euros en 2016.

Une ambition nouvelle pour le Parc des Expositions

Au-delà du vaisseau amiral que représente la Foire Internationale de Nancy, la dynamisation des autres salons existants est en marche avec le rapprochement du Salon de l’Habitat et du Salon des Antiquaires. Une complémentarité évidente entre ces deux évènements qui s’est construite dans une démarche participative avec les exposants et qui a été couronnée de succès dès la première édition conjointe en mars 2016. Organisée pour la première fois par la société avec une évolution du nombre de visiteurs de plus de 35 % pour le salon Habitat et un visitorat qui a quadruplé sur le salon des Antiquaires. Les salons professionnels ne sont pas en reste avec l’arrivée à Nancy du salon Bois Energie au Parc des Expositions. Cet évènement a réuni en mars 2016, 400 exposants dont 30 % d’étrangers venus de 20 pays, et 8 000 visiteurs professionnels de toute l’Europe.

Pour mettre en oeuvre le Plan stratégique de développement, une nouvelle organisation a été mise en place sous la responsabilité de Béatrice Cuif Mathieu, Directeur général de la SPAL Grand Nancy Congrès & Évènements, le gestionnaire de site et d’organisation d’évènements.

La société est constituée d’une équipe unique, avec un pôle Accueil d’Evènements dont le directeur est Thierry Bottard, et un pôle Production d’Evènements dont le directeur est Arnaud Wignolle. Ce dernier a rejoint l’équipe en janvier 2017 après un parcours d’une dizaine d’années dans le monde des salons B2B et B2C chez GL Lyon. Alain Pinsard, Directeur des infrastructures et des opérations et Jean-Baptiste Mervelet, Secrétaire général, et Directeur Administratif et financier par intérim sont sur des missions transversales sur la société, travaillant à la fois sur les évènements externes et les évènements produits. A ce jour, ce sont 38 personnes qui oeuvrent au sein de Grand Nancy Evènements.

Une stratégie de progression en marches d'escalier

Le développement de nouveaux salons au Parc des Expositions, s’effectue soit en création pure soit en co-production avec d’autres organisateurs. Un évènement nouveau, au moins, sera ainsi programmé dès 2018. Le processus s’effectue “marche par marche”, tout d’abord avec une phase d’écoute puis d’analyse et de création. Une approche clairement revendiquée par Béatrice Cuif Mathieu : “Nous privilégions le durable à l’éphémère, et pour cela nous avons une stratégie de progression en marches d’escalier. Nous préférons consolider à partir de nos atouts, plutôt que de lancer à la volée de nouveaux évènements. A titre personnel, je préfère la communication par les actes, plutôt que par les mots”. Elle souligne également que la stratégie de développement ne perd jamais de vue son objectif premier : “La priorité est toujours donnée aux intérêts du tissu économique de la Métropole du Grand Nancy, notamment en privilégiant les ressources locales”. Pour absorber les développements de salons, une évolution des équipements est également nécessaire, et pour cela la métropole vient de décider un projet de restructuration du parc des expositions.

Enfin, cette marche en avant est menée de manière vertueuse avec un engagement qualité et RSE engagée dès 2014. Premier exemple concret de cette démarche : un partenariat innovant avec la Banque alimentaire qui permet de limiter autant que possible le gaspillage. Autre enjeu majeur : la certification iso 20121 a déjà été engagée et dont l’obtention constitue la prochaine étape importante.

Lire la suite

A Poitiers la Foire se veut multithématique

Le principe d’une foire est d’être généraliste, d’offrir à ses visiteurs un tour d’horizon le plus large possible en termes d’offre commerciale, mais aussi de divertissements, de culture. C’est le challenge que relèvent avec succès la grande majorité des foires Françaises.

foire exposition de poitiers 2017

Toutefois, certaines placent la barre très haut pour ce qui est de la richesse des animations proposées. C’est le cas de la Foire de Poitiers qui a pris le parti depuis 3 ans de tourner le dos aux grands thèmes ou pays à l’honneur. Tout au contraire la Foire de Poitiers se revendique « multithématique » avec une myriade d’activités qu’on peut découvrir au détour de chaque allée.

Jugez-en par vous-même :

  • Une fête foraine,
  • du Théâtre de Foire,
  • la célébration des 60 ans du traité européen de Rome,
  • les Startups se lancent à la Foire,
  • rencontre pour de vrai avec les hommes et les femmes des trois Armées, Terre, Mer, Air,
  • de la philo dans le sillage de Michel Foucault,
  • un concours de robotique,
  • un concours de « cake-design »,
  • un festival de cinéma « mediterranea » rejoindre l’europe, des artistes !

Au-delà de cette farandole d’animations qui suffirait à remplir une journée, la Foire de Poitiers reste une vraie foire avec tous les secteurs : Maison et Extérieurs, Auto-Moto, Village gourmand…

Voir liste des exposants de la Foire de la Foire de Poitiers

Lire la suite

Marc Toutlian MT Expos, Etre à l’écoute de TOUS les exposants !

Marc Toutlian, le jeune patron de MT Expos organise une dizaine de salons de l’habitat et de foires, dans un territoire à l’est de la France allant de Beaune à Albertville et Pontarlier. Son profil et son parcours sont assez représentatifs de ces organisateurs futés qui savent récolter bien mieux que des miettes.

Au-delà des grandes structures parisiennes ou régionales qui font l’actualité autour de manifestations bien installées dans le paysage évènementiel, il existe une catégorie d’organisateurs de salons qui tissent discrètement, mais opportunément leur toile dans des territoires négligés par les radars de l’event marketing. En artisans consciencieux, ils comblent utilement le vide laissé en proposant à des agglomérations souvent dépourvues de grands parcs d’expositions, des salons « de proximité ». Des manifestations grand-public qui attirent généralement entre 5 000 et 15 000 visiteurs autour des thématiques chères aux français : l’habitat, la gastronomie, le bien-être sous toutes ses formes. Des petites foires qui créent l’évènement pendant quelques jours dans des villes qui en manquent.

Ces manifestations qui ne feront jamais la une des journaux télévisés représentent un bon quart des 2 000 salons référencés chaque année dans l’agenda de la Gazette des Salons. Sans faire de bruit, elles permettent à de nombreuses PME de se développer localement. Nous avons rencontré Marc Toutlian, le jeune patron de MT Expos, dont le profil et le parcours sont assez représentatifs de ces organisateurs futés qui savent récolter bien mieux que des miettes. MT Expos organise actuellement une dizaine de salons de l’habitat et de foires, dans un territoire à l’est de la France allant de Beaune à Albertville et Pontarlier.

Gazette des Salons : Bonjour Marc, comment en êtes-vous arrivé à organiser des salons ?

Marc Toutlian : Bonjour. Comme beaucoup de gens qui travaillent dans les salons, c’est par un total concours de circonstances que j’ai découvert cet univers. A la fin de mon BTS activité commerciale il y’a déjà plus de 20 ans, ma première mission a porté sur la création d’un salon du livre à Vienne. Ce fut une sorte de déclic et j’ai pris conscience de tout le potentiel de ce secteur des foires et salons. Je me suis alors vraiment retrouvé dans ce domaine d’activité complet qui allie le commercial, le marketing et l’accompagnement client.

Ensuite, je me suis fait la main en organisant des mini salons dans des galeries commerciales sur des thèmes divers, allant des produits asiatiques aux antiquaires, en passant par la gastronomie. Une expérience qui m’a permis d’apprendre mon métier rapidement et « sans filets ». Au bout de quelques temps, j’ai fini par jeter l’éponge, dépité par l’attitude peu encourageante des dirigeants des centres commerciaux. Mon premier « vrai salon » a eu lieu au parc des expositions de Saint Etienne. Il avait pour thème l’habitat, ce qui constituera le fil rouge de mon parcours et il s’est tenu régulièrement pendant 10 ans. Ensuite, j’ai enchainé avec un salon des loisirs créatifs à Marseille.

Gazette des Salons : Finalement, ce parcours ressemble à un grand fleuve tranquille ?

Marc Toutlian : Pas vraiment. J’ai connu les déconvenues que connaissent souvent les jeunes créateurs d’entreprises. A commencer par des déboires avec mon premier associé, synonymes de nouveau départ, en solo cette fois. Le marché évolue, et certains secteurs économiques comme l’habitat souffrent plus que d’autres.

Par conséquence, les salons de l’habitat sont plus compliqués à monter qu’il y’a quelques années. Il n’y a pratiquement plus de produits portés par les crédits d’impôts, sauf en ce qui concerne l’isolation. Il y’a eu des arnaques sur cette manne, et cette clientèle principalement motivée par l’aspect financier s’est perdue. Enfin, il faut reconnaitre que le secteur ameublement et décoration a véritablement souffert de la concurrence avec internet. Il faut alors savoir aller à la rencontre des opportunités pour proposer des formules attractives pour le public et pour les exposants.

Pour communiquer et séduire les visiteurs, nous avons besoin de nouveautés à présenter sur nos salons. Il faut bien reconnaitre qu’à part les panneaux solaires en auto-consommation et les pergolas bio climatiques (toit à lames orientables en fonction du soleil), on recense de moins en moins de vraies nouveautés. Au-delà des bonnes affaires, le public a besoin d’être étonné, de faire des découvertes. C’est donc mon travail d’organisateur que d’inciter sans cesse les exposants à mettre en avant leurs innovations pour récolter les fruits de leur présence.

Gazette des Salons : Pourtant, si vous continuez à développer de nouveaux salons, les aspects positifs doivent bien l’emporter sur les difficultés que vous venez de décrire ?

Marc Toutlian : En effet, et heureusement ! Dans le bâtiment, on a encore besoin de services non délocalisables, d’artisans sérieux et de proximité. Pour cela, dans l’offre de nos salons, nous privilégions les entreprises locales. Cela nous coupe peut-être de grandes enseignes nationales, mais c’est primordial pour le suivi et la crédibilité du salon que de créer une relation durable entre des visiteurs porteurs de projets et des exposants fiables et implantés localement. Cette proximité géographique privilégie également les ventes « après salons ». Par exemple, un vendeur de meubles a « cartonné » sur la foire de Dole et a rentabilisé son investissement dans le temps, grâce aux nombreux contacts pris pendant la foire, et qui sont ensuite passés en magasin.

Gazette des Salons : Vous évoquez la Foire de Dole, que représentent les foires dans votre activité ?

Marc Toutlian : Depuis 2 ans, l’activité se développe essentiellement vers les foires expos. C’est un autre métier, encore plus exigeant. Il faut offrir un format beaucoup plus complet avec des animations qui fédèrent toute la famille, l’ensemble des générations. Les foires se construisent à partir d’une alchimie qui mélange des vendeurs de champagne, de saucisson, des musiciens, un taureau mécanique… autour d’une ambiance bon enfant, synonyme de moment agréable pour toute la famille. Pour maintenir le cap et nous renouveler chaque année en animation, je fais appel à un réseau de prestataires indépendants « chinés » sur d’autres évènements. Faire venir des « stars » est cher et pas forcément productif… Il est très important d’être toujours en veille.

Au chapitre des satisfactions, il y’a la Foire d’Albertville qui a rassemblé 8 500 visiteurs en 2016, et la Foire de Dole qui est passée de 120 à 150 exposants pour sa deuxième édition. Rien ne me met plus en joie qu’un évènement qui progresse et fait le bonheur des visiteurs comme des exposants. J’avoue avoir pratiquement la larme à l’oeil devant une belle affluence. C’est la récompense furtive de plusieurs mois de travail, et cela aide à surmonter les moments difficiles que nous ne maîtrisons pas forcement, tels que la météo, l’actualité, les attentats…

Gazette des Salons : Un sujet fait débat actuellement chez les organisateurs de salons entre les entrées payantes et la gratuité.

Marc Toutlian : En effet, on constate que de plus en plus de foires passent au gratuit. Je n’ai pas de position définitive sur le sujet, tout dépend de l’évènement et de la ville. Les entrées payantes valorisent le salon et permettent une sélection de visiteurs « motivés ». Elles permettent aussi aux exposants d’inviter leurs clients fidèles.

Le visiteur type de nos évènements à la cinquantaine, il a déjà payé sa maison et dispose d’un bon pouvoir d’achat. Investir 3 ou 4 € pour aller à la découverte de produits nouveaux, de bonnes affaires proposées par des exposants sérieux, n’est pas un frein pour lui. Par ailleurs, il est difficile de faire payer l’entrée pour un salon accueillant moins de 60 exposants.

Gazette des Salons : En quelques mots, quelles sont les clés du succès pour une foire ou un salon ?

Marc Toutlian : Tout d’abord, être à l’écoute de TOUS les exposants. Chacun détient une part de vérité qu’il est important de prendre en compte. C’est cette relation de proximité qui permet de fidéliser les exposants, de les convaincre de nous suivre dans de nouveaux salons.

En ce qui concerne les visiteurs, il n’y a pas de mystère : pour les séduire, en plus d’une offre et d’animations attractives, il faut mettre le paquet sur la promotion. Nos budgets de communication, autour de 60 000 € par évènement, sont conséquents, ce qui nous permet de faire des affiches 4x3, de la radio, de la distribution de flyers. C’est le prix à payer pour que l’affluence soit au rendez-vous et que tous les exposants travaillent !

Propos recueillis par Hervé Boussange. Cet article a été publié dans le Guide des Salons de janvier 2017.

Lire la suite

Salon des Séniors Paris Faire tout sauf son âge !

Pour sa 19ème édition, le salon des Séniors de Paris réserve un programme riche en découvertes et en surprises.

Le Salon des Seniors ouvre ses portes à Paris Porte de Versailles du 18 au 21 mai. Mais qui sont ces fameux seniors que nombre de marques tentent de séduire ? On assimile bien trop souvent senior et retraité... Dans le monde du travail, le terme est employé pour des personnes ayant seulement plus de 45 ou 50 ans. Dans le sport, les seniors sont encore moins âgés. Les organismes de recherche d'emploi en France fixent quant-à-eux cette limite à 50 ans.

silver lab salon des seniors de paris

Des seniors qui font tout sauf leur âge

Dans leur envie de découverte, les plus de 50 ans adorent se cultiver, se distraire et sortir. Par exemple, parmi les 40 millions de spectateurs français, ce sont les plus de 60 ans qui sont les plus grands amateurs de cinéma. Ils sont désormais un sur deux à s'y rendre régulièrement. Les femmes de plus de 60 ans sont les plus cinéphiles puisque 53% d'entre elles ont été séduites par le grand écran.

Les plus de 50 ans ont plus du temps, et ils le mettent à profit pour s'adonner à leurs loisirs, mais aussi pour remettre en question tout ce qui les a guidés jusque-là. La vie prend un autre sens, on fait preuve de plus de sagesse, ou bien tout au contraire, on se lâche pour enfin assouvir ses vraies passions. Quelle que soit l’approche de ses visiteurs, aux profils très divers, le Salon des Séniors de Paris propose toute une palette d’ateliers, conférences et de consultations gratuites.

70 conférences animées par les meilleurs experts

  • La vie de couple à la retraite
  • L'Homéopathie pour bien dormir
  • Préserver son audition et sa vue
  • Les solutions du maintien à domicile
  • Bien choisir sa complémentaire santé
  • La transmission de patrimoine
  • Les investissements immobiliers
  • Comment rebondir après 50 ans
  • La transition emploi-retraite
  • Se protéger des dangers d'Internet
  • Donations et dons manuels
  • L’assurance vie
  • Les piliers du Bien Vieillir
  • La santé connectée

Et bien d’autres sujets...

conférence du salon des seniors de paris

60 animations et ateliers rythment les quatre journées du salon

  • Ateliers généalogie, numériques, massages, méditation, sophrologie
  • Photos Top Générations Notre Temps
  • Concours mannequins avec l’agence Masters
  • Concerts de la Garde Républicaine
  • Musique des Gardiens de la Paix de la Préfecture de Police de Paris et de la Police nationale
  • Danse country
  • Ateliers cuisine
  • Démonstrations et initiations sportives : judo, marche nordique, golf, Qi Gong, Yoga, gymnastique…
  • L'appartement témoin du Bien Vivre
  • Simulateur de conduite

De nombreuses consultations gratuites sont à disposition du public pour répondre à toutes les questions.

  • Notaires
  • Avocats
  • Généalogistes
  • Philatélistes
  • Conseillers retraite
  • Commissaires-priseurs
  • Nutritionnistes
  • Ergothérapeutes
  • Opticiens
  • Audioprothésistes
  • Policiers / Gendarmes

Le Salon des Séniors est aussi l’occasion de découvrir d’autres univers, de s’intéresser aux nouvelles technologies, à l’innovation avec le Silver Lab.

L'équipe du Salon a sélectionné 24 start-up prometteuses qui lancent des produits et des services utiles à tous. Ces entrepreneurs enthousiastes, de profils variés, viennent exposer et tester auprès de vous leurs projets dans un espace dédié à l'innovation et à l'échange. A découvrir, de nouvelles solutions aux problématiques d'aujourd'hui sur le Silver Lab du Salon des Seniors.

10 villages thématiques au service de tous les projets :

MES DROITS, MA RETRAITE, MON PATRIMOINE

L’occasion de faire le point sur l'Espace Retraite (CNAV, RSI, Agirc-Arrco) avec les spécialistes des caisses de retraite et de la protection sociale. Consultations gratuites avec des notaires et des avocats, rencontres avec des professionnels des placements financiers en France et à l’étranger.

MON LOGEMENT

Résidences services, équipement de la maison … tout pour votre logement et celui de vos parents.

BIEN VIVRE CHEZ MOI Découvrez des innovations domotiques et des technologies qui facilitent la vie et améliorent la sécurité. Venez visiter "l'appartement témoin du bien vivre".

ETRE EN FORME

Les bons gestes de prévention et des idées pour prendre soin de soi. Faites le point avec les 40 conférences et les 45 stands du Parcours Prévention Santé. Participez aux dépistages et aux tests de l'Espace Conseil Santé et aux ateliers organisés par les fédérations sportives.

ASSOCIATIONS

Vous voulez continuer à exercer vos talents mais vous aimeriez que cela soit utile aux autres ou à une cause qui vous est chère ? Rencontrez en face à face trente associations sélectionnées par le salon pour leur sérieux.

TRAVAILLER APRÈS 50 ANS

Rebondir professionnellement, faire le point sur ses compétences, lancer son activité, c’est possible ! Venez-vous informer, poser vos questions et rencontrer les spécialistes pour construire votre projet professionnel.

NOUVELLES TECHNOLOGIES

Internet, téléphonie, hifi, informatique : être branché, c’est facile ! Découvrez les derniers produits innovants, les nouveaux services adaptés à vos besoins, suivez des conférences pratiques et profitez de nombreuses offres spéciales…

CULTURE

Soif de découverte ? Venez découvrir des loisirs culturels, feuilleter des livres, retrouver des DVD. Partez à la découverte de la généalogie et de la philatélie, écoutez des concerts sur l’espace animation. Rencontrez des auteurs sur l'Espace Dédicaces...

MES LOISIRS, MES VOYAGES

Des bons plans et des idées originales pour partir en France ou à l’étranger, le temps d’un week-end ou d’un long séjour. Une large palette d’offres sur-mesure.

PLACE DU MARCHÉ

Pour se régaler. Des petits producteurs viennent pour faire déguster leurs produits du terroir et faire profiter de prix avantageux sans intermédiaires.

Lire la suite

Où trouver à moindre coût des sachets et pochettes de qualité ?

Les Foires et Salons sont des lieux d’échanges, de promotion, mais aussi de vente pour tous les types de produits. La plupart des objets qui changent de main sur ces évènements, qu’ils soient venus ou bien offerts ne sont pas très volumineux, mais méritent tous d’être emballés soigneusement. Il est dommageable pour l’acheteur – visiteur de devoir repartir avec un sac de piètre qualité qui ne valorise pas l’objet qu’on vient de lui offrir ou de lui vendre. L’idéal pour l’exposant est de disposer de contenants de qualité, valorisant ses produits. Rien de mieux qu’un sachet ou pochette à la réalisation soignée. L’investissement minime peut s’avérer très rentable tant il met en valeur son contenu.

Où trouver à moindre coût des sachets et pochettes de qualité ?

En fouinant sur le web, nous avons identifié le site pochonetsachet.fr dans lequel la société Shingyo propose une offre large de ces produits. Les pochettes organza proposées sur ce site permettent aussi de protéger les cadeaux tout en préservant la surprise jusqu’au bout. Les pochettes donnent quant à elles une allure chic et colorée. L’entreprise Shingyo est le numéro 1 européen des sachets organza et emballages pour cadeaux et bijoux. A la fois designer, fabricant et grossiste de sachets en organza, de pochettes en organza et de pochons en tissu, Shingyo répond à l’ensemble des besoins en sachets pour la décoration ou le packaging. Bien sûr, les pochettes organza qu’elles soient rigides ou bien souples sont disponibles dans de nombreuses tailles.

Une large gamme pour tous les besoins et tous les budgets

L’ensemble de la gamme est disponible soit en fabrication sur-mesure, soit en stock à de meilleures conditions tarifaires. Enfin, comme on a souvent du mal à anticiper ses besoins, les délais de livraison proposés sont rapides. C’est tout l’intérêt de disposer directement de stocks importants. En cas de problème lors de la commande, les équipes de Shingyo sont à l’écoute des clients et font le maximum pour trouver une solution vraiment satisfaisante. Pour eux, il n’y a pas de petites commandes ni de petits clients, et c’est certainement la première raison de leur succès. Lire la suite

Une pluie d'animations à la Foire de Tarbes

La Foire de Tarbes est une manifestation commerciale annuelle qui donne l'occasion aux Tarbais de découvrir de nouveaux savoir-faire et de réaliser de bonnes affaires dans de nombreux domaines :

  • la maison et le jardin,
  • les plaisirs gourmands,
  • les loisirs et le bien-être,
  • les instants découvertes.
Foire de Tarbes 2017

Pendant 6 jours, du 27 avril au 1er mai, près de 250 professionnels viennent exposer leurs produits et services. Ils viennent à la rencontre de près de 30 000 visiteurs, qui parcourent à leur guise les 11 000 mètres carrés de surface d'exposition.

La Foire de Tarbes, c'est également un grand espace de jeux et de loisirs avec :

  • une fête foraine
  • la visite de vedettes du petit écran et de la musique française
  • des animations
  • des concerts

Une pluie d’Animations

DANIÈLE GILBERT La pétillante animatrice télé sera de retour à Tarbes pour animer la Foire pendant cinq jours !

COMPAGNIE LOS BALDES Le 27 avril Depuis 2014, le duo Los Baldes, accompagné d'une dizaine de danseurs, propose un flamenco contemporain alliant puissance et générosité. Ils animeront la première soirée de la Foire 2017. à partir de 20h

WILLY WILLIAM Avec ses singles Ego et On s’endort, Willy William se place dans les meilleures ventes et fait partie de la génération montante de la chanson française. Il chantera et sera avec nous pour une séance photos et dédicaces !

JEREMSTAR Le spécialiste de la téléréalité sera de nouveau présent parmi nous cette année. Frondeur, décalé, audacieux, Jeremstar est l’une des figures incontournables des nouvelles stars de la télé et des réseaux sociaux ! Il sera accompagné de AURÉLIE PRESTON, des Anges 8 et ANTHONY, des Princes de L'Amour.

Et en 1ère partie : DJAFULL et TSHEKISSA, le protégé de la musique de PAPA WEMBA À partir de 20h

ZUMBA L'association HAPPY FORM, vous propose une heure et demie d'animation zumba ! Alors pour vous dépenser tout en vous amusant, rendez-vous de 18h30 à 20h

ANIMATION MUSICALE BOHA QUI POT, est un groupe de cornemuse des Landes de Gascogne. Il sera là pour animer la Foire tout l'après-midi !

Clara Morgane à la Foire de TarbesCLARA MORGANE Symbole de l’érotisme et du glamour à la française, Clara Morgane est aussi mannequin, créatrice de lingerie, animatrice télé... Cette femme aux multiples facettes sera à la Foire de Tarbes pour des séances photos et dédicaces !

LE 1er MAI À LA FOIRE DE TARBES JOURNÉE COUNTRY 10h30 - 11h : plancher ouvert 11h - 12h : initiations 12h - 14h / 16h30 - 17h / 18h30 - 20h bal CD country 15h - 16h30 / 17h - 18h30 : concert et bal avec Sailor Step Avec Passion Country 65 Sailor Step

La Foire de Tarbes en chiffres

  • 79 ème édition en 2017
  • 4 univers : HABITAT, GASTRONOMIE, LOISIRS, DÉCOUVERTES
  • 16 vedettes invitées en 2017
  • 0 euros : le tarif pour accéder à tous les manèges de la fête foraine
Lire la suite

La Foire Internationale Haute-Savoie Mont-blanc 2017 rythmée par les nouveautés

Le programme de l’édition 2017 de la Foire Internationale Haute-Savoie Mont-Blanc, au Parc des Expositions de La Roche-sur-Foron, s’annonce dense : entre bonnes affaires et festivités, découvertes et rencontres, Rochexpo promet 11 jours détonants ! Si l’Irlande est au cœur de l’évènement, de nombreuses nouveautés ponctuent et dynamisent cette 92e édition de la Foire.

affiche de la foire de haute savoie 2017 à la roche sur foron

Quoi de neuf sur la Foire Internationale Haute-Savoie Mont-Blanc 2017 ?

Plus de 100 000 personnes sont attendues au Parc des Expositions de La Roche-sur-Foron, et cette année encore, la Foire a su renouveler son offre et présenter des temps forts inédits. La première promesse de la Foire, c’est celle des bonnes affaires, avec plus de 550 exposants dont une centaine de nouveaux, dans tous les secteurs d’activité : amélioration de l’habitat & immobilier ; ameublement, cuisine, équipements ménagers & déco ; aménagement d’extérieur, bricolage, outillage & jardinage ; BTP & matériel agricole ; automobiles & véhicule de loisirs ; espace gourmand & restaurants ; commerce, mode & bien-être ; services & loisirs.

Afin de faciliter les déplacements et d’accéder en toute simplicité au Parc des expositions pendant la Foire, des navettes gratuites sont mises en place autour de la Roche-sur-Foron ainsi qu’une nouvelle navette entre Annemasse et La Roche sur Foron. Navettes en circulation les week-ends et jours fériés.

stand gastronomie sur la foire de la roche sur foron

Une Foire Internationale 2017 musicale, culturelle, ludique, gastronomique…

Une édition plus musicale et plus festive encore avec de nouveaux partenariats inédits tels que L’Atelier de Cluses, Les Feufliâzhe (musique des Alpes), Les Nuits blues de Marnaz, Le festival de Montjoux. Et toujours Pleins Feux Festival, La Roche Bluegrass Festival et le Festival Guitare en Scène.

Une édition plus culturelle avec un nouvel invité d’honneur : l’Irlande, qui sera présente avec de nombreuses activités et animations ludiques, culturelles, sportives, cinématographiques ou encore gastronomiques, au sein du Village Irlandais, dans les allées de la Foire ou dans la ville de la Roche-sur-Foron.

Une édition plus branchée qui répond aux interrogations actuelles avec sa nouvelle journée thématique consacrée à la mobilité (voitures électriques à l’honneur et à l’essai).

Une édition gagnante avec le Grand jeu concours de la Foire : du 28 avril au 8 mai, les visiteurs sont invités à participer au Grand jeu concours de la Foire pour gagner 7 000 € de lots offerts par les partenaires et exposants, ainsi qu’une Croisière « Tour d’Irlande » de 9 jours/8 nuits pour 2 personnes d’une valeur de 3 600 € offerte par Sélectour Bleu Voyages et Rivages du Monde.

Une édition plus gastronomique avec 70 exposants au sein de son indétrônable Espace gourmand mettant plus que jamais le terroir et le bon goût sous les projecteurs ;

Une édition plus sportive avec de nouvelles disciplines cette année : tir à l’arc, escalade avec un mur d’escalade sur place pendant 11 jours, athlétisme, voitures radio commandées… sans oublier l’ensemble des disciplines habituelles à découvrir au Village des Sports.

Et enfin une édition plus riche en saveurs avec pas moins de 8 restaurants et Food Trucks pour des pauses sur le pouce et haltes plus gastronomiques.

entrée de la foire de haute savoie à Rochexpo la roche sur foron

Quels sont les grands rendez-vous à ne pas rater ?

Il y a tant à faire. La Foire est un nid de bonnes affaires mais elle invite également à flâner et festoyer dans une ambiance conviviale et musicale. A ne pas manquer, LES rendez-vous inédits ou essentiels de la Foire :

  • 28/04 – Inauguration avec Geraldine Byrne Nason, Ambassadeur d’Irlande à Paris,
  • 29/04 – Ape’rochois avec La Roche Bluegrass Festival jusqu’à 21h,
  • 01/05 – Journée de la mobilité : essai de voitures électriques,
  • 02/05 – Journée de la femme : entrée gratuite pour les femmes et animations dédiées !
  • 03/05 – Journée des sports avec de nombreuses nouvelles disciplines à tester et des sportifs de haut niveau à rencontrer,
  • 04/05 – Journée des séniors : entrée gratuite pour les + de 65 ans et thé dansant,
  • 05/05 - Dégustation du gâteau de la fête des mères avec la Chambre Professionnelle des Pâtissiers de Haute-Savoie
  • 05/05 – Nocturne avec le groupe « Les Choucas » jusqu’à 23h, pour une soirée de fête !
  • 06/05 – Ape’rochois avec Le Festival Guitare en scène jusqu’à 21h.
Lire la suite

UNIMEV devient partenaire d’Heavent Meetings et Heavent Paris

Les salons Heavent Meetings et Heavent Paris constituent les principaux rendez-vous pour les acteurs de l’événementiel en France.

UNIMEV, l’organisation professionnelle représentative de l’ensemble des acteurs de l’événement, apporte son soutien à ces deux manifestations majeures de la filière évènementielle en nouant un partenariat avec leur organisateur, Weyou Group. Partenariat qui a vocation à s’inscrire dans la durée.

salon evenementiel heavent

Estimant qu’il est vital pour un secteur économique de disposer de salons forts et emblématiques capables de faire rayonner ses différents métiers, UNIMEV souhaite, via ce partenariat, apporter son soutien aux principaux événements de la filière. UNIMEV mettra tout en œuvre pour augmenter la visibilité des exposants des deux salons auprès de son réseau et notamment auprès des institutionnels, politiques et acteurs économiques en les invitant à participer aux salons.

De son côté, WeYou a souhaité établir une coopération forte avec UNIMEV afin d’accroître la dimension institutionnelle des salons Heavent Paris et Heavent Meetings ainsi que leur rayonnement au sein de la filière des salons et congrès.

Dans le cadre de ce partenariat, UNIMEV sera présent sur les salons Heavent Cannes et Heavent Paris pour aller à la rencontre de ses adhérents et des professionnels du secteur. L’occasion de présenter ses actions et ses travaux autour de moments de convivialité et d’échanges.

Un partenariat de contenu et une valorisation croisée

UNIMEV et WeYou partagent la volonté d’apporter des contenus toujours plus riches aux deux manifestations afin d’en faire des événements fédérateurs et réellement apporteurs de connaissance pour les professionnels. UNIMEV se mobilisera donc pour prendre part au programme de conférences des salons Heavent et organisera des rencontres métiers autour de différentes thématiques. Pour mettre en valeur l’importance de ces événements, UNIMEV mobilisera les acteurs de la filière et les encouragera à rejoindre les salons par la diffusion de communications à ses adhérents.

WeYou compte pour sa part appuyer les actions d’UNIMEV en favorisant sa participation massive aux salons Heavent tout en relayant et en mettant en valeur ses contenus conçus pour l’occasion.

Lire la suite

Foire d’Automne devient Foire de Paris Hors-Série Maison

Foire de Paris annonce un deuxième temps "Maison" de Foire de Paris. Foire d’Automne devient ainsi Foire de Paris Hors-Série Maison.

Foire de Paris Hors-série Maison : 30.000 m2 pour aménager son intérieur

FOIRE-DE-PARIS-HORS-SERIE-MAISONFort du déploiement de sa nouvelle stratégie, Foire de Paris, la plus grande offre Maison pour un salon en Europe, promet pour son nouvel évènement d'automne, une expérience identique de marque populaire et fédératrice.

Centré sur l’univers de l’habitat, il s’adresse à tous ceux qui cherchent à concrétiser leur projet ou tout simplement à trouver l’inspiration.

Quel Concept ?

Plus pop-up, entre exclusivités, nouveautés et bons plans pratiques avec un esprit multimarques, Foire de Paris Hors-Série Maison devient LE rendez-vous Maison parisien du deuxième semestre.

Résolument business, l’implantation concentrée sur un seul et même pavillon permet un parcours de visite optimisé. C’est une approche Sélection, dédiée à l’univers de l’habitat comme l’explique Carine Préterre, Directrice du pôle Foire de Paris : "Ce nouvel élan est pour nos exposants et partenaires, une occasion supplémentaire de capturer les porteurs de projet en Ile-de-France avec une pertinence de l’offre forte et attendue par nos visiteurs".

Quelle promesse ?

Les visiteurs vont pouvoir retrouver l’essentiel de l’offre "Lifestyle maison" et se laisser guider pour concrétiser les projets qui concernent leur habitat. 80 000 visiteurs qualifiés* sont attendus du 27 octobre au 5 novembre 2017 dans le pavillon 7.2 de Paris Expo Porte de Versailles. Plus 50% de visiteurs, par rapport aux événements Maison du premier semestre.

*visiteurs ayant déclaré un projet d’achat maison

Quels moyens ?

Foire de Paris Hors-Série Maison, c’est l’avantage d’un plan de communication s’appuyant sur la puissance de Foire de Paris, qui cible les porteurs de projets et garantit une synergie très forte avec les acheteurs identifiés sur l’édition Foire Paris. Puissance et notoriété, affinité et séduction sont le fer de lance du plan de communication d’envergure et personnalisé qui permet de s’adresser directement à un visitorat qualifié, en demande d’une offre inspirationnelle et pop-up. "L’important est d’accompagner au mieux les porteurs de projets Maison en leur proposant un second moment "live" dans l’année pour concrétiser des achats précis" complète Pierre Barbe, Directeur de la Communication et du Digital du pôle Foire de Paris.

Les ateliers éphémères dédiés à l'habitat

Entre artisanat, décoration, cuisine, jardin ou rénovation, ce sont les ateliers les plus demandés que Foire de Paris Hors-Série Maison proposera chaque jour aux visiteurs d’expérimenter. Au cœur du pavillon, les ateliers rythmeront les dynamiques des professionnels venus pour partager leur savoir, leurs conseils, leurs astuces et leur passion !

L'innovation smart et connectée

Le Grand Prix de l’Innovation présentera des produits et des solutions « Smart et Connectées » dans l'air du temps, qui donnent du plaisir, protègent l'environnement et rendent accessible véritablement le concept de Smart Home.

Foire de Paris Hors-série Maison, c'est :

  • 350 exposants
  • 80 000 visiteurs attendus

Nouveautés :

  • Les 3 « pôles » :
  • Aménager son intérieur
  • Améliorer son habitat
  • Se régaler

Rendez-vous du 27 octobre au 5 novembre 2017 à Paris Expo Porte de Versailles - Pavillon 7.2

Lire la suite

MNH GROUP prend une participation dans PG PROMOTION

MNH GROUP a annoncé le 2 mars 2017 une prise de participation dans le capital de PG PROMOTION, entreprise experte de l’organisation d’événements professionnels dans le domaine de la santé.

En 30 ans, PG PROMOTION a construit un savoir-faire événementiel diversifié autour de la filière santé. Ses équipes pluridisciplinaires ont déployé leur expérience et leur connaissance des établissements et des professionnels de santé ainsi que de leurs fournisseurs, dans différents domaines :

  • Organisation de salons professionnels : leaders du secteur hospitalier, de la gérontologie, du handicap et des nouvelles technologies appliquées à la santé,
  • Evénementiel avec l’organisation de congrès, de conférences médicaux, soignants puis managériaux.
  • Promotion et communication : à travers des actions de marketing direct, de communication on-line et de communication hors média,
  • Connaissance pointue des décideurs en santé à travers POLITI, la base de référence des professionnels des établissements sanitaires, médico-sociaux et sociaux.

La société gère le rendez-vous annuel incontournable des professionnels de la santé : la Paris Healthcare Week qui regroupe HopitalExpo, GerontHandicap Expo et le salon HIT (Health IT Expo), trois salons historiques de la Fédération Hospitalière de France - FHF ainsi que le Salon Infirmier et Intermeditech (salon de l’industrie des dispositifs médicaux)…

Salon de santé Paris Healthcare Week à Paris

Sylvain Chapuis, Directeur général de MNH GROUP, commente cette acquisition : « MNH GROUP enrichit aujourd’hui son offre de services pluridisciplinaires à destination des professionnels de la santé. L’expertise reconnue et les équipes expérimentées de PG PROMOTION vont donner au Groupe l’opportunité de multiplier les occasions de rencontre, d’échanges et de partage avec les professionnels du secteur. »

Stéphane Pic-Pâris, Président-directeur-général de PG PROMOTION, ajoute : « Je me réjouis de rejoindre un acteur majeur, partenaire du monde de la santé. L’investissement de MNH GROUP nous donne de vraies perspectives de développement en France comme à l’international. »

MNH GROUP, plus d'un million d'adhérents

Plus de 3 800 hommes et femmes de MNH GROUP veillent chaque jour, en France, sur la protection d’un million d’adhérents et sur 1,2 million de clients bancaires. Le Groupe intervient dans cinq univers que sont l’assurance (complémentaire santé et prévoyance, assurance de biens et responsabilité civile professionnelle des hospitaliers), la banque et les financements, les services, les médias spécialisés et l’action sociale.

MNH GROUP propose des solutions personnalisées à l’ensemble des acteurs du monde de la santé. Il s’adresse aux établissements de santé publics et privés (lucratifs et non lucratifs), aux collaborateurs de ces établissements ainsi qu’aux professions libérales de santé.

Depuis 2014, MNH GROUP se développe par croissance externe et ajoute progressivement de nouveaux métiers à ceux qui sont à l’origine du Groupe : la complémentaire santé et la prévoyance. Cette croissance s’appuie sur les valeurs mutualistes, avec des logiques de solidarité, de partage de la valeur créée et du développement de la performance sociale.

PG PROMOTION, expertise et savoir-faire de l’organisation d’événements professionnels.

Depuis plus de 30 ans, PG PROMOTION a développé des relations privilégiées avec le monde hospitalier. Organisateur historique du plus grand événement français de l’hôpital public pour le compte de la Fédération hospitalière de France, PG PROMOTION a également développé une base de données unique, regroupant le personnel de près de 13 000 établissements sanitaires ou médico-sociaux.

Avec une veille constante du marché, les équipes de PG PROMOTION ont acquis une connaissance unique des enjeux professionnels de ses événements, tant du point de vue des industriels et fournisseurs du monde de la santé, que de celui des acteurs institutionnels, avec qui la société entretient des relations privilégiées et régulières. Ainsi, PG PROMOTION est reconnu comme un expert dans ses domaines d’intervention, grâce a son adaptation permanente aux évolutions des métiers et des marchés, pour délivrer des événements toujours plus pertinents sur les grands enjeux de la santé de demain.

Crédit photo : Collectif Faust Favart

Lire la suite

HotesseJob, plus de 9000 offres d'emploi dans l'événementiel

Heureusement, certains secteurs d'activité ne connaissent pas la crise, bien au contraire. Le secteur événementiel au sens large et les métiers de l'accueil en particulier bénéficient en effet d'une forte croissance. Ce phénomène est propice à la création de plateformes dédiées à l'insertion des candidats à la recherche d’un poste dans ces secteurs.

Parmi les sites qui sortent du lot, nous avons repéré HotesseJob. Le rôle de cette plateforme est de mettre chaque jour en relation des candidats en quête du poste idéal, et des entreprises à la recherche d’un candidat aux multiples compétences. Sur le principe, voilà qui semble simple, alors pourquoi HotesseJob émerge de manière plus évidente que ses concurrents ?

Hôtesse sur un stand de la Foire de Paris

Une mise en relation directe entre les recruteurs et les candidats

L'événementiel est un secteur porteur. La demande est forte aussi bien du côté des recruteurs à la recherche du profil adéquat pour l'organisation de leur événement, mais également du côté des candidats, qui sont de plus en plus nombreux à se tourner vers cette activité.

Les recruteurs recherchent des candidats opérationnels, capables de s'adapter à des cadres rigoureux et polyvalents. C'est pour répondre à ces exigences et ce besoin de nouvelles compétences que le site HotesseJob propose une mise en relation directe du candidat avec l'employeur.

Après une inscription sur le site qui se déroule en quelques clics, le candidat peut déjà avoir accès à un grand nombre d'offres d'emploi et sélectionner celles qui correspondent le mieux à ses compétences et ses envies.

Le principal point fort que nous avons remarqué sur HotesseJob, est la diversité des offres d'emploi et leur évolution dans le temps. S'il y a quelques années, la majorité des offres d'emploi dans le secteur événementiel concernaient des offres à la mission, voire en temps partiel, désormais les postes s'exercent en grande majorité à temps complet.

Sur HotesseJob, on trouve plus de 9000 offres dans le secteur de l'emploi événementiel, avec presque 700 agences qui recrutent via cette plateforme. Si vous êtes un candidat et que vous recherchez des missions dans l'organisation d'événements professionnels, mais également dans le domaine de la création et la promotion de ces événements, rendez-vous sur HotesseJob : 32 000 postes ont déjà été pourvues depuis la création en 2014, ce qui prouve que le secteur avait besoin d’une telle plateforme. De plus, dans les années à venir, les besoins en recrutement dans ce secteur ne devraient pas cesser d'augmenter.

Un site innovant au service de l'insertion professionnelle

Candidat ou recruteur, vous souhaitez vous inscrire sur cette plateforme en plein essor ? Bénéficiez d'une inscription simplifiée rapide et performante. En remplissant vos coordonnées, le ciblage géographique et vos critères spécifiques pour exercer un poste dans ce secteur, HotesseJob vous donne rapidement accès aux meilleures offres d'emploi directement dans votre espace personnel.

Hôtesses sur le Salon Mondial de l'AutoLes entreprises pourront facilement publier une offre d'emploi et recevoir rapidement des candidatures qui correspondent à leurs exigences. La mise en relation est directe et qualitative, et les démarches sont simplifiées !

Plus de 100 000 candidats se sont déjà inscrits sur cette plateforme, et le site enregistre un nombre de visites à hauteur de 150 000 sessions par mois. Avec 300 candidatures par jour, et 7 embauches par annonce, le site HotesseJob se démarque comme le leader de l'insertion professionnelle dans l'emploi événementiel.

Lire la suite

Simon Foster nommé Directeur Général Groupe Comexposium

simon fosterLe groupe Comexposium annonce la nomination – à compter du mois d’août 2017 – de Simon Foster en tant que Directeur Général Groupe.

Simon sera en charge de la mise en œuvre de la stratégie du Groupe et du pilotage opérationnel des activités dans le monde, veillant à la bonne performance des produits, mais également supervisant les lancements de nouveaux événements, ainsi que l’intégration des acquisitions.

 

Renaud Hamaide se focalisera désormais sur sa fonction d’Executive Chairman (Président Exécutif), à savoir : la définition et le pilotage de la stratégie du Groupe (avec Simon et le Board), le pilotage de la Finance et du Développement, ainsi que les relations investisseurs et institutionnelles.

Simon Foster était auparavant CEO de UBM EMEA, l’un des leadeurs mondiaux de l’organisation de salons & événements.

Expert reconnu dans le domaine des salons, Simon a passé plus de 25 ans dans cette industrie, exerçant diverses fonctions de top management au sein du Groupe UBM, où il a également été CEO de UBM Amérique.

Lire la suite

Exponantes aller chercher et créer les opportunités de développement

Entretien avec Alexandre SORS, Directeur Commercial et Développement Exponantes.

Alexandre SORS Exponantes

Alexandre Sors, a rejoint l’équipe d’Exponantes début 2016 en tant que Directeur Commercial et Développement. Une étape décisive dans la carrière de ce jeune manager au parcours déjà riche, accompli chez des organisateurs de salons et gestionnaires de sites d’exposition.

Avant de se poser sur les bords de l’Erdre, il a mené tambour battant un itinéraire qui l’a conduit de la Foire de Paris jusqu’au Carreau du Temple en passant par la Grande Halle de la Villette. La musique et les cultures urbaines ont par ailleurs constitué le fil rouge évènementiel de ces années parisiennes.

Gazette des Salons : Bonjour Alexandre, quelle est votre mission au sein d’Exponantes ?

Alexandre Sors : A Exponantes, nous avons une double casquette de gestionnaire de site d’exposition et d’organisateur d’évènements. Ceci représente un ensemble de près de 100 manifestations par an, dont 11 sont produites par nous.

A partir de ces deux métiers, ma mission consiste à aller chercher et créer les opportunités de développement. Aller chercher tout d’abord, en nouant et consolidant les partenariats avec des organisateurs pour que leurs évènements prennent vie à Nantes. Créer ensuite, en identifiant les secteurs à conquérir, en menant sans cesse un travail de « tête chercheuse » de nouveaux concepts, de co-productions innovantes porteuses d’un vrai potentiel de développement.

Gazette des Salons : Quelle a été la priorité pour votre équipe en arrivant ?

Alexandre Sors : Frédéric Jouët m’a confié la responsabilité d’une équipe constituée de 4 chefs de projets, 6 commerciaux et 3 assistantes pour le pôle salons produits et de 5 personnes pour le pôle manifestations accueillies.

Ensemble, nous avons d’abord cherché à rendre plus performant et rentable le portefeuille de salons existants, en agissant sur le contenu et sur l’optimisation du chiffre d’affaires. Désormais, au sein de l’équipe, le travail de développement se fait de manière complémentaire avec Jean-Christian Lerat qui pilote les demandes entrantes et la gestion des grands comptes et récurrents.

Parallèlement, j’ai proposé une stratégie de développement sur 5 ans, axée sur le développement des activités accueillies et de nouvelles créations. C’est cette stratégie qui détermine le cap au-delà des cycles habituels des salons.

Gazette des Salons : Est-ce que tout n’a pas déjà été inventé dans les salons ? La marge de développement est-elle encore vraiment importante ?

Alexandre Sors : Je suis persuadé que nous avons encore beaucoup de formats d’évènements à inventer et développer, sinon, je n’aurais jamais accepté ce poste. C’est ce qui fait toute la saveur de ce métier, en allant chercher à l’international ou… tout près de chez soi les concepts de demain.

Alexandre Sors devant le parc des expositions XXL de Nantes

La configuration de notre parc d’expositions, en bordure de l’Erdre, et avec le hall XXL nous offre de grandes possibilités, au-delà des frontières habituelles des foires et salons : du séminaire au road show, festival ou convention, du plus petit au plus grand jusqu’à la compétition sportive. Le sport est d’ailleurs un axe important pour Exponantes, puisque notre équipe intègre une personne dédiée au développement du sport.

Nous avons vocation à accueillir tous les ans un gros évènement sportif, comme les Championnats du Monde de Handball en janvier 2017, puis les phases finales de l’EHF Cup en handball féminin. Et quand l’opportunité se présente, nous mettons en place des synergies positives comme l’association entre le salon accueilli, Sport Achat et notre festival de Stand Up Paddle.

Nous organisons déjà des courses de drones, visons rapidement un développement vers l’eSport, et une épreuve de Indoord Windsurf XXL aura lieu à Exponantes en décembre 2017.

Une des clés principales de la réussite évènementielle est de constamment créer la surprise.. En 2017 nous lançons Naoned Market, un nouveau concept entre salon et festival qui brasse les univers mode et vintage, food, music et lifestyle. En 2018, ce sera au tour de la Mer XXL de débarquer à Exponantes. La Mer XXL est un nouvel évènement développé en partenariat avec le groupe Infomer / Ouest France, qui reprend l’esprit d’une expo universelle sur le thème de la mer.

Gazette des Salons : Pour proposer des nouveaux salons, est-il plus intéressant d’aller chercher un organisateur déjà établi avec une expérience et une maitrise du secteur ou bien de développer en propre ses salons ?

Alexandre Sors : Notre développement passe par ces deux options, et aucune ne s’impose à l’autre automatiquement. Quand nous souhaitons créer un salon en propre, nous veillons en premier lieu à ne pas cannibaliser un salon client.

Quand un projet nait en interne on vérifie toujours ce qui existe déjà. A l’inverse, l’accueil de nouvelles manifestations portées par d’autres organisateurs ne doit évidemment pas nuire aux salons que nous produisons. Nous devons constamment avoir cette double vigilance pour assurer une croissance équilibrée. Les opportunités se détectent en fonction des réalités du marché et de la veille permanente,la recommandation entre interne et externe se fait en fonction de la disponibilité de ressources internes et de la pérennité du projet, puis l’arbitrage final reviens à la Direction Générale d’Exponantes.

Gazette des Salons : N’est-il pas tentant d’exporter à votre tour vos créations vers d’autres villes ?

Alexandre Sors : Des demandes nous parviennent régulièrement, mais notre stratégie ne prévoit pas pour l’instant de décliner nos créations ailleurs. Comme outil de la métropole nantaise, nous sommes délibérément tournés vers le grand ouest, et vis-à-vis de nos clients exposants ou visiteurs, nous privilégions clairement le développement d’évènements sur notre territoire !

Propos recueillis par Hervé Boussange

Lire la suite

MONEV une nouvelle entité issue de la fusion entre Cimexpo et Nivexpo

Cimexpo et Nivexpo sont deux acteurs qui comptent dans le monde des salons du Centre de la France. Au-delà de leur proximité géographique (Montluçon et Nevers), les deux structures partagent de nombreux points communs. Ce sont deux Associations Loi de 1901 qui organisent des foires en pleine santé et non concurrentes (l’une au printemps, l’autre en automne), ainsi que d’autres salons propices à un échange de compétences. Elles proposent des prestations de services et accompagnent l’organisation d’évènements pour des tiers. Seule différence notoire : Cimexpo est propriétaire de son Parc des Expositions à Montluçon, alors que Nivexpo loue le sien à la Ville de Nevers.

Enfin, Cimexpo et Nivexpo partagent une analyse commune de l’évolution de leur métier : un marché exigeant avec des exposants parfois fragilisés, la concurrence des autres médias et notamment d’internet, l’apparition de grands groupes (GL Events, Centre France Evènements) animés par une volonté expansionniste.

Foire de Nevers 2017

Des constats partagés pour des objectifs communs

En plus des bonnes relations entretenues par leurs dirigeants, Alain Zyla et Michel Billon, ces constats communs ont amené Cimexpo et Nivexpo à se rapprocher pour relever ensemble les défis futurs :

Renforcement de la qualité des manifestations pour préserver leur attractivité, maîtrise des coûts, efforts de prospection exposants, pérennité de l’emploi et développement des compétences des équipes.

Surtout, la création d’une structure davantage « musclée » permettra des candidatures plus crédibles pour l’obtention de Délégations de Service Public du périmètre géographique (Nevers, Montluçon, Saint-Amand-Montrond, Vierzon). Ceci permettant de limiter le risque d’arrivée de nouveaux opérateurs concurrents, pas forcément impliqués localement.

foire de montlucon

Le choix du principe de fusion-absorption

La propriété du Parc des Expositions de Montluçon par Cimexpo a constitué un élément essentiel de la réflexion pour parvenir à une solution limitant l’impact financier et juridique. Il était donc nécessaire de privilégier une solution qui ne requiert pas le transfert de cette propriété immobilière vers une nouvelle structure. Ainsi, la formule retenue par les deux structures pour organiser le rapprochement est celle de la « fusion-absorption ».

Quel en est le principe ? A la date effective de l’opération, les biens de Nivexpo fusionnent avec ceux de Cimexpo et les personnels de Nivexpo rejoignent ceux de Cimexpo sans modification de leurs contrats. Les bureaux de Nivexpo et Cimexpo deviennent les deux sites de l’Association avec le maintien des équipes commerciales en place. Seuls les services comptabilité et logistique sont mutualisés et installés à Montluçon.

Un nouveau nom pour de nouvelles ambitions

Cette opération implique la naissance d’une marque commune. Ainsi, les représentants des deux entités ont travaillé sur une nouvelle identité et un nouveau logo qui porteront la nouvelle offre évènementielle : MONEV.

Cette nouvelle dénomination, qui rappelle implicitement le nom des deux villes de Nevers et Montluçon, devient une véritable marque commerciale à même de porter les ambitions et l’appartenance à la filière de l’UNIMEV.

Le projet de fusion a été adopté par les Conseils d’Administration de Nivexpo et Cimexpo, les 12 et 14 octobre 2016. Les 14 et 16 décembre derniers, les deux Assemblées Générales ont définitivement approuvé le traité de fusion.

Depuis le 1er janvier 2017, les noms de Cimexpo et Nivexpo ont disparu définitivement au profit de la nouvelle marque MONEV qui affiche, avec sa base line « la signature de l’événement », sa volonté de devenir, au coeur de la France, un acteur référent, non seulement dans l’organisation de foires et salons mais aussi dans la gestion de parcs des expositions ou de palais des congrès.

Lire la suite

Foire de Paris 2017 : l’offre habitat la plus complète d’Europe

La Maison est au cœur des préoccupations des Français, un lieu refuge où l’on se recentre sur l’essentiel et où chacun apporte un peu de lui-même. Selon un sondage Ispos réalisé en février 2016, 8 français sur 10 se disent intéressés et impliqués dans la décoration de leur intérieur.

salon déco sur foire de paris

Pour répondre à cette tendance forte, l'édition 2017 de Foire de Paris propose aux visiteurs des home shoppers, des conseils avisés et des idées pratiques autour de 600 exposants, professionnels, experts et marques exclusivement dédiés à l’habitat.

Foire de Paris 2017 attend plus de 150 000 porteurs de projets habitat. Sur 12 jours, les amateurs de bricolage, les passionnés de décoration, néophytes ou experts, pourront s’inspirer des tendances émergentes de l’offre habitat la plus complète d’Europe.

Foire de Paris décline son expertise habitat autour de 4 univers dédiés aux projets :

  • de rénovation : gros travaux, isolation, toiture, chauffage, fenêtres...
  • d'aménagement : cuisine équipée, salle de bains…
  • d'embellissement et d'optimisation de son intérieur : décoration, literie, gain de place, mobilier...
  • d’extérieurs : véranda, piscine, spas...
foire de paris 2017

À moins d’un mois de l’événement, des enseignes majeures ont confirmé leur présence : Roche Bobois, Miele, Véranda Rideau, Espace Loggia, Dyson… Ainsi que des startups innovantes telles que : Vaudou Sport, Véritable potager, My Création Design, Dada Light…

Stéphane Thébaut

Stéphane Thébaut, Ambassadeur du pôle Habitat

Spécialiste de l’aménagement et de la décoration d’intérieur, Stéphane Thébaut est l’Ambassadeur et l’éclaireur du pôle habitat de l’édition 2017 Foire de Paris.

Il apporte sa vision, ses idées et ses conseils d’expert et décrypte les dernières tendances. Stéphane Thébaut sera présent les 27 et 28 avril sur Foire de Paris et viendra à la rencontre des visiteurs et des porteurs de projets.

Le Village Déco, LE lieu des marques tendances et design

Foire de Paris 2017 propose à ses visiteurs férus de déco, un tout nouvel espace pour assouvir leur passion : Le Village Déco. Conçu comme le centre rayonnant des marques « happy design », le Village Déco s’étend sur une surface totale de 1440 m². Il a vocation à devenir le lieu de rencontre privilégié entre les porteurs de projets Maison à la recherche du bon produit coup de cœur, et des marques qui font les tendances.

Le Village Déco est divisé en deux espaces « inspirationnels » et animés :

  • Un espace de vente dédié aux marques tendances et design dans un esprit pop-up déco,
  • Un espace interactif avec un « Café déco », une zone de talks, animée par des personnalités de la déco en France.
cuisine déco foire de paris

Inventer la maison de demain

Nouveautés technologiques, expériences immersives... Ce nouvel espace proposé par Leroy Merlin permet de découvrir les innovations d'aujourd'hui et de demain de manière pédagogique et interactive. Créer des étagères, modéliser ses propres objets décorations, c’est la promesse des ateliers animés par des makers en collaboration avec Techshop.

L’espace Réno Info Maison

Le nouvel espace Réno Info Maison est un endroit spécifiquement dédié aux conseils sur les enjeux sociétaux et environnementaux liés à l’habitat : la rénovation énergétique ; la santé chez soi ; l’aménagement de la maison pour les seniors. Seront proposés également de nombreuses conférences et débats animés par Christian Pessey, animateur radio emblématique sur les questions liées à l’habitat.

Foire de Paris voit les conseils et le confort de visite en grand

RencontreUnArchi : ce tout nouveau service propose de rencontrer gratuitement (sur rendez-vous) des architectes, pour des projets allant de la décoration à la rénovation en passant par la construction.

Shopping Mains libres : ce service facilite la visite grâce au portage d’achats volumineux ou lourds jusqu’à un véhicule. S’il le souhaite, le visiteur peut aussi profiter de la consigne et enfin d’une livraison à domicile (service payant).

Home shoppers : ce service premium et gratuit (sur rendez-vous uniquement) propose aux visiteurs porteurs de projet et en recherche d’information et conseils, d’être accompagnés et éclairés dans leurs projets de rénovation, de construction, de travaux ou de décoration.

hall 1 de la porte de versailles pendant la foire de paris

Foire de Paris 2017 en chiffres

  • 113ème année
  • 3 500 marques
  • ½ million de visiteurs attendus
  • 12 jours d’ouverture, du 27 avril au 8 mai 2017
  • 1 nocturne, le 28 avril jusqu’à 22 h

Rendez-vous du 27 avril au 8 mai 2017, à Paris Expo Porte de Versailles pour une édition résolument maison !

Lire la suite

Au pays du soleil levant avec la Foire de Nantes

affiche de la foire de nantes 2017

Avec près de 650 exposants et près de 83 000 visiteurs, la Foire Internationale de Nantes occupe la 15e place en France sur le plan de sa fréquentation et poursuit son développement chaque année. Pour pérenniser ce succès, elle préserve son ADN en restant un événement festif, populaire et commercial de qualité.

À Nantes, la Foire décline ses 4 univers sur 58 000 m2 :

  • Maison-environnement
  • Découvertes
  • Loisirs et Bien-être
  • Plaisirs gourmands ».

Pour enrichir l’édition 2017, une invitation au voyage est proposée avec une exposition d’envergure. Après New York, le Japon investit cette année un espace de 1 500 m2 qui lui est dédié. Terre de contrastes, l’empire du Soleil-Levant envoûtera la Foire de Nantes pendant 10 jours.

LE rendez-vous annuel entre exposants et visiteurs

Difficile de ne pas ouvrir une liste à la Prévert quand on évoque la Foire de Nantes et sa sélection d’exposants. Les thèmes sont nombreux et l’offre multiple : habitat, décoration, artisanat, équipement ménager, son, mode, bien-être, véhicules de loisirs, camping-cars, caravanes, mobil-homes, vins, gastronomie et restauration, la Foire est un rendez-vous entre les exposants et les visiteurs.

C’est une belle opportunité pour tous d’obtenir des conseils et une expertise pour mener à bien un projet complet d’habitat, de vacances, de loisirs ou faire du shopping juste pour le plaisir. « Nous proposons à nos visiteurs de multiples offres et nos exposants font du commerce dans le plaisir et l’exaltation de ce que comporte une Foire. L‘enthousiasme des exposants, la diversité des univers et la présence de nombreuses marques en un seul lieu sont les clés de son succès », commente Frédéric JOUËT, directeur général d’Exponantes, l’organisateur.

Avec ses 10 sections commerciales réparties sur 58 000 m2 d’exposition, la Foire de Nantes attire près de 83 000 visiteurs et fêtera sa 85e édition en 2017. 60 % des visiteurs effectuent un ou plusieurs achats sur la Foire et 49 % souhaitent commander après la Foire alors que 30 % arrivent avec un projet d’acquisition.

L’effet levier du secteur Habitat

La Foire Internationale attire les professionnels de l’habitat, grâce à sa forte puissance commerciale. L’univers est d’ailleurs très attendu par les visiteurs qui trouvent des réponses à leurs questions pour construire, rénover et améliorer leurs habitations. D’ores et déjà, parmi le grand nombre de marques ayant confirmé leur venue, Ston’Art, Janneau Menuiseries, Stressless, Technilat et Rive Gauche Décor seront présents lors de cette nouvelle édition. La Foire consacre 15 000 m2 entièrement dédiés à l’univers de la maison et son environnement et près de 300 exposants sont répartis sur 4 pôles : Jardins/aménagements extérieurs ; Ameublement/décoration ; Énergies ; Second œuvre.

secteur habitat jardin de la foire de nantes 2017

Une programmation adaptée aux vacances scolaires

Cette année encore, la Foire Internationale de Nantes est programmée au cœur des vacances de Pâques et propose aux familles un large choix de loisirs et de divertissements, espaces jeux, loisirs de plein air, découverte du Japon et de ses mangas, ses personnages de légende ou ses sports fascinants. En 2017, la Foire Internationale de Nantes promet de jolies surprises...

De la tradition à la modernité au pays du soleil levant

En 2017, la Foire Internationale de Nantes met à l’honneur la 3ème puissance économique mondiale, le Japon. Terre de contrastes et de fascination, l’archipel aux 6 000 îles possède autant de visages. Urbain et rural, moderne et traditionnel, calme et volcanique, terrien et maritime, le Japon mythique et mystérieux ne cesse d’émerveiller.

Sur 1 500 m2 d’exposition et 10 espaces scénographiés à l’esthétisme poussé, les visiteurs sont projetés dans la légende du Japon et l’avant-gardisme d’un empire en constante métamorphose. L’exposition est une invitation au voyage à travers les richesses de son patrimoine. Les jardins y occupent une place importante et transcendent la beauté de la maison du thé. Deux splendides armures trônent au cœur de leurs écrins et permettent de décrypter l’histoire des légendaires guerriers.

exposition sur le japon à la foire de nantes 2017

L’exposition proposée par la Foire Internationale de Nantes met en scène deux villages traditionnels aux architectures inspirées par les estampes de l’artiste génial du milieu du XIXe siècle, Hiroshige. De pavillon en pavillon, le public saisira l’histoire du japon, l’ère des Shoguns et des Samouraïs, l’ère Meïji avec l’ouverture aux influences extérieures. Autre art et non des moindres, celui du Bonsaï est pratiqué depuis le VIe siècle.

Une autre partie de l’exposition propose une immersion dans l’univers virtuel des mangas qui a conquis des générations entières aux quatre coins de la planète. On entre à Manga City comme on entrerait dans une de ces bandes dessinées japonaises. La France est le second pays, après le Japon, en termes de lecteurs de mangas mais aussi, en nombre d’auteurs. Cette partie de l’exposition propose une véritable immersion dans cet univers virtuel qui a conquis des générations entières aux quatre coins de la planète. On entre à Manga City comme on entrerait dans une de ces bandes dessinées japonaises, en déambulant entre de vastes constructions qui présentent les héros des mangas les plus connus comme d’autres qui n’ont pas quitté le Japon.

foule dans une allée de la foire de nantesLa Foire de Nantes en chiffres :

  • 85ème édition
  • 58 000 m2 de Foire
  • 10 sections commerciales
  • 1 500 m2 d’exposition Japon
  • 83 000 visiteurs
  • 650 exposants
Lire la suite

En avril c'est le Temps des Mets à Dunkerque

Salon le temps des mets de dunkerqueA Dunkerque, il existe des chevaliers plus pacifiques que d’autres, une notion dont on apprécie toute la saveur dans une période troublée comme celle que nous traversons. Aucune tentation belliqueuse pour les Chevaliers du XXème siècle, une association qui se présente comme "philanthropique et carnavalesque". Au contraire, leur honorable combat consiste uniquement à bouter la soif, la faim et l'ennui de Dunkerque.

Les Chevaliers du XXème siècle s'illustrent à Dunkerque deux fois par an, lors du Salon du Vin de la Bière et des Produits Régionaux, en octobre, mais aussi lors d'un autre rendez-vous, « Le Temps des Mets ». Cette manifestation qui se tient du 7 au 9 avril 2017 rassemble une centaine d’exposants pendant 3 jours au Palais des Congrès de Dunkerque, Le Kursaal.

Des producteurs venus de toutes les régions de France sont à la disposition des bons vivants de tous bords pour les renseigner sur leur exploitation, leur méthode de production, les conseiller sur la préparation de leurs produits, la conservation du vin, et naturellement leur faire déguster « gratuitement » le meilleur de leur production. Ces vignerons, dont le point commun est de proposer des produits de qualité sont pratiquement tous inscrits dans les guides professionnels.

Le tourisme œnologique à l'honneur

Visiter le salon « le Temps des Mets », c’est aussi l’occasion de préparer ses prochaines escapades, touristiques et… gourmandes : Visites de la cave et de l’exploitation, parking camping-cars à la ferme, les gîtes… N’hésitez pas à consulter vos interlocuteurs.

Retrouvez également toutes les possibilités de réserver votre visite de l’exploitation ou votre gîte en consultant le site www.chevaliers-dunkerque.com ou en vous renseignant sur le salon auprès d’exploitants.

La route des fromages

Un fromage c’est comme un vin, une huile d’olive, un légume ou un fruit, Il recèle des caractéristiques spécifiques de son terroir. Son identité est alors si forte qu’il en est immédiatement reconnaissable.

stand de fromage sur un salonAu-delà du plaisir gastronomique qu’il procure et de la convivialité qu’il engendre, un fromage peut engendrer une véritable leçon d’histoire et de géographie et créer un lien entre le savoir-faire des hommes et des femmes d’hier et le talent de ceux d’aujourd’hui.

Comme pour le vin, l’appellation d’origine est une garantie de l’origine et de la typicité d’un produit, l’assurance que celui-ci a été fabriqué dans les règles de l’art, avec un savoir-faire reconnu, transmis de génération en génération, consigné de manière précise dans un cahier des charges. C’est aussi la certitude d’avoir dans son assiette ou sur sa tranche de pain un fromage de qualité, élaboré dans un périmètre géographique délimité, avec du lait provenant de troupeaux implantés dans cette même région.

Le temps d’aimer aussi les vins bio

Cette année, le salon met en lumière des vins issus de l’agriculture biologique certifiée. Leur point commun : aucun produit de synthèse n’est utilisé dans la culture des raisins d’où ils sont issus.

verre de vin bioPour pouvoir revendiquer la dénomination (AB), le domaine doit passer par une période de conversion de trois ans durant laquelle il respecte les contraintes de l’agrobiologie. Le producteur est tenu de déclarer son activité chaque année auprès des pouvoirs publics et passe contrat avec un des organismes certificateurs accrédités par l’Etat. Ces organismes sont chargés d’effectuer des contrôles réguliers dans les exploitations.

Depuis 2012, la réglementation Européenne prévoit que pour produire bio la vinification doit respecter un véritable cahier des charges établissant une liste de produits œnologiques autorisés, interdisant l’utilisation de certaines pratiques comme les traitements thermiques supérieurs à 70% ou certains produits comme l’acide sorbique. Les intrants doivent être bio, les doses de sulfites doivent être réduites…

Chaque visiteur est un VIP

Pendant la visite, réalisez vos achats sans contrainte, les vignerons gardent vos cartons. Contactez ensuite votre porteur à l’entrée du Salon. En échange d’un pourboire, il vous accompagnera pour procéder au ramassage de vos achats chez vos vignerons. Il vous remettra ensuite un laisser-passer pour accéder avec votre véhicule sur le parvis du Kursaal. A la sortie du Kursaal la navette gratuite vous attend sur le parvis pour vous conduire jusqu’à votre véhicule. Le porteur vous attend sur le parvis du KURSAAL pour vous aider au chargement de votre voiture…

étiquettes de vins sur le salon le temps des mets de dunkerque

Navette gratuite à l’aller comme au retour

A partir des parkings situés à proximité une navette gratuite est mise à votre disposition, elle assure votre transport jusqu’au KURSAAL. Il vous suffit d’appeler la navette à partir du parking de proximité sur lequel vous vous trouvez au : 06 35 78 19 88. Pour votre retour, la navette est en stationnement devant le Kursaal. Ce service financé par Les Chevaliers du XXè Siècle est assuré par l’Association Dunkerque Athlétisme

Les jeux concours en direct

Des animations et jeux de quelques minutes sont organisés tout au long de la journée avec la radio Delta FM. Des questions sur antenne vous permettent de gagner des invitations et des lots à retirer sur place.

Pour participer à ces animations, retirez votre bulletin concours à l'entrée du Salon, celui-ci doit être complété de votre nom et de vos coordonnées téléphoniques. Le bulletin doit être remis dans l’urne « Jeu-concours ». Toutes les quinze minutes un tirage au sort permet de gagner un cadeau. Le gagnant est prévenu sur place par SMS, l’animateur lui remet immédiatement une carte lui permettant de retirer un lot chez l'exposant.

étiquettes de vins

L'indispensable restauration

Sur place vendredi, samedi et dimanche. 250 Places chez le Traiteur «LE MIDDELHOUCK». Restauration le midi, sans réservation tarif 23 euros. Menu Buffet pour les entrées, les fromages et desserts, un choix de 3 plats chauds servis à table, vous sont proposés chaque jour. Le tarif des boissons à la bouteille est identique à celui qui est pratiqué sur le stand du vigneron.

Un salon solidaire

LES CHEVALIERS DU XXème SIECLE redistribuent chaque année les résultats du Salon sous la forme de dons, d’achats de matériels ou de cadeaux au profit d’enfants et d’adultes handicapés. Comme l'année passée l'objectif du montant global des dons à engager s’établit à 120 000 euros.

Lire la suite

Sports et Loisirs de plein-air : Une thématique idéale pour la Foire de Brignoles

foire de brignoles 2017L’identité d’une foire est une alchimie complexe composée d’éléments très divers. On peut par exemple prendre en compte le type de territoire dans lequel elle rayonne, ouvert ou enclavé, la proximité ou l’éloignement par rapport à d’autres foires, le tissu commerçant dont elle dispose, la tradition festive locale, le dynamisme des élus et du milieu associatif, une spécificité artisanale ou de production locale…

C’est justement l’addition de plusieurs de ces paramètres qui assure la singularité de la Foire de Brignoles. Située au cœur de la Provence verte, elle bénéficie d’une identité territoriale forte.

Elle peut compter sur un vivier de production locale - notamment viticole - dynamique. A mi-chemin entre Marseille et Nice, la Foire de Brignoles ne subit pas la concurrence des grandes foires de ces cités majeures.

lionel raynaud president de la foire de brignolesEnfin, le renouvellement de l’équipe dirigeante du comité d’organisation lui apporte un coup de fraîcheur salutaire, le nouveau président Lionel Raynaud et les 35 bénévoles qui l’accompagnent étant bien décidés à chambouler les habitudes en proposant une nouvelle foire, plus dynamique, rassemblant les différentes générations et les institutions.

Sports et Loisirs de plein-air : Une thématique idéale au cœur de la Provence verte

Le territoire de Brignoles, capitale de la Provence Verte est un formidable terrain de jeu pour les Sports et Loisirs de plein-air. Il bénéficie pour cela d’un cadre magnifique avec sa colline boisée, ses restanques, ses apics et ses nombreux courts d’eaux. La Foire de Brignoles 2017 a souhaité mettre en avant cette attractivité avec de nombreuses activités :

mur d'escalade à la foire de brignoles
  • Accrobranche : Deux parcours dans les platanes à l’entrée Est sont proposés : un pour enfant et un pour adulte.
  • Tyrolienne : Sensation forte garantie avec cette tyrolienne de 40 mètres de long !
  • Escalade : Un mur d’escalade de plus de 10 mètres sera dressé pour offrir des sensations de vertige aux plus avertis.
  • Vélo : Un exposant, vendeur de vélos, proposera des essais pour être sur de choisir le bon modèle.
  • Golf : Vous souhaitez tester votre swing ? L’Association du Golf de Barbaroux propose un simulateur pour tester vos capacités en présence de Fabrice Tarnaud, ancien joueur professionnel et consultant Golf Plus sur Canal Plus.
  • Chasse : Amateurs de ball trap, réservez votre jeudi : un simulateur de ball trap au laser (vigipirate oblige) animé par la Fédération de la Chasse du Var, occupera le terrain d’entrainement de rugby.
  • Pêche : Le lundi 3 avril, un simulateur de pêche à la ligne sera animé par le Fédération de la Pêche du Var : petits et grands pourront tester leurs réflexes lorsqu’ils ferront leur premier poisson virtuel.
  • Pétanque : On ne s’improvise pas «bouliste» comme ça. Si vous souhaitez rencontrer des «pros» et recevoir des conseils avertis, rendez-vous à l’espace Bolodrome de la Foire.
  • Conduite : Amateur de courses automobiles, un simulateur de conduite sera disponible sur le stand de Provence Distribution Logistique.
  • Skate Park : Véritable addiction pour les ados, le skate représente aujourd’hui le sport de la liberté et des sensations fortes. Des animateurs de la Ville de Brignoles proposeront des animations les week-end et mercredi pendant la Foire. Véritable moyen de locomotion, idéal pour se balader en milieu urbain sans effort, le gyropode fait de plus en plus d’adeptes. Une initiation/formation à la conduite de ces engins sera proposée au tarif de 5 € dans l’espace sécurisé du City Parc.

Une nocturne vendredi 7 avril jusqu’à 23h00

En 2016, la Foire de Brignoles avait créé deux nocturnes. En 2017, elle proposera une seule nocturne qui sera ouverte jusqu’à 23h00. Elle aura lieu le vendredi 7 avril à partir de 19h et sera gratuite pour tous les visiteurs.

rock à brignolesDeux concerts seront proposés sous chapiteau qui raviront toutes les générations. La première partie sera assurée par les groupes the Thirty Fingers et Rock’In Brignoles. La seconde partie sera assurée quant à elle par Christian Gil, qui avait déjà mis le feu lors de l’édition precedente.

Tous les restaurants, le marché provençal et les stands des exposants resteront ouverts jusqu’à 22h30 : une occasion de passer une excellente soirée entre amis ou en famille.

La Foire de Brignoles, l’unique Foire du Var

Au-delà de l’indispensable aspect festif et ludique, la Foire de Brigoles est le rendez-vous économique majeur de son territoire en réunissant les principaux acteurs : Les institutions de la Région, du Département, de l’Agglomération de la Provence Verte, de la Ville de Brignoles mais aussi la Chambre de Commerce et de l’Industrie et les notaires, très présentes à la Foire de Brignoles.

Plusieurs colloques économiques sont organisés lors de la Foire et rassemblent de nombreux chefs d’entreprise du territoire.

Pour sa 88ème édition, la Foire de Brignoles a sectorisé ses 350 exposants (250 en 2016 !) afin de donner plus de clarté aux visiteurs. Un code couleur a été attribué à chaque univers et une signalétique visible sera mise en place pendant la Foire.

PLEIN AIR & AGRICOLE Piscine, spa, création de jardin, décoration extérieure, abris de piscine. Machinisme agricole professionnel et particulier.

BTP Machinisme du BTP.

GASTRONOMIE 7 restaurants (cuisine provençale, corse, sud ouest, brésilienne, alsacienne, italienne, carmarguaise). Un Marché Provençal avec uniquement des produits locaux et artisanaux (truffes, miel, bières, vins, pois chiche...).

HABITAT Ameublement, décoration intérieure, Eco-Habitat, Eco-construction, équipement de la maison, matériaux durables, Décoration de la maison.

VEHICULES Véhicules professionnels et particuliers et présentation des modèles tout terrain/pick up/suv.

SALON DU BIO, DU BIEN ETRE et des Thérapies Naturopathies, cosmétiques, compléments alimentaires biologiques

LOISIRS ET DEMONSTRATIONS Petits Electroménagers, démonstrations culinaires, Equipements sportifs

INSTITUTIONS Mairie de Brignoles, Agglomération de la Provence Verte, Département du Var, Région Paca, CCI, Notaires, Sived.

plan de la foire de brignoles 2017

Lire la suite

Jean Clamens Hommage à un pionnier

Un pionnier, un entrepreneur nous a quittés.

Par Jean-Pascal Clamens

Jean Clamens s’est éteint dans sa 91ème année mardi 7 Mars à Paris.

Jean ClamensIl a été l’un des bâtisseurs de notre profession. Créateur et Dirigeant de l’entreprise générale d’expositions portant déjà le nom de Clamens, Il aura donné ses lettres de noblesse à notre corporation.

Il a sillonné le monde entier et réalisé des expositions dans des lieux les plus insolites, de Caracas à Pékin, L’URSS, La Suède, L’Indonésie, l’Iran… une liste interminable de pays où malheureusement aujourd’hui nous ne mettons les pieds que par l’intermédiaire de nos sous-traitants locaux.

Mais à l’époque…

Je me souviens de ce temps, où tout le matériel était fabriqué chez nous, à Montreuil, et chargé dans des containers afin d’être transportés par voies terrestre, maritime ou par avion. Je revois mon père nous racontant ses épopées de retour de ses incroyables voyages où là-bas, avec ses équipes ils avaient bravé souvent l’impossible. Moi enfant, j’assistais souvent à ces préparatifs quand je me promenais dans les ateliers, admiratif de chaque talent qui accompagnait l’entreprise.

C’est en 1984 que j’ai rejoint l’entreprise de mon père pour faire mes armes dans ce métier intransigeant mais tellement passionnant. J’ai eu la chance de l’accompagner dans des destinations lointaines.

Il aura su me transmettre sa passion, son exigence et sa volonté. A l’époque S.A Jean Clamens, aujourd’hui Clamens Design, j’essaie depuis 1991, date de retraite de mon père, de perpétuer ce qu’il avait bâti et surtout d’être à la hauteur de ce qu’il m’a inculqué et transmis.

Si notre métier existe c’est grâce à des hommes comme Jean Clamens, et à ceux qui pour certains nous ont déjà quittés. Je tiens aujourd’hui à leur rendre hommage, et tout particulièrement rendre hommage à mon père.

Merci Jean Clamens. Reposez en paix.

  Hommage de la profession à Jean Clamens. Par Fabrice Laborde Président du Leads

Il y a ainsi des noms, des personnes qui ont marqué sans le savoir, sans le vouloir la profession. Parfois ils en sont à l’origine de la spécialisation de notre métier de désigner et prestataires du monde de l’exposition.

A l’instar d’hommes et de femmes comme Taurant, Dufaux, Maillet, Vachon, Souchal et bien d’autres, Jean Clamens a été avec son entreprise éponyme un des fondateurs de notre corporation. Connu et reconnu, entrepreneur général, génial et novateur il a parcouru le monde des années 60 à 90 à une époque où aller en Belgique était déjà un exploit. Pour nous tous qui démarrions dans les années 90, ces hommes ont été nos modèles, et pour certains d’entre nous, nos mentors.

Jean Clamens est parti le 7 mars dernier à l’Age de 91 ans.

Toutes mes pensées vont à sa famille et particulièrement à Jean-Pascal, son fils qui a su à la suite de son père, pérenniser et transformer l’agence Clamens, pour en faire une référence, travaillant avec les plus grandes marques.

Il a repris le flambeau avec succès, il a cofondé le Leads et porte haut le nom de son père.

Tous les membres du Leads, et de Prestalians, saluent la mémoire de Jean Clamens et toutes nos condoléances les plus sincères vont à Jean-Pascal dans ce moment difficile et de peine.

Lire la suite

A la rencontre des tendances printanières avec le Printemps Yonnais

Durant 4 jours, le Parc Expo des Oudairies prend des airs de Printemps. C'est le moment idéal pour penser au jardin, à l'aménagement extérieur, à une nouvelle décoration et aussi de se ressourcer avant l'été.

En plus, l'entrée est gratuite tous les jours, ce serait dommage de s'en priver...Autour du bien-être, du jardinage ou encore de la cuisine, le Printemps Yonnais donnera des envies de nouveautés.

le printemps yonnais remplace la foire expo de la roche sur yon

Le Printemps Yonnais a concocté un programme d'animations pour toute la famille.

Le Printemps Yonnais, ça va être SPORT !

Avec les Barjots dunkers et leur très spectaculaire show de basket acrobatique présenté en exclusivité pour l'occasion ou encore avec des démonstrations de trial vélo en direct live...

Qui dit Printemps dit JARDIN, et du 17 au 20 mars, il sera "extraordinaire" grâce aux ateliers proposés par le Potager Extraordinaire : partir à la découverte des légumes anciens, perfectionner ses techniques de bouturage... Ou encore savoir-faire son propre terrarium avec "Le coin jardin".

Un esprit sain dans un corps sain : Le Printemps Yonnais offrira l’occasion de vérifier l'adage avec des animations FORME ET BIEN ETRE autour des secrets de l'huile d'argan, du beurre de karité ou encore des bienfaits de l'aloé vera...

Olivier Burban

Faire le plein d'idées pour ses papilles avec les recettes printanières et les ateliers CUISINE présentés par Olivier Burban, grand chef cuisinier présent pour l'occasion. Et pour la première fois, un mini concours "Top Chef" pour les enfants et des jeux pour s'amuser en famille autour de la gastronomie.

Et aussi, sur le week end :

  • Un manège pour les enfants
  • Une manche du championnat régional de voitures télécommandées...
Programme complet et liste des exposants sur www.leprintempsyonnais.fr Suivez aussi toute l'actualité du Printemps Yonnais sur Facebook ! (printempsyonnais) Infos pratiques :
  • Entrée gratuite
  • Ouvert du vendredi 17 au lundi 20 mars
  • de 9h30 à 19h (sauf le lundi jusqu'à 18h)
  • Parc Expo Les Oudairies à La Roche-sur-Yon
 
Lire la suite

Montpellier Rénover son habitat autrement avec Maisonmania

Entre conscience écologique et réalité financière, quand on possède une habitation, le temps des économies est arrivé. Isoler sa maison, changer ses fenêtres, investir dans les énergies renouvelables ou revoir son mode de chauffage sont devenus des priorités pour beaucoup de propriétaires.

Solutions rénovation et économies d’énergie

Pour les aider dans leur démarche de rénovation, d’acquisition d’installations moins énergivores ou d’équipements fonctionnant avec les énergies renouvelables, de nombreuses aides financières et fiscales ont été mises en place. Néanmoins, avant d’entreprendre des travaux plusieurs questions se posent : Quels travaux pour quelles économies ? Qui sont les pros de la rénovation thermique ? Quelles sont les garanties ? Sur le salon MaisonMania de Montpellier, des professionnels proposent des solutions concrètes en matière de rénovation énergétique : panneaux solaires, pompes à chaleur, poêles à granulés, planchers chauffants, cheminées, solutions d’isolation, fenêtres, climatisation, traitement de l’eau…

Salon Maison Mania à Montpellier

Alors, des travaux en vue ? MaisonMania, du 17 au 19 mars 2017 au Parc des Expositions de Montpellier est l’occasion de venir se renseigner, trouver des solutions, rencontrer des entreprises et artisans et prendre directement rendez-vous avec eux.

Des conseils sur-mesure avec l’Agence Locale de l’Energie de Montpellier

L'Agence Locale de l’Energie (ALE) travaille à faire évoluer les habitudes et les mentalités en matière d'habitat, de déplacement, de mode de vie et de consommation. Elle intervient sur les thèmes suivants : sobriété et efficacité énergétiques, énergies renouvelables (solaire, bois-énergie, géothermie…), lutte contre le dérèglement climatique, utilisation rationnelle de l’eau, qualité de l’air… Son action peut prendre plusieurs formes : information, conseil, formation, accompagnement et expertise technique, veille juridique et technologique, etc. Sur MaisonMania, l’ALE apportera son expertise aux particuliers, propriétaires et copropriétaires.

Ateliers participatifs et matériaux écologiques pour l’habitat avec Ecolodeve

Depuis sa création en 2006, Ecolodeve, entreprise implantée à Lodève, distribue des matériaux écologiques pour l'habitat : isolations naturelles, peintures naturelles, enduits terre, chaux-chanvre... Son gérant, Marc Padilla, indique : « Nous sommes actuellement les seuls à être spécialisés dans le négoce de matériaux écologiques dans l’Hérault ». Le magasin dispose d’un stock important de produits, une gamme qui s'étoffe régulièrement en privilégiant des matériaux bio-sourcés. Une boutique mais pas seulement… Ecolodeve c’est avant tout un état d’esprit. L’entreprise met un point d’honneur à privilégier la qualité des relations et échanges avec ses différents interlocuteurs (clients, artisans, fournisseurs) avec lesquels des liens forts se sont tissés.

Durant les 3 jours du Salon, Ecolodeve met en place des ateliers participatifs gratuits pour les visiteurs souhaitant s’initier à différentes techniques : application d’un béton décoratif sur le sol ou sur un plan de travail, pose et entretien d’un parquet bois, création d’étagères en briques et plâtre, techniques d’isolation naturelle, pose d’une toile tendue en parement… « L’idée, à travers ces ateliers, est de favoriser des rencontres avec des artisans et de donner un aperçu de différentes techniques » explique Marc Padilla.

Lire la suite

Madison, l’agence qui communique plus vert

L’agence de communication nantaise Madison Communication a reçu le label Prestadd® en décembre 2016 pour sa démarche en faveur du développement durable. C’est la première agence social media et content marketing du grand Ouest à l’obtenir parmi une quarantaine de prestataires de l’événement au niveau national. Anne Boulinguez, fondatrice de l’agence, allie sa passion pour l’environnement à sa longue expérience en tant que commissaire général de salons internationaux. « Les salons sont des lieux de rencontre, de conversation, et notre rôle est de prolonger cet aspect via les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont des facilitateurs de la rencontre », commente Anne Boulinguez.

Anne boulinguez, responsable agence madison communicationUne agence conversationnelle

Ecoresponsable et respectueuse des critères de politique environnementale, économique et de ressources humaines, Madison Communication accompagne les entreprises du secteur événementiel dans la mise en œuvre de leur communication sur les réseaux sociaux (stratégie sociale, animation de communautés, relations influenceurs, réputation digitale). Elle réalise la couverture Live d’événements et de salons professionnels pour prolonger la durée de vie et l’image des manifestations, en préconisant des solutions de dématérialisation et la mise en place d’animations digitales.

La Ville de Strasbourg, le Salon Biogaz Europe, l’association Promosalons, et les sociétés prestataires de l’évènement comme le groupe Créatifs, le Groupe FG Design et la Fédération Crealians sont parmi les clients qui font confiance à l’agence Madison Communication.

Prestadd, un label éthique et responsable

Créé en 2011, Prestadd® est un label, qui permet de guider les entreprises du spectacle et de l’événementiel dans leur approche au profit du développement durable. Ainsi les entreprises certifiées contribuent à limiter l’impact carbone des manifestations (événement, salon, congrès). La Commission d’attribution de Prestadd est composée de trois collèges bénéficiant du même nombre de voix qui garantit la qualité et la transparence du label : un collège de « labellisés » avec les représentants Contact, Novelty, Magnum, un collège de « donneurs d’ordres » avec SNES, LEVENEMENT, AACC, CREALIANS, Eco-maires, Eneris et un collège « d’experts » dans les domaines couverts par le référentiel Prestadd® avec Récylum, Screlec, Ecologic, CMB, Audiens, Afdas, Goodplanet. Ecocert® et 3.0 sont également les partenaires du label.

Contact : Madison communication

Label Prestadd® www.prestadd.fr

Lire la suite

French CominTech le rendez-vous des technologies et innovations de l'évènementiel

Après deux éditions parisiennes de ComInTech (Contraction de Communication, Innovations, Technologies), MPI s’est associé à UNIMEV pour préparer le troisième opus de French ComInTech, le rendez-vous des technologies et innovations de l'évènementiel, les 17 et 18 mars prochain aux Salons de l’Aveyron à Paris.

French Comintech aux salons de l'Aveyron à Paris

Expérimentations innovantes = événements créatifs

Le thème principal de cette session 2017 est « Expérimentations innovantes = événements créatifs ». L’occasion pour le Comité de programme de concocter un événement riche en contenus, comme par exemple :

  • Génération Y, Génération Z : Quels évènements veux-tu vivre ?
  • Que faudra t’il changer demain, dans les formats et les contenus évènementiels pour attirer les millennials ?
  • L’image, créatrice de valeur et d’émotions
  • L’évènement, générateur de data : Comment lui donner de la valeur ?
  • Dessine moi un évènement augmenté

Ou bien des sujets plus « terre à terre » et qui sentent le vécu, tels que :

  • Quand pourrais-je enfin profiter d’une connexion de qualité sur un évènement ?
  • Comment capter des audiences supplémentaires pour mon évènement ?
Voir programme complet

Ces différentes sessions alternent avec des keynotes d’inspiration, des exemples d’expérimentations décryptés et des débats prospectifs animés par des personnalités telles que Manuel Diaz, Julien Carlier, John Karp, Richard Mitha, Lionel Mallard…

Logo French Comintech Paris

L’accent est également mis sur l’écosystème innovant du secteur évènementiel avec le Comptoir de l’Innovation et ses 30 projets novateurs initiés par des startups, PME mais aussi des grands acteurs, et sélectionnés par le Comité de programme.

C’est autour du mot d’ordre : “Come, test & learn” ! que French ComInTech continue d’être l’événement inventif qui met en scène les usages innovants dans les événements. Cette année encore de belles surprises sont au programme…

Informations pratiques

Vendredi 17 et samedi 18 mars 2017 Aux Salons de L’Aveyron. 17, rue de l’Aubrac 75014 Paris Tarif : de 120 à 360€ Inscription en ligne Lire la suite

WEP au Salon des Séjours Linguistiques

Il est désormais très compliqué aujourd’hui pour un jeune, de faire l'impasse sur les langues, au risque de compromettre gravement son avenir. Conscients de cette réalité, de plus en plus de jeunes français prennent leur destin en main et décident de partir à l'étranger, pour parfaire leur aisance à s'exprimer dans d'autres langues que la nôtre.

Un séjour linguistique/éducatif, c'est avant tout l'occasion d'apprendre une langue, de la pratiquer et de la maîtriser dans un contexte culturel nouveau et riche.

C'est également l'occasion de s'ouvrir au monde en partant à la découverte d'autres cultures. L'idéal étant de conjuguer cette soif de découverte avec une optimisation de son avenir scolaire et professionnel.

Pour trouver la meilleure formule de séjour linguistique, adaptée à son niveau et à ses objectifs, qui soit accessible et fiable, rien de mieux que de faire un saut à la prochaine édition du Salon des séjours linguistiques et des voyages scolaires, le 18 mars au Lycée Henri IV de Paris.

Le salon de l’Office, puisqu’on l’appelle aussi comme ça, est l'occasion de faire en une seule journée et dans un endroit unique, le tour de ce qui se fait de plus sérieux en termes de séjours linguistiques. Tous les exposants du salon sont labellisés et contrôlés par le label de qualité du secteur : L'Office national de garantie des séjours linguistiques et éducatifs.

WEP, 25 ans d’expérience dans les séjours linguistiques

Parmi les 25 organismes exposants, nous avons relevé cette année la présence de WEP. Cette organisation fondée en 1988 en Belgique, a plus de 25 ans d'expérience dans le domaine des séjours linguistiques, interculturels et éducatifs à l'étranger. WEP offre une large palette de possibilités de programmes, permettant à chacun de trouver la bonne formule :

Programmes scolaires

  • en lycée, de quelques semaines à une année scolaire dans une quinzaine de pays, majoritairement anglophones. Dans le cadre de ces programmes, les participants, âgés de 14 à 19 ans, sont en immersion maximale dans la culture du pays : fréquentation quotidienne d'un établissement scolaire d'enseignement secondaire et vie en famille d'accueil.
  • études supérieures en universités en Grande-Bretagne, USA, Canada, Australie.

Séjours linguistiques

  • cours de langue en écoles de langue (pour adolescents et adultes) : intensité hebdomadaire variable (de 15 à 38 cours), objectifs adaptés : apprentissage, perfectionnement, langue des affaires, préparation à des examens officiels, hébergement chez l’habitant ou en résidence / appartement
  • cours de langue + activités (pour juniors, l’été ou pendant certaines vacances scolaires) : formule combinant des cours de langue et des activités sportives, culturelles, ludiques.
  • immersion en famille sans cours : la découverte d’une culture et l’immersion linguistique maximale au travers d’une partage de la vie quotidienne d’une famille d’accueil
WEP organisme de sejours linguistiques

Volontariat

  • social, protection des animaux sauvages, chantiers nature, chantiers de construction, séjours à la ferme / en ranch : l’idéal pour partir aider aux quatre coins de la planète dans une école, un orphelinat, une réservation animalière, un centre de réhabilitation d’animaux blessés ou orphelins, la rénovation de bâtiments, de temples, la construction de maisons ou dans une famille de fermiers
  • stages en entreprise, jobs, au pair / demi-pair, teacher assistant, language buddy : autant de formules permettant une expérience de travail à l’étranger
  • tours du monde : le nec plus ultra donnant l’opportunité de parcourir le monde en combinant différentes formules de séjours, par exemple, des cours de langue, des projets de volontariat, des jobs.

Accueil en France

  • WEP reçoit plusieurs dizaines de jeunes étrangers désireux de découvrir la culture française en allant au lycée et en vivant avec une famille d’accueil

WEP a deux bureaux en France (Lyon, son siège social et Paris), un en Belgique, quatre en Italie, un en Australie, un en Argentine et une représentation aux Etats-Unis. Le siège de WEP International est à Bruxelles. En France, WEP a aussi quatre représentations régionales en Nord/Pas-de-Calais/Picardie, Bretagne-Pays de Loire, Gironde-Dordogne, Sud-Ouest.

Accréditations

En France, WEP est membre de l’OFFICE (Office National de Garantie des Séjours Linguistiques et Educatifs), association regroupant une quarantaine d'organismes proposant des séjours linguistiques et engagés dans une démarche qualité rigoureuse. L’Office a participé à l’élaboration de la norme européenne des séjours et stages linguistiques. L’Office bénéficie du soutien du Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'Education populaire et de la Vie associative. WEP est certifié ISO 9001et NF14804.

Au niveau international, WEP est membre de diverses associations / fédérations professionnelles dont ALTO (Association of Language Travel Organisations), IAP (International Au Pair Association), WYSETC (Word Youth Student & Educational Travel Confederation) et WYSE Work Abroad.

Enfin, WEP France est titulaire de la licence préfectorale n° LI-069-07-001 délivrée par la Préfecture du Rhône et de l'immatriculation Atout France IM06911028.

PUBLI REDACTIONNEL

Lire la suite

Parc des Expositions de Pau. Disparition de Catherine Henry

Une grande émotion touche aujourd'hui le parc des expositions de Pau. L'ancienne directrice du parc, Catherine Henry, est décédée le 21 février 2017, à l'âge de 61 ans.

catherine henryOriginaire de Franche-Comté, elle avait eu pour mission de redynamiser le site, alors vieillissant. Elle avait occupé cette fonction de 2009 à 2014, sous la présidence de Christian Roussille. Après avoir travaillé plus de 15 ans dans le tourisme d'affaires, elle s'était installée à Viella, dans le Gers.

Un moment de recueillement aura lieu au crématorium de Pau, mardi 28 février à 14h.

Source : La République des Pyrénées

Lire la suite

Foire de Nice 2017 Les exposants à l'honneur !

Pour des raisons bien comprises et douloureuses, la 73ème Foire de Nice joue l’humilité. Pas de thème tapageur, ce sont les exposants présents qui sont les vraies vedettes.

foire de nice 2017

Ainsi la Foire de Nice 2017 capitalise sur ce qui est l’essence même du média salon, le média au 5 sens, le seul qui permet tout à la fois de voir, écouter, toucher, sentir, goûter…

Symbole de convivialité, de générosité et d’amitié, le secteur Gastronomie est un des piliers de toute foire exposition, surtout en France. La Foire de Nice ne déroge pas à la règle. Ce sont les senteurs appétissantes de fromage, charcuterie, biscuits, chocolat ou encore des premiers plats cuisinés qui accueillent en premier les visiteurs.

la foire pour gouter sentir toucher

Il n’est pas rare de croiser dans ces allées un groupe d’amis accoudé à un comptoir dégustant un bon sandwich artisanal, confectionné le jour même. Les tables des nombreux restaurants accueillent les familles, les curieux et de nombreux habitués.

Mais par-dessus tout, les visiteurs aiment prendre le temps de goûter, comparer les variétés des produits proposés. C’est l’occasion de se faire expliquer, parfois même raconter le produit. Prendre le temps de partager un moment privilégié avec l’exposant, c’est l’assurance d’un bon achat, et de prolonger le plaisir chez soi.

Parmi les nouveautés d’organisation, un tarif d’entrée préférentiel par internet (4€ au lieu de 5€) et un dispositif d’accès par covoiturage :

Au-delà des discours sur le développement durable, souvent entendus, rarement appliqués, la Foire de Nice de Nice prend les choses en main en favorisant le co-voiturage avec une solution concrète et simple. En effet, les covoiturages de minimum 3 personnes bénéficient d’une place de parking gratuite et réservée, avec en prime une réduction sur le tarif d’entrée à la Foire de Nice et des cadeaux offerts par les exposants. Pour cela, il suffit de télécharger l'application Wever, 100% gratuite, sur Google Play ou App Store.

La Foire, qui est le plus gros salon de la Côte d’Azur, s’étire sur 3 sites : la Foire elle-même au Palais des Expositions, le salon Bâtir au Palais Acropolis et l’espace Plein Air sur l’Esplanade Tassigny.

plan foire de nice 2017

Lire la suite

Une pluie de nouveautés au Salon de la Pêche en Mer à Nantes

Du 3 au 5 mars, au Parc des Expositions de Nantes, le Salon de la Pêche en Mer invite les passionnés et curieux à venir faire "le plein" de nouveautés : Pour sa 16ème édition, les organisateurs, partenaires et exposants leur concoctent un programme original, qui promet d'être riche en nouveautés et en animations...

salon de la peche en mer de nantes

Exposants traditionnels du célèbre rendez-vous de la pêche en mer, les grandes marques de matériels, les fabricants et importateurs, les chantiers navals et accastilleurs sont à Nantes pendant trois jours, pour présenter les nouveautés et tendances d'un loisir en constante évolution. Sont notamment annoncés les spécialistes Penn, Sébile, Abu Garcia, Spiderwire et Hearty Rise, le créateur de bateaux semi-rigides Zeppelin et le concepteur de moteur hors-bord Suzuki sont également présents. Exclusivité de cette 16ème édition, les célèbres marques Shimano et Daïwa ont prévu d'y lancer leurs innovations en avant-première mondiale : deux nouveaux moulinets Shimano, et deux autres moulinets pour Daïwa, dont le stand expose 90% de nouveautés avec plus de 300 cannes et 200 moulinets sur plus de 70m2.

Trois jours de rencontres et d'animations

Ateliers, initiations et démonstrations sont au programme de ces trois jours : Nouveauté 2017, le Village des Guides de Pêche permet aux visiteurs une rencontre privilégiée, dans un espace dédié à ces professionnels. Des compétitions sur simulateurs sont également proposées en partenariat avec la Sailtica Fishing, des sessions en challenge 2x2 spécifiques pour femmes, hommes ou enfants sur différents type de poissons et à la clé (c'est une autre nouveauté du salon) de très beaux lots à gagner offerts par les exposants. Toujours au programme, différents essais sur l’eau : kayak, paddle de pêche, mais aussi de l'électronique embarquée, un plateau TV et ses émissions en direct, et un gros plan sur la pêche féminine assuré par l’association Fishing Plurielle, avec conférence et animations sur leur stand.

stand sur le salon de la peche en mer de nantes

Des conférences tous les jours

Opportunité d'explorer actualités et sujets méconnus, le Salon de la Pêche en Mer est le théâtre d'au moins trois conférences quotidiennes, articulées autour des réglementations et des différents types de pêches, aux leurres, du bord, en bateau ou en kayak. Certaines, inédites, concernent la pêche au gros, notamment des requins et raies dans nos eaux ; alliant théorique et pratique, d'autres sont consacrées aux techniques de lancers ou aux méthodes de montage de leurres.

De grands noms de la pêche interviennent dont notamment Gaël Even. Tout au long de la manifestation, un gros plan est fait sur les sparidés, famille de poissons osseux à l'unique nageoire dorsale et à la caudale fourchue, dont le représentant le plus connu est la daurade... animations et conférences sur les sparidés en partenariat avec Pescanautic.

Lire la suite

Alisés, un souffle de proximité sur le mobilier de stand

La location de mobilier est l'un des maillons essentiels de la chaîne des métiers de l’évènementiel. Pas de salon sans les indispensables tables, chaises et comptoirs qui transformeront les stands impersonnels en espaces de vie propices aux échanges entre exposants et visiteurs.

Dans ce secteur de la location de mobilier, il existe des structures de toutes les tailles, des grands groupes internationaux à la PME régionale. Parmi la trentaine de loueurs de mobilier référencés dans l’annuaire des prestataires de la Gazette des Salons, nous allons aujourd’hui faire un focus sur Alisés, une entreprise francilienne indépendante. Patrice Georgel, son Directeur Général nous propose un tour d’horizon.

Patrice Georgel : Notre entreprise a été créée en 1992 sur un concours de circonstances, suite à une rencontre avec un concepteur de stand. L’histoire a démarré à trois, d’abord pour faire du montage, puis pour fournir en dépannage quelques chaises et tables. De salon en salon, la structure s’est étoffée et recentrée sur la seule activité de location de mobilier. Le premier catalogue Alisés, sorti au bout de 3 ans a été une grande fierté et une étape marquante de notre développement. L’entreprise a finalement trouvé son rythme de croisière à partir de la cinquième année.

Plus de 20 ans après, ce sont 27 personnes (sans compter les intérimaires), qui assurent la fourniture de mobilier à nos clients sur les évènements. Nous disposons pour cela d’un entrepôt de plus de 3000 m2 proche des principaux parcs d’expositions parisiens, et d’une vingtaine de véhicules, de la camionnette au semi-remorque.

Chaises et mobilier de location Alisés

Gazette des Salons : Qui sont vos clients ?

Patrice Georgel : 40 % de nos clients sont des agences de design de stand et 30% des organisateurs. La collaboration en forme de partenariat avec ces derniers est favorisée, puisque nous sommes souvent référencés en tant que « fournisseur officiel » de telle ou telle manifestation. Ceci permet d’offrir de meilleures conditions aux exposants grâce au volume assuré. Nous travaillons essentiellement sur des salons, mais de plus en plus, nous accompagnons nos clients dans d’autres formats d’évènements, comme par exemple les road shows pour un grand groupe de restauration.

Entrepôt de mobilier AlisésGazette des Salons : Parmi la concurrence, qu’est-ce qui distingue Alisés aujourd’hui ?

Patrice Georgel : Nous mettons l’accent sur la prestation de service et faisons le maximum pour être toujours disponibles vis-à-vis de nos clients.

Nous avons d’ailleurs mis en place l’envoi de SMS après chaque livraison et nous sommes les seuls à le faire. Notre engagement commercial nous interdit de laisser un client insatisfait, c’est pourquoi nous privilégions une politique de retour très souple. Nous livrons dans la France entière, mais aussi à l’international, notamment en Allemagne, où nous sommes de plus en plus présents.

La taille de notre entreprise permet de conserver cette dimension humaine. Nos équipes, du commercial à la logistique en passant par les livraisons ou la maintenance, communiquent en permanence et en temps réel pour assurer la meilleure prestation possible. Point important, nous fabriquons nous-mêmes dans notre atelier une partie du mobilier proposé.

Le fait d’avoir une menuiserie intégrée permet de répondre au plus près aux demandes des clients, pour la fabrication ou la réparation.

Gazette des Salons : Des développements, des nouveautés en cours ?

Patrice Georgel : La quête de renouvellement est perpétuelle chez nous, rien que dans notre nouveau catalogue, nous proposons une vingtaine de nouveautés. Nous réalisons un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros et nous souhaitons nous agrandir. Toutefois, nous avançons prudemment, notre secteur de l’évènementiel étant en première ligne pour subir les soubresauts de l’actualité.

Bâtiment entreprise de location de mobilier Alisés

Lire la suite

Valérie Le Roy, directrice du Salon de l’Agriculture, le salon du vivant !

A quelques jours de l’ouverture du 54ème Salon International de l’Agriculture, nous avons rencontré Valérie Le Roy, qui en est la directrice. Le premier évènement du monde agricole n’est pas une découverte pour cette professionnelle des salons, puisqu’elle en a assuré la direction de la communication pendant une dizaine d’années. Pour Valérie Le Roy, l’évènementiel est un fil rouge qui l’a menée à exercer des responsabilités au sein d’entreprises comme Siemens, le Public System, Reed Expositions, puis Comexposium.

valerie leroyGazette des Salons : Bonjour Valérie Le Roy. Existe-t-il une formule pour définir simplement un évènement aux facette multiples tel que le Salon de l’Agriculture ?

Valérie Le Roy : C’est avant tout le salon du vivant ! Qu’elle se traduise sous une forme végétale, animale, ou humaine, c’est cette notion très forte qui constitue le ciment et l’identité du Salon de l’Agriculture. Pendant 9 jours, il est un lieu de vie non-stop qui rassemble par exemple les éleveurs et leurs animaux. C’est toute la différence avec un salon traditionnel qui s’arrête à 19h. Héritier d’un comice animal, le salon s’est construit au fil du siècle pour devenir ce qu’il est aujourd’hui. Le ministère en a repris les rênes dans les années 50, pour mettre en avant les régions et les produits.

Le Salon de l’Agriculture est aujourd’hui la propriété du CENECA, Société d'Economie Mixte, qui regroupe les principales organisations agricoles. Nous allons ouvrir la 54ème édition, et il représente un évènement à fort affect pour les français, soucieux pour beaucoup, de renouer avec leurs origines rurales. Le Salon de l’Agriculture fait partie des quelques grands évènements largement fédérateurs de notre pays, à un niveau comparable à celui du tour de France. Les grands secteurs du salon sont : les régions, les produits, les animaux, et les institutionnels.

GdS : On a toujours tendance à classifier les salons, soit grand-public, soit professionnel. A quelle catégorie appartient le SIA ?

VLR. Le Salon de l’Agriculture est avant tout connu pour sa dimension grand-public, qui est la plus médiatisée, mais la dimension professionnelle monte en puissance au fil des années. Les petits producteurs des régions sont d’avantage tournés vers le grand-public, source de retombées immédiates. En revanche, les éleveurs viennent clairement pour « faire du business » sur le long terme, et nous poussons cette dimension pro pour la rendre plus visible. Le SIA est un lieu d’affaires, notamment en ce concerne l’achat de génétique et de semence. Le village des professionnels dans le Hall 1 propose 22 ateliers autour de ces thématiques.

Beaucoup d’exposants utilisent cette double identité pro et grand-public. Par exemple, le Crédit Agricole qui vient sur le salon pour rencontrer ses sociétaires, mais en profite aussi pour communiquer auprès du public.

Au-delà des étiquettes, finalement c’est la pédagogie qui est au cœur du salon, qu’elle s’adresse aux professionnels ou bien à un large public. Elle se décline de nombreuses manières, comme la ferme pédagogique en partenariat avec le syndicat des vétérinaires, ou bien le fournil pédagogique qui nous emmène du grain de blé jusqu’à la baguette. Tous les organismes de races profitent du salon pour faire de la pédagogie auprès des urbains, mais surtout auprès des professionnels qui sont leurs clients potentiels. Nous encourageons vivement nos exposants et partenaires à partager leurs connaissances et leur enthousiasme.

GdS : La période n’épargne pas le secteur agricole, cette édition s’annonce-t-elle plus compliquée ?

VLR : Après une année de récoltes décevantes, émaillée par les problèmes sanitaires, il est vrai que le salon se déroule dans un contexte tendu. Cette année, nous ne pourrons pas présenter de volailles à cause de la grippe aviaire. Ceci n’a malgré tout pas entrainé le départ des exposants du secteur, qui en profitent au contraire pour communiquer et faire de la pédagogie. A ceci s’ajoutent les nouvelles tendances alimentaires, telles que le flexitarisme ou le veganisme qui surfent sur la dénonciation de l’élevage et de l’abatage industriels.

Par définition, le Salon de l’Agriculture est un lieu d’expression des problématiques agricoles, et il est normal que chacun puisse s’exprimer dans la limite du respect de ce que représente cet évènement et de tous ceux qui y contribuent. Cette année, comme toutes les années électorales, un éclairage particulier sera porté au travers du salon sur le monde agricole, ses difficultés, mais aussi ses nombreuses opportunités.

GdS : Existe-t-il une synergie avec d’autres évènements ?

VLR : Naturellement. Pendant 5 jours, la tenue conjointe du SIA et du SIMA fait de Paris la capitale mondiale de l’agriculture. Pendant cette période, 1 million de visiteurs à Paris sont concernés par au moins un des deux salons, qu’ils soient exposants ou visiteurs. Des navettes entre la Porte de Versailles et Paris Nord Villepinte permettent aux éleveurs du SIA de se rendre au SIMA.

GdS : Quels sont les secteurs qui émergent dans cette édition 2017 du SIA ?

VLR : Comme sur un nombre croissant de salons, la présence de startups apporte un grand vent de fraicheur en poussant l’innovation mais aussi l’économie collaborative. Pour le Salon de l’Agriculture, ceci prend un sens très particulier et légitime. En effet, le secteur agricole est depuis longtemps un espace qui favorise le travail collaboratif. Historiquement, les CUMA (réseau des coopératives d’utilisation de matériel agricole) organisent depuis longtemps le partage de matériel et de salariés dans le monde rural. C’est tout naturellement qu’aujourd’hui le numérique favorise et accélère ce genre de pratiques vertueuses et anciennes. Plusieurs espaces en sont la preuve au sein du salon : le secteur Agriculture 4.0 qui est passé de 100 à 400 m2, la Ferme Digitale qui est une association de startups pour l’appel à financement, la Ruche qui dit oui favorise les circuits courts, la proximité.

GdS : Qu’est ce qui pourra vous faire dire, le 5 mars au soir, que le salon est réussi ?

VLR : Bien sûr, le chiffre d’entrées constitue toujours la partie la plus visible de l’iceberg. Après avoir frôlé 700.000 visiteurs certaines années, le SIA a subi comme la plupart des salons, les conséquences des attentats. Cette année, nous attendons raisonnablement entre 620.000 et 630.000 visiteurs. Au-delà de cet indicateur un peu trop simpliste, notre satisfaction viendra en premier lieu du bon climat d’affaires. On notera que le panier d’achat moyen évolue chaque année pour se situer en 2016 à 91 euros. Pour résumer, si nos exposants, régions et producteurs, sont contents, nous serons contents !

Propos recueillis par Hervé Boussange

Lire la suite

3 bonnes raisons de venir faire un tour sur le Salon des Sports de Nature de Montpellier

salon des sports nature de montpellierDédiée aux pratiquants et passionnés de sports de nature, la première édition du Salon des Sports de Nature de Montpellier a lieu du vendredi 10 au dimanche 12 février 2017 au Parc des Expositions de Montpellier.

Au cours de ces 3 jours, des professionnels et spécialistes du secteur, répartis sur 4 villages thématiques, viendront à la rencontre des visiteurs.

Il y'a au moins 3 bonnes raisons de venir faire un tour sur le Salon des Sports de Nature à partir de vendredi :

Découvrir de nouveaux terrains d'expression à côté de chez nous

Les pratiques sportives de nature s'inscrivent dans des lieux aux formes spatiales diverses, aux contours en perpétuelle évolution et aux multiples configurations. Le point commun de ces activités (terrestres, aériennes ou aquatiques) est d'utiliser le milieu naturel comme support privilégié. C'est pourquoi le Salon des Sports de Nature fait la part belle aux destinations et lieux de pratique avec une forte représentation d'acteurs du territoire, offices de tourisme, spécialistes du voyage... D'autant plus que ces sports constituent un indéniable vecteur de développement économique et touristique pour les territoires et contribuent à leur attractivité.

randonnée nature rhune

(Re)trouver la motivation et le goût de l'effort en rencontrant des structures qui proposent des activités sportives

En matière de « multi-activité » les pratiquants s'adonnent, en moyenne, à 3 sports ou loisirs de plein air différents par an, les vacances demeurant un moment particulièrement propice à la découverte et à la pratique de nouvelles activités. Pêche, plongée, canoë-kayak, golf, ski alpin, parachutisme, randonnée pédestre, cyclisme... Autant d'activités représentées sur le Salon des Sports de Nature avec parfois même des initiations et démonstrations proposées. De quoi retrouver la motivation et le goût à l'effort !

Vélo Marin dans la nature

Profiter des conseils d'athlètes professionnels ou passionnés lors de conférences

Durant 3 jours, ce sont plus d'une dizaine de conférences qui sont programmées sur un espace dédié. Professionnels du tourisme, équipementiers mais aussi des athlètes comme Laurent Vicente et Denis Clerc se relayeront pour présenter leurs activités et partager avec les visiteurs leurs conseils et les faire profiter de leur savoir-faire pour : bien préparer sa randonnée ou son trail, découvrir de nouveaux itinéraires, s'inspirer des bonnes pratiques en matière d'équipements sportifs innovants...

Consulter le programme des conférences

Lire la suite

La Métropole Troyes Champagne reprend en régie directe l’exploitation du Cube Troyes Champagne Expo

Troyes Champagne Métropole a repris en régie directe, l’exploitation du Cube - Troyes Champagne Expo, bâtiment d’intérêt communautaire, depuis le 1er janvier 2017, et de revenir à une gestion domaniale de cet équipement communautaire, par le biais d’une concession d’occupation du domaine public, avec l’Etablissement Public Administratif - La Maison du Boulanger. Cet équipement était géré jusque là par GL Events.

Parc d'expositions le Cube à Troyes

Ce choix de gérer directement le Cube - Troyes Champagne Expo, permet notamment de repenser la complémentarité entre les différents équipements et lieux de diffusion de l’agglomération pour définir et mettre en œuvre de nouvelles stratégies de prospection et de programmation.

La Maison du Boulanger, nouvel exploitant du Cube - Troyes Champagne Expo

La maison du Boulanger TroyesLa Maison du Boulanger est depuis 1975 le nom du Centre culturel situé à l’angle de la rue Champeaux et de la rue Paillot de Montabert, au cœur des rues piétonnes du « vieux Troyes », et qui doit tout simplement son nom à la profession de son premier propriétaire. C’est devenu le nom de l’Etablissement Public Administratif (EPA) qui gère les activités culturelles, et maintenant évènementielles de la métropole.

L’EPA - La Maison du Boulanger est désormais à même d’utiliser le Cube - Troyes Champagne Expo pour l’exercice de ses missions et de l’intégrer dans le pôle d’équipements dont elle dispose pour tendre vers la meilleure adéquation entre la taille de la salle et le type de spectacles ou de manifestation organisée ou accueillie qu’elle gérera.

Depuis le 1er Janvier 2017, l’EPA - La Maison du Boulanger est structuré en deux pôles :

  • Le pôle traditionnel culturel (spectacles, concerts, arts plastiques, rencontres littéraires…) avec la gestion de la billetterie centralisée et des deux théâtres municipaux.
  • Le nouveau pôle Evènements avec la gestion du Cube - Troyes Champagne Expo et de son activité axée sur l’accueil et l’organisation de manifestations avec l’ensemble des acteurs économiques, culturels, sportifs, agricoles, sociaux et médiatiques du territoire.

Sous la Direction Générale de l’EPA - La Maison du Boulanger (commune aux deux pôles de la structure), une équipe composée des 10 collaborateurs permanents de l’ancienne équipe du Parc des Expositions, a intégré les effectifs de l’établissement.

2017 une année riche en temps forts

L’année 2017 s’annonce intense pour Le Cube - Troyes Champagne Expo, avec 36 manifestations déjà programmées, des événements professionnels et grand public (concerts, spectacles, salons, conventions, assemblées générales, galas, événements sportifs), seront accueillis et organisés. Ils seront ponctués de plusieurs temps forts, notamment au début de l’été, avec deux grands événements très attendus :

  • Les 70 ans des Foires de Champagne du 3 au 11 juin ;
  • L’accueil du Tour de France, les 6 et 7 juillet, Troyes étant ville d’arrivée et de départ de cette édition 2017.

Deux manifestations qui constituent une belle vitrine pour la métropole en attirant des dizaines de milliers de personnes en provenance du territoire et bien au-delà.

Baisse des tarifs exposants des Foires de Champagne

Parmi les autres évènements de cette année 2017, les salons phares seront développés : le Salon de la Gastronomie (du 10 au 13 novembre) qui rencontre un succès grandissant avec plus de 17 500 visiteurs en 2016, et le Festival des Jeux (la 3è édition se tiendra du 8 au 10 décembre), un événement unique en son genre en région qui a le vent en poupe avec + 25 % de fréquentation et dont le potentiel incontestable, suscite déjà l’engouement de nombreux partenaires.

De plus, la grande nouveauté de cette année 2017 sera la baisse de 10 % des tarifs des surfaces de stands à l’occasion de la 70è édition des Foires de Champagne.

Lire la suite

Concours : Tours Val de Loire finance votre évènement à hauteur de 10.000 euros

Pour promouvoir sa destination, Tours Val de Loire Convention Bureau prend une initiative originale et lance son jeu-concours à l’intention de tous les organisateurs d’événements français et étrangers (associations, syndicats, entreprises, agences événementielles…) pour des manifestations qui se tiendront en Indre-et- Loire entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2019.

Comment participer ?

  1. Envoyez votre cahier des charges à conventionbureau@tours-tourisme.fr.
  2. Vous recevrez une confirmation de participation si votre cahier des charges est conforme au règlement du jeu-concours. (A consulter sur http://conventionbureautours.com/jeu-concours/)
  3. Tirage au sort le 1er décembre 2017.
  4. Le Convention Bureau finance l’événement gagnant à hauteur de 10 000 €.

Les conditions pour participer

  • Un minimum de 50 participants ou un budget minimum de 10 000 €.
  • L’événement doit avoir lieu entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2019 en Indre-et- Loire.
  • Date limite de participation : 24 novembre 2017 à 23h59.
  • Retrouvez les modalités de participation et le règlement en cliquant ici
centre de congres vinci à Tours
Lancé sous l’impulsion de la SPL Tours Val de Loire Tourisme le 6 décembre dernier, le Convention Bureau c’est avant tout :
  • Une porte d’entrée unique pour tout organisateur d’événement ou porteur de projet
  • Un service gratuit
  • Un soutien complet
  • 1,4 million de touristes chaque année, dont 32% en provenance de l’étranger.
  • 800 000 congressistes et visiteurs et près de 300 organisateurs d’événements.
  • Un patrimoine exceptionnel à 1 h de Paris en TGV.
  • Des infrastructures aux possibilités multiples dont le Centre International de Congrès Vinci, le Parc des Expositions et de nombreux lieux originaux.
Lire la suite

Le Salon de la Moto de Paris 2018 en même temps que le Mondial de l'Auto ?

Le Salon de la Moto à Paris, salon de passionnés s’il en est, a tenu sa dernière session en décembre 2015 à la Porte de Versailles. A l’issue de celle-ci, il a paru évident à ses organisateurs d’opérer un repositionnement de la manifestation.

Foule de motards au salon de la moto de Paris

Parmi les possibilités (déplacement à Paris-Nord Villepinte ou le Bourget ayant l’avantage de pistes d’essais à proximité), la plus en vue semble être de se tenir simultanément au Mondial de l’Automobile.

L’organisateur institutionnel, AMC Promotion et son nouveau commissaire général Jean-Claude Girot, ainsi que les professionnels et exposants constructeurs regroupés sous la bannière CSIAM, cherchent la meilleure équation dont les composantes sont la spécificité du public, les impératifs de calendrier des constructeurs (notamment les salons de Milan et de Cologne), la durée du salon ou le lieu de la manifestation et l’impact médiatique.

Le Mondial de l’Auto devrait fêter ses 120 ans en octobre 2018. Il y a de bonnes probabilités que le Salon de la Moto le rejoigne. Le public de ce dernier s’y retrouvera-t-il ? A suivre…

Eric Watiez - Source moto-station.com

Lire la suite

Comexposium renforce sa présence dans le secteur du Do It Yourself avec l’acquisition de l’Aiguille en Fête.

Le groupe Comexposium fait l’acquisition des salons l’Aiguille en Fête et AEF Pro Paris, deux évènements créés en 2004 et 2010 par Côté Salons SAS. Avec cette opération, le groupe renforce sa présence dans le secteur des loisirs créatifs, où il était déjà implanté avec le salon Créations & Savoir-faire. Comexposium s’attache aussi de nouvelles compétences puisque c’est Vanessa Dousset, la Directrice Générale et co-fondatrice de Côté Salons, qui prend la direction de la division Life & Leisure Experience du groupe Comexposium. Elle s’exprime sur cette nomination : « Au cours de ces 20 dernières années, j’ai eu la chance de participer à la naissance du salon Créations & Savoir-faire, d’Aiguille en Fête et AEF Pro Paris. J’ai ainsi assisté à l’émergence d’un phénomène de société, à l’explosion d’un marché (celui du DIY*) qui, plus qu’une mode, est une tendance forte à dimension communautaire. Avec l’intégration d’Aiguille en Fête et AEF Pro Paris au sein de la division DIY de Comexposium, j’ai à coeur de proposer des évènements qui font rêver, qui animent et influencent la communauté d’experts et de passionnés, en France et ailleurs ». *DIY – Do It Yourself : « Faire soi-même”, fait maison, fait à la main, expression qui rassemble les activités de loisirs créatifs.
Lire la suite

David Puget, explorateur de salons dans l’accueil, l’organisation et la prestation

David Puget, 45 ans, a fait son retour en Bretagne il y a 4 ans, à Quimper Evénements qui va ouvrir très prochainement son Espace Congrès en centre-ville. Survol d’un parcours riche et varié de 20 ans au service des salons.

Eric Watiez : Bonjour David, vous avez démarré votre carrière professionnelle au Parc d’Expo de Nantes. Vous voici aujourd’hui Directeur de Quimper Evénements. Ce retour géographique et de domaine d’activité ne doit pas masquer la richesse de votre parcours. Comment cela a-t-il commencé ?

david puget quimper evenementsDavid Puget : Bonjour Eric, je suis nantais d’origine. En 1996, après mes études de droit, je ressens la fibre commerciale et, dans le cadre d’une mission d’alternance, je suis recruté par le Parc des Expositions de Nantes.

Exponantes est à cette époque à la fois gestionnaire d’un site d’environ 25.000 m² couverts et organisateur d’une dizaine de salons en propre. Je collabore à la commercialisation du salon Serbotel (hôtellerie et restauration), à la Foire de Nantes, à des salons sur l’habitat, au lancement d’un salon nautique… Le directeur du Parc, Michel Douxami, est une personne de qualité qui me motive à continuer dans la filière.

EW. Au bout de deux ans d’apprentissage, vous quittez Exponantes. Pour quelles raisons ?

DP. Je ne quitte pas tout à fait Exponantes, j’en deviens le client en rejoignant le groupe Système U, partenaire du Parc, en tant que chef de projet. Le groupe organise régulièrement des événements professionnels internes sur le parc, dont un salon grand format de fournisseurs que je suis appelé à gérer. J’élargis donc mes compétences au-delà de l’aspect purement commercial. Il s’agit en effet d’une manifestation importante réservée aux adhérents du groupement sur plus de 20.000 m² et avec, à l’époque, un budget de près d’un million d’euros. Son originalité est la reconstitution d’un magasin grandeur nature pendant 3 jours à la Beaujoire, avec toutes les incidences logistiques que cela suppose, la gestion du froid par exemple. Le volet commercial, bien que présent, est ici atténué dans la mesure où tous les fournisseurs référencés sont fortement incités à participer… J’approfondis ma connaissance du monde des GMS et de l’agro-alimentaire, ce qui me sert encore aujourd’hui.

EW. Devenir client d’un site auquel on a précédemment collaboré impose-t-il certaines règles ?

DP. Cette situation incite à poser les bonnes limites et une correcte répartition des rôles entre l’organisateur, le site d’accueil et les prestataires. Elle conforte l’adoption d’une rigueur en terme relationnel, les amitiés ou ententes antérieures ne devant pas interférer sur les aspects commerciaux et la négociation. Par ailleurs, bien connaître un site aide à gérer un événement particulièrement lourd. Lorsqu’on maîtrise ces aspects, une relation de confiance s’installe.

EW. Assez rapidement, vous quittez ensuite la Bretagne pour Paris…

DP. J’ai effectivement l’opportunité de rejoindre Miller Freeman (qui devient ensuite Reed Expositions) à Paris. J’ai attrapé le virus des salons et je recherche une expérience plus forte chez un gros organisateur. Je suis recruté pour m’occuper du volet commercial du salon Bijorhca. L’univers est totalement différent de ce que j’ai connu jusqu’à présent. Bijorhca est un grand salon international avec 40% d’exposants étrangers, c’est un salon business qui a des aspects plus glamour avec des connations de mode, tendances et une forte saisonalité avec deux éditions par an...

Le directeur de Bijorhca de l’époque, Pierre Capperon, me séduit et permet le développement du salon dans un environnement plutôt agréable au sein du professionnalisme très exigeant de Reed.

EW. Vous retrouvez donc une mission purement commerciale. N’avez-vous pas le désir d’élargir vos compétences ?

DP. Cela est vrai, mais à la suite de cette période exclusivement commerciale de Bijorhca dans un environnement très segmenté et transversal, j’ai l’opportunité de m’occuper du marketing du salon. C’est une mission plus complète puisque je prends en mains les plans media, l’animation des agents à l’étranger (Promosalons) pour l’organisation de la venue des acheteurs internationaux, les actions ciblées de marketing direct, les relations presse, le développement du web qui commence en ce début des années 2000... J’ai alors le sentiment d’évoluer et de devenir plus pertinent avec la maîtrise de nouveaux outils techniques et promotionnels.

EW. Que vous apporte encore l’expérience Miller Freeman / Reed ?

DP. L’intégration de Miller Freeman au sein de Reed provoque des synergies de groupe, ce dernier organisant des salons similaires à l’étranger. Il y a un vrai savoir-faire par rapport à d’autres organisations plus “artisanales “, un très conséquent management et reporting des équipes commerciales, ce qui peut d’ailleurs provoquer une concurrence interne entre les commerciaux. C’est particulièrement boostant. L’administration des ventes est aussi très structurée, une grande école de la rigueur. N’ayant malheureusement pas ensuite d’opportunité particulière chez Reed, après 3 années, je cherche une direction de salons.

EW. Où trouvez-vous ce poste ?

DP. J’incorpore Comexpo (qui devient vite Comexposium) pour le salon professionnel Natexpo (ex Dietexpo) dans le service de Bertrand Laurent. A Comexposium, je découvre des univers « historiques » où des personnalités sont impliquées depuis longtemps. Je gère les éditions 2003 et 2005 de A à Z avec mon équipe de 5 personnes, et réussis à accompagner le repositionnement du salon dans un marché en croissance mais très concurrentiel, ainsi qu’à fédérer les professions. J’adhère également aux valeurs portées par ce salon, en faveur du développement durable et de la bio.

Parallèlement, je gère le salon de la Maquette dans une autre division de Comexposium. Le contexte est tout autre : grand public, distribution de détail en décroissance, objectifs de survie conduisant à la réduction drastique de la durée du salon avec maintien des tarifs des stands, problématiques d’équipe, modèle économique très particulier avec plus de la moitié des recettes engendrées par les visiteurs, une dernière édition à la Porte de Versailles avant étude du projet de déménagement au Bourget, etc. Malgré ces contraintes, l’organisation est très intéressante d’un point de vue technique, le montage de plusieurs aires d’animation dans le hall 1 de la porte de Versailles ; c’est très formateur.

stands salon dans le hall artimon de quimper

EW. En 2006, vous changez de métier et saisissez l’opportunité de la certification des salons…

DP. Je deviens effectivement prestataire et créé, avec Valérie Quivogne, la société Expocert. Il y a alors l’opportunité de postuler à la prestation de certification, suite à la nouvelle réglementation ministérielle de comptage de données des événements. Nous établissons le dossier requis et obtenons l’agrément ministériel. C’est évidemment un petit marché sur lequel nous sommes peu de prestataires.

Mon intérêt personnel dans cette entreprise est d’élargir mon champ de vision sur l’ensemble des marchés de l’événementiel, les organisateurs, les sites d’accueil, les prestataires, les agences événementielles, et les différentes organisations économiques impliquées dans la filière salons et congrès …

EW. Comment fonctionnez-vous avec les organisateurs ? Qu’apportez-vous de différents par rapport aux autres intervenants de la certification ?

DP. Dès le début, nous mettons en place un outil en ligne, très accessible pour les clients. Les organisateurs d’événements peuvent ainsi renseigner immédiatement leurs données et télétransmettre les pièces justificatives. Je complète également l’offre par l’activité de chargé de sécurité. Je simplifie donc au maximum les démarches administratives pour l’organisateur.

J’abandonne vite l’idée de rencontrer l’organisateur au moment de son salon, il n’est en général pas disponible et n’a le plus souvent pas encore ses données chiffrées finalisées. En juillet 2013, Expocert est le premier organisme à être accrédité par le Cofrac (Comité français d’accréditation), et donc habilité à intervenir dans le respect de la norme 17020 qui régit cette mission de contrôle et d’inspection. Expocert intervient auprès de plus de 200 organisateurs.

EW. Après 7 années effectives à la tête d’Expocert, vous décidez de revenir aux sources…

DP. En 2013, tout en gardant un œil sur Expocert, je décide d’effectuer un profond tirage de bord dans l’ouest et postule à la direction de Quimper Evénements qui est alors en projet de structuration et d’extension. L’agglomération décide de lancer la rénovation complète du site existant, le Parc des Expositions, avec extension et nouveaux bâtiments et la rénovation d’un Centre des Congrès. Elle décide de confier, via une DSP, la gestion de ces outils en 2 étapes à une nouvelle structure sous forme de SEM. C’est Quimper Evénements. Les politiques locaux en charge sont très impliqués dans le développement de cet outil.

Le Parc des Expositions ouvre en février 2015 et nous ouvrons le Centre des Congrès, Chapeau Rouge, en janvier 2017.

hall d'expositions Artimon de Quimper

EW. Que vous a apporté votre expérience initiale à Exponantes pour votre mission à Quimper ? Que vous apportent également vos missions précédentes d’organisateur ?

DP. Cela m’apporte énormément, notamment dans le relationnel entre les parcs de l’ouest. J’apprécie énormément Frédéric Jouet d’Exponantes, les conseils que l’on peut s’échanger, aussi avec d’autres personnes issues d’Exponantes et qui sont maintenant à Brestaim qui gère le Parc d’Expos de Penfeld ou l’Arena. Exponantes a un peu essaimé !

La mission de site demeure très opérationnelle et mes expériences d’organisateur m’incitent à la simplicité dans la façon de gérer et d’appréhender les organisateurs et prestataires sur place. Mon expérience de création d’entreprise m’a aussi beaucoup aidé pour mener à bien ce nouveau projet avec également la création de la structure, le recrutement et le développement commercial.

EW. La remise en route du Parc d’Expos est jeune, à quel rythme travaillez-vous ?

DP. Au-delà de la gestion du site et de la maintenance, je découvre un rythme beaucoup plus soutenu que celui de l’organisateur consacré à son (ou ses) domaine(s) qu’il peut en général dupliquer. Je fais face à de nombreux formats différents de manifestations, j’anticipe les plannings, je jongle entre congrès, événements d’entreprise et spectacles. La partie salons n’est pas la plus importante. Nous accueillons même un tournoi de tennis du circuit international, c’est dire que la palette est large.

J’apporte un vrai développement d’activité à cette agglomération quimpéroise de 100.000 habitants, je travaille aux retombées économiques sur le territoire, je fixe un certain nombre d’événements à Quimper. Nous avons même mis en place une structure interne de réservation de chambres, en lien avec les acteurs du tourisme.

EW. Quels sont les liens avec les structures locales et les atouts du site ?

DP. Notre structure est pilotée par Ludovic Jolivet, Président de l’agglomération Quimper – Bretagne occidentale, qui est aussi le maire de Quimper. La confiance n’exclut pas le contrôle. Il est très moteur pour nous aider à développer l’organisation de certains événements et soutenir l’activité et le développement de ses stratégies économiques et de territoire. 1 euro de locatif d’un événement génère environ 30 euros consolidés au global. L’agglomération a investi près de 13 millions d’euros sur le Parc d’Expos et 9 millions d’euros rien que pour le Chapeau Rouge.

Malgré la distance, les atouts de Quimper ne sont pas négligeables, le charme en premier, c’est une cité historique médiévale bretonne possédant un magnifique patrimoine architectural. En juillet 2017, la Ligne à Grand Vitesse depuis Paris sera réduite à 3h30 !

Hall chapeau rouge à Quimper

EW. Quimper Evénements en quelques chiffres ? Que va apporter le nouveau Centre des Congrès ?

DP. Il y a un vrai potentiel, près de 300.000 visiteurs en 2015, 8.000 m² bruts d’exploitation, 70 événements multiples organisés, une salle des congrès et spectacles qui contient jusqu’à 1.800 places assises et 5.000 debout.

Le nouveau Centre des Congrès du Chapeau Rouge, qui est située en plein cœur du quartier historique et piéton de la ville, accueillera tous les formats d’événements d’entreprises de 20 à 400 personnes. Nous comptons que de petits congrès amènent des événements plus forts et spécifiques pouvant s’ancrer dans notre territoire. Avec un effectif de seulement 7 personnes, le mode de gestion humaine est souple. Nous avons aussi la particularité de proposer l’installation générale des événements avec des équipements que nous avons acquis, ceci nous confère une excellente réactivité et complète notre offre.

EW. Qu’en est-il du visitorat et de la concurrence régionale ?

DP. Notre zone de chalandise, pour tout ce qui est congrès et événements d’entreprises, couvre tout le grand ouest, de Nantes et Rennes à St Malo et Brest, et bientôt Paris avec la LGV. Je crois beaucoup au potentiel de développement de manifestations grand-public et professionnelles ici, dans cette belle capitale de la Cornouaille. Notre destination est, en effet, une alternative aux grandes métropoles.

L’argument est que, les bretons se déplaçant essentiellement en voiture, Quimper est central, facile d’accès et avec des équipements vraiment de qualité. En conclusion, nous bénéficions d’une excellente synergie locale des différents acteurs économiques et relais institutionnels, ce qui favorise l’accueil des organisateurs, et ainsi le développement de Quimper Evénements

Propos recueillis par Eric Watiez pour la Gazette des Salons

Pour en savoir plus sur Expocert : www.expocert.fr

et Quimper Evénements : www.quimper-evenements.fr

Cet article est extrait du Guide des Salons édité par la Gazette des Salons en janvier 2017.

Lire la suite

Campus Exposez ! Apporter les clés d’une participation salon réussie aux exposants

Chaque année, 42.000 entreprises exposent sur des salons ou des foires en France. Quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité, elles ont toutes choisi le média salon pour booster leur chiffre d’affaires, développer leur notoriété ou aller à la rencontre du public pour tester en direct leurs nouveaux produits.

campus exposez pour exposant de salonExposer sur un salon pour présenter efficacement son entreprise, ses produits ou services, et obtenir le meilleur retour sur investissement est un art très particulier. Mal appréhendée, une participation peut entraîner de graves désillusions et on constate malheureusement qu’un grand nombre de « primo exposants » ne reviennent plus jamais dans les parcs d’expositions après une première expérience décevante, faute d’avoir mal choisi leur salon ou bien d’en avoir négligé la préparation.

En revanche, le média salon peut s’avérer très rentable : selon une étude UNIMEV de 2015, les salons français génèrent plus de 30,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires par an pour leurs exposants.

Pour sortir du lot et obtenir sa part du gâteau, il ne suffit pas d’être un commercial de choc, un pro du marketing, ou même un entrepreneur astucieux et déterminé. En fait, il faut être un peu tout cela à la fois et disposer des bonnes clés.

Exposer efficacement : une prouesse d’homme-orchestre

Participer avec succès à un salon ne s’improvise pas. Comme tout canal de communication et de vente, il faut en connaitre les codes : Choisir les évènements les plus pertinents, constituer son équipe, mettre en scène son stand, construire son budget, maîtriser le planning, communiquer efficacement, convertir les contacts en ventes…

visiteurs et exposants sur un stand de salon

C’est en croisant leurs expériences que les dirigeants de la Gazette des Salons, le média de référence des foires et salons, et l’équipe d’Infora, entreprise de services et de formation au cœur de la filière salon, ont décidé de s’unir pour apporter aux exposants les clés d’une participation réussie. Le principe est d’offrir enfin aux exposants une formule au plus proche de leurs contraintes et objectifs.

Deux jours d’échanges utiles avec des experts

Ainsi, le format retenu s’éloigne volontairement des formations académiques, ou l’on ingurgite en une journée statique beaucoup d’informations pour n’en retenir que très peu. Le parti pris est plutôt de proposer des journées rythmées et participatives où l’on alterne les conférences thématiques, les ateliers pratiques et les échanges d’expérience avec des experts, et entre participants.

C’est ainsi que sont nés les « Campus Exposez ! », des évènements sur 2 jours, organisés au plus près des besoins des entreprises exposantes partout en France. Au premier semestre 2017, deux Campus Exposez ! sont organisés :

  • Poitiers – 27 et 28 mars 2017. En partenariat avec la communauté d’agglomération de Poitiers, le centre de congrès et le parc des expositions de Poitiers.
  • Paris – 19 et 20 juin. En partenariat avec Paris Event Center, à la porte de la Villette.

La première journée de chaque Campus Exposez ! est plus particulièrement dédiée au marketing et à la communication. La deuxième journée met d’avantage l’accent sur les aspects techniques et logistiques.

Quelques exemples des thèmes abordés :

  • Déterminer ses objectifs de participation et identifier ses forces
  • Budget de participation à un salon (tout prévoir, même l'imprévu)
  • Critères de sélection de son emplacement
  • Gestion des contacts réalisés sur le salon
  • Obtenir les meilleurs retours sur investissements

Le programme complet, ainsi que les modalités d’inscription sont visibles sur le site http://campus-exposez.fr/

Contact : Héloïse MONGIN info@campus-exposez.fr Tél : 01 47 25 25 27

Lire la suite

2 événements en 1 à Poitiers : Salon Maison Confort et Salon du Mariage

Alors que le froid sévit sur la France, nous invitant à redécouvrir un cocooning bien de saison, le Parc des Expositions de Grand Poitiers propose un évènement qui tombe à point nommé : Les Salons Maison.

C’est autour des vertus douillettes et réconfortantes de l’âtre familial que s’organise ce rendez-vous. Ce sont deux salons qui sont réunis sous bannière "les Salons Maison" : Salon de l'Habitat Salon Maison Confort et le Salon du Mariage.

Chacun des deux salons aborde les différents angles de sa thématique centrale, en proposant notamment de nombreuses animations. Au total, Les Salons Maison réunissent 180 exposants prêts à accueillir et conseiller plus de 8000 visiteurs les 27 et 29 janvier au Parc des Expositions de Poitiers.

Salon de l'Habitat Maison Confort

Construire, rénover, aménager, sont les mots d’ordre qui résument le mieux le contenu du salon « Maison Confort ». Cet évènement, défini par ses organisateurs comme étant le « salon des habitants » aborde tous les secteurs qui permettent d’acquérir puis aménager sa maison : construction et immobilier, amélioration de l’habitat, toiture et isolation, énergie, cheminée, chauffage, cuisines, extérieurs, piscines, spas, mobiliers…

Salon de l'habitat de Poitiers Maison Confort

Les 120 exposants du salon viennent de Poitiers, du Grand Poitiers et de la région. Souvent fidèles depuis des années, le Salon est pour eux un moment privilégié pour revoir les clients qu’ils accompagnent depuis des années sur de nouveaux projets, mais aussi pour se faire connaître et montrer leur savoir-faire. Cette proximité entre exposants et visiteurs contribue à créer une relation de confiance, principale condition pour faire de bonnes affaires en toute fiabilité et dans la durée.

Le Brico ’Show, une scène entièrement dédiée au Bricolage

Le Salon Maison confort propose pour la première fois un événement complètement dédié au bricolage.

Brico show de PoitiersTous les visiteurs du Salon ou presque tous, sont des bricoleurs, confirmés ou qui s’ignorent : bricoleurs du dimanche, bricoleurs toute l'année, passionnés, bâtisseurs, aventuriers, prêts à affronter les montagnes de tout ce qu’il y a à faire, des amoureux aussi du travail bien fait, de la finition, du détail. Ils sont débutants parfois, puis de moins en moins jusqu'à devenir des inventeurs aux ressources insoupçonnées.

Sur une scène, 3 jours de démonstrations, d’ateliers et de conseils avec un professeur de bricolage : Enduit, Pose de Faïence et carrelage, Béton ciré, les bases du bricolage… Le Brico Show est animé par la société Mon Coach Brico, qui propose des cours de bricolage, travaux et déco dans toute la France et notamment à Poitiers.

Parcours Reno’Energie d’ACT‘E pour améliorer l’efficacité énergétique de son logement

ACT'e est un dispositif réunissant un réseau d'acteurs picto-charentais qui a pour but de soutenir les particuliers dans leur démarche de rénovation et de travaux d’économie d’énergie de leur habitat privé. Ce dispositif, porté par l’Espace Info Energie, est présenté pendant 3 jours au Salon Maison Confort. L’objectif est de retracer, avec les acteurs partenaires présents marqués d’un logo « ACT’E » (organismes bancaires, Espace Info Energie, Fédération Française du Bâtiment, CAPEB), le Parcours que les Conseillers Info Energie proposent aux particuliers dans leur dispositif ACT’E :

Prise de conseils, évaluation thermique et diagnostic énergétique du logement, identification des améliorations énergétiques, aides financières possibles, proposition des travaux à réaliser, mise en relation avec des artisans qualifiés jusqu’au montage de financement. Le public trouvera dans le Parcours Reno’Energie d’ACT‘E le chemin à suivre pour améliorer l’efficacité énergétique de son logement auprès d’un panel complet d’acteurs spécialisés qui l’accompagneront dans toutes les étapes de son projet.

L’Espace Info Energie, a pour mission d’apporter des conseils neutres, objectifs et gratuits à tous les particuliers qui ont un projet de rénovation ou de construction (utilisation de matériaux, aides financières) ainsi que des conseils sur les économies et la maîtrise de l’énergie.

Animations à retrouver sur le Salon Maison Confort

Speed Dating Habitat : Des conseils personnalisés sur l’Energie et la Rénovation Des restitutions de la thermographie aérienne pour connaître les déperditions Le Quizz rénovation, tous les jours à 12H30

Forum des habitants : Le Forum des habitants, c’est 3 jours d’informations, de conseils sur la rénovation, la consommation énergétique, et le financement d’un logement…

  • Vendredi 27 janvier 17h00 : Economies d’énergie et rénovation, mode d’emploi avec Atréé
  • Samedi 28 janvier 15h00 – 15h30 : Conseil sur le financement pour l’achat d’un 1er logement , Crédit Agricole
  • 16h00 : Les aides financières 2017 pour la rénovation, Espace Info Energie de Grand Poitiers
  • 17h00 : Session d’information, l’accession à la propriété dans l’ancien, Agence Départementale d’Information sur le Logement (ADIL 86)
  • Dimanche 29 janvier
  • 15h00 : Session d’information, l’accession à la propriété dans le neuf, ADIL 86
  • 16h00 : Les aides financières 2017 pour la rénovation, Espace Info Energie Grand Poitiers

La maison vue par les enfants : Retrouvez tous les jours, sur le stand 23 une animation sur le Prévention des risques domestiques.

Conseils Déco à gogo

Conseils déco sur le salon de l'habitat de PoitiersUne Architecte d’Intérieur, Julie Béguier de Co-cotes en papier, est présente pendant 3 jours sur l’espace Conseil Deco, pour prodiguer gratuitement ses conseils en décoration et architecture d’intérieur. Le public, muni de photos ou plans, peut se rendre sans inscription préalable sur l’espace pour bénéficier de ses conseils.

Aménagement intérieur de cuisine, salle-de-bain, salon, aménagement extérieur et décoration, elle vous dira tout !

Carré Immobilier

L’immobilier prend de l’ampleur au sein du Salon. Est-ce enfin un signe favorable de la reprise ?

Le temps semblait mûr pour renforcer la visibilité du secteur immobilier. Plus de 20 constructeurs sont présents, répartis sur l’ensemble du salon. Vient s’ajouter à cette offre, un Carré de l’immobilier qui rassemble tous les acteurs à même de faciliter l’accession à la propriété ou l’investissement.

Le Salon du Mariage, un véritable salon de l’Evénementiel Amoureux

Quand il s’agit de convoler en justes noces, les amoureux agissent en professionnels. Ils savent de mieux en mieux ce qu’ils veulent, tant au niveau des grands classiques, que du singulier qui fera du plus beau jour de leur vie un évènement unique. Les organisateurs du salon ont bien compris que le Salon du Mariage devait évoluer pour être en phase avec son époque.

salon du mariage de poitiers

Le Salon du mariage de Poitiers, qui a pris son envol en 2016, agrandit son univers dans le nouveau Hall A. Il accueille un nombre croissant de professionnels capables de répondre, de conseiller, de proposer des prestations de très haut niveau pour des amoureux de plus en plus exigeants. Le temps s’invente, c’est cela l’amour ! Non ?

Défilés

Samedi 28 et dimanche 29 janvier à 11h, 15h et 17h dans le Hall A

Les 28 et 29 janvier, à 11h, 15h et 17h, défilés de mode du Salon du Mariage et des événements amoureux de Poitiers. Six Défilés de mode qui présentent les dernières créations de robes de mariées, costumes, tenues de soirées et lingerie, sans oublier le show coiffure et présentation des bouquets de mariée.

Les mannequins femmes et hommes défilent sur scène dans un spectacle envoutant pour présenter les tenues et dernières créations des exposants du Salon. Ces défilés sont réalisés par l’agence Koncept, avec Vincent Lebacq et Alexandra Bauduin.

plan du salon de l'habitat

La protection du consommateur pour assurer la confiance

Le Salon Maison confort et le Salon du Mariage et des événements amoureux doivent être des zones de confiance entre les professionnels et les consommateurs. La loi l'impose. C'est aussi tout simplement la base de la réussite pour le salon.

Afin de garantir au mieux la qualité de la relation entre les professionnels et les visiteurs et d'assurer la confiance du commerce pratiqué sur les deux salons, l'équipe du Parc des expositions mène les actions suivantes :

Information des consommateurs sur l'absence de délai de rétractation sur les salons via une signalétique visible dès les entrées des halls, et des actions de communication : communications sur le site internet, sur le journal "Conversations" distribué lors des salons, dans le dossier de presse et au cours de la conférence de presse, Information auprès des exposants sur la nécessité d'afficher de manière visible sur leur stand la mention légale sur l'absence de ce délai de rétractation (information dans le guide exposant et remise du formulaire A3 réglementaire). Mise en place d'un partenariat avec l'AFOC 86, Association Force Ouvrière de défense des Consommateurs et des Locataires de la Vienne : présence d'un stand sur le Salon Maison confort (accessible aussi aux visiteurs du Salon du Mariage) pour informer les consommateurs.

Ces actions seront développées sur l'ensemble des Foires et Salons organisés par le Parc des expositions.

Lire la suite

Carte Blanche au Papier pour les 120 ans de Procédés Chenel International

Pour célébrer dignement ses 120 ans et mettre en lumière son expertise en termes de création à partir de papier, Procédés Chénel International organise sous la verrière de ses locaux historiques de Vanves, une exposition intitulée « Carte Blanche au Papier ».

Sculpture en papier ART procédés Chenel

Pendant 2 mois, de décembre 2016 à fin janvier 2017, de nombreux créateurs rendent hommage au papier et au savoir-faire de l’entreprise.

Procédés Chénel International développe des solutions légères, créatives et sécurisées destinées aux professionnels de l’exposition, de l’évènementiel et de l’architecture intérieure : cloisons, kakémonos, plafonds, luminaires, mobilier et objets créés à base de matières innovantes et classées non feu : papier, carton, kraft… pouvant être imprimés, découpés et mis en forme au gré des créations les plus audacieuses.

Sophie Chenel devant un stand en papier

Stimuler la créativité sans se substituer aux créateurs

Aujourd’hui, Sophie Chénel, qui assume la quatrième génération du même nom à se consacrer à l’entreprise, est la gérante de Procédés Chenel International. Elle poursuit depuis 20 ans la tradition familiale (voir article précèdent) et développe l’activité en misant notamment sur l’international et le respect de l’environnement.

Sophie Chenel a toujours favorisé le travail des créateurs, en les accompagnant, en fournissant la matière et en apportant le savoir-faire unique de son entreprise. Tout le succès de ces nombreuses et fructueuses collaborations repose sur le fait de savoir stimuler la créativité sans se substituer aux créateurs.

Prochaine étape : Biennale Internationale du Design à Saint Etienne, l’exposition Carte Blanche dans le In de la Biennale, avec à l’issue une vente aux Enchères au profit des Clowns sans Frontières.

Sculpture en papier by Procédés Chenel

Les créations exposées à Vanves à l’occasion de l’expo « Carte Blanche au Papier » sont les œuvres de :
  • Béatrice Coron
  • Elise Fouin
  • Sophie Larger
  • Rose Octopus
  • Sandrine Beaudun
  • Soline d’Aboville
  • Anne-Laure Coulomb
  • Sascha Nordmeyer
  • Laure Devenelle
  • Marion et Sylvie Breton – Idtextile
  • Amandine Serran – La Fée Crochette
  • Laurence Aguerre
  • Aline Houdé-Diebolt
  • Octavio Amado
  • Amora Doris
  • David Leguen et Vincent Menoret
  • Christel Sadde
  • Igor Brossman
  • Catherine Capitaine
  • Martin de Bie et Ivan Twohig
  • Janique Bourget
  • Angèle Guerre
  • Romain Pascalis
  • Stéphanie Buttier
  • Claude Chaussard
  • Kyle Farmer
  • Rieja Van Aart
  • Lika Kato
  • Didier Boursin
  • Barbara Cadet
  • Ayumi Shibata
  • Elodie Bergerault
  • PIKNIK
  • Nicholas de Klerk et Pieter-Dirk Uys

Procédés Chénel International en chiffres :

  • 1896 : date de création
  • 1994 : direction par Sophie Chénel
  • 25 tonnes de papier utilisés par an
  • 3 570 k€ de C.A. en 2015
  • 17 employés
  • 12 marques,
  • 75 brevets
  • 25 % du C.A. à l'export sur 35 pays/zones de commercialisation
Lire la suite

Réveillez votre côté Hippie avec Créativa Montpellier

Le salon Creativa Montpellier 2017 est dédié aux loisirs créatifs, et plus globalement au Do It Yourself (« Faites-le par vous-même » en français). Bien que cette philosophie “Do It Yourself” sonne très 21ème siècle, le concept n’est pas récent : En 1968 ce «mot d’ordre» serait apparu au sein de la communauté hippie de Bay Aera, aux Etats-Unis, avec le lancement du Whole Earth Catalog par Stewart Brand, un catalogue pratique d’informations et de conseils pour tout faire soi-même au meilleur prix. De nos jours, il est difficile de déterminer précisément la typologie des adeptes du DIY car il est partout : du gâteau d’anniversaire maison, à la décoration de son salon, en passant par la confection de costumes cosplay, la fabrication de bijoux, ou le jardinage… Des millions de gens pratiquent le DIY sans le savoir.

salon creativa à montpellier janvier 2017A Montpellier, depuis plus de 15 ans, 5000 m² du Parc des Expositions se transforment chaque année en une véritable fourmilière humaine : 18 000 visiteurs y transforment, découpent, collent, comparent, choisissent et achètent fournitures et matériaux mais aussi machines dernier cri pour « faire par eux-mêmes ».

Pour les accompagner dans ces activités manuelles, on peut compter sur 130 exposants (dont une trentaine de nouveaux), et plus de 200 sessions d’ateliers participatifs, des expositions inédites d’artistes plasticiens ou de travaux d’aiguille traditionnels et des personnalités qui viennent faire le show... Le salon mobilise toute une foule de talents créatifs.

C’est un fait, une visite au salon Creativa Montpellier permet de stimuler l’imagination, le goût des couleurs et des matières, c’est un remède efficace contre l’ennui et l’overdose de virtuel. Alors, faites le tour de vos placards, tiroirs et autres boîtes à trucs, faites le plein de trouvailles et réveillez votre côté hippie.

les univers de creativa montpellier

Temps forts et nouveautés 2017

Happy Morning – Vendredi 20 janvier de 8h à 9h30

« L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ». Se réveiller à 5h30 pour bouquiner un livre sous la couette, courir aux premières lueurs du jour, prendre le temps d’un brunch, ou faire une séance de yoga… Ces réveils matinaux et dynamiques font de plus en plus d’adeptes. Et pour cause, cela permettrait de commencer la journée dans un état d’esprit positif et d’être plus productif au travail. Si vous voulez tenter l’expérience de ce nouveau mode de vie sain et équilibré, venez tester le Happy Morning de Creativa Montpellier. L’occasion de vous faire chouchouter et de bien commencer la journée.

Démos de Cuisine

Des démonstrations de cuisine, assurées par des pâtissiers professionnels et des blogueurs chevronnés, sont organisées au cœur du salon dans une véritable cuisine. Assistez en direct à la réalisation de recettes gourmandes, prenez des notes, questionnez les démonstrateurs et enfin goûtez aux douceurs sucrées et salées. En guest samedi 21 janvier : La youtubeuse Food & Lifestyle Morgane Cakes Paradise, suivie par plus de 93.000 abonnés, anime deux démonstrations de modelage de pâte à sucre sur gâteau, suivies d’une séance de dédicaces de ses ouvrages.

Démos Do It Yourself

Créations design en bois, techniques en vogue sur la toile, nail art… Venez faire le plein d’inspiration et de bonnes idées sur l’espace de démonstrations DIY. Cet espace, animé par des blogueuses, est installé au coeur de la « Caban’à’blogs », dans le hall d’entrée du Salon.

activités manuelles sur le salon creativa montpellier

Tous les jours, des expos pour le plaisir des yeux

Eve Cloarec, artiste plasticienne

Enfant, Eve et ses soeurs renversaient les boutons sur le tapis de la salle à manger, puis elles les triaient, les rangeaient par couleur, par taille, par matière, par lumière, par préférence… Aujourd’hui Eve Cloarec construit petit à petit un univers où les boutons sont des astres, des lunes, des bulles, des planètes, des soleils. Son âme de chineuse lui impose d’utiliser les petites choses de rien qui lui font de l’oeil sur le chemin. Quant aux bobines, elle les habille et les fait danser. Venez découvrir ses fameuses « Embobineuses ». Tous les jours - Hall A2

France Patchwork

La galerie présentée sur Creativa Montpellier 2017 est l’occasion d’admirer les plus belles réalisations de l’exposition-concours «Musique et Lumière». Cinq ouvrages de la section « Les jeunes poussent » seront également exposés. Créée en 1984, l’association France Patchwork compte aujourd’hui plus de 10 000 membres. L’association a vocation à : promouvoir l’art du patchwork et l’art textile, favoriser la communication entre ses membres et les faire connaitre en tant qu’artistes, les accompagner dans le développement de cet art. Tous les jours - Hall A2

Créativa Montpellier en quelques chiffres (édition 2016)

  • + de 130 exposants
  • + de 18 000 visiteurs (dont 94% de femmes)
  • 290 sessions d’ateliers dont 60 ateliers pour les enfants
  • + de 30 démos DIY et cuisine
  • Panier moyen de 90€
  • Une communauté de près de 6000 fans sur Facebook
Lire la suite

Un portail unique pour organiser ses événements à Tours Val-de-Loire

La ville de Tours et son environnement immédiat possèdent de nombreux atouts permettant de revendiquer une place de choix parmi les destinations de tourisme d’affaires qui comptent en France. Atouts géographiques tout d’abord, avec une place au cœur de France idéalement desservie par les transports et voies de communication. Atouts touristiques ensuite, avec une attractivité au rayonnement international obtenue grâce au patrimoine historique unique où les belles heures de l’histoire de France se sont écrites au rythme d’une légendaire douceur de vivre. Enfin, atouts opérationnels grâce à des équipements récents et bien dimensionnés comme le Palais des Congrès Vinci et le Parc des Expositions.

[caption id="attachment_11683" align="aligncenter" width="650" caption="Lancement du Convention bureau Tours Val de Loire le 6 décembre 2016."]Lancement convention bureau Tours Val de Loire[/caption]

Il manquait simplement une structure qui soit à même de fédérer les énergies locales et promouvoir la destination de manière globale, comme d’autres territoires « concurrents » en possèdent déja. Ainsi, sous l’impulsion de la SPL Tours Val de Loire Tourisme, qui gère entre autres l’Office de Tourisme, la destination Tours Val de Loire se dote d’un « Convention Bureau », une nouvelle structure associant tous les acteurs locaux pour mettre en lumière les atouts énumérés en France comme à l’international.

Une porte d’entrée unique pour tout organisateur ou porteur de projet évènementiel

Tours val de Loire Convention BureauRenseigner, accompagner et conseiller les prescripteurs d’événements professionnels (congrès, séminaire, incentive, convention, journée d’étude, soirée…) en quête des bonnes informations et de prestataires compétents sur la destination Tours Val de Loire : voici la vocation de ce Convention Bureau, qui propose son expertise et ses services sur-mesure, afin de faciliter la mise en œuvre de toute manifestation professionnelle. En amont, le Convention Bureau, qui intervient dans tout le département d’Indre et Loire, a également une mission de prospection et de commercialisation vis-à-vis du marché national mais aussi de l’international pour la partie congrès.

Un service sur-mesure adapté aux besoins et demandes

Le Convention Bureau Tours Val de Loire a pour particularité de pouvoir proposer une approche sur-mesure qui dépasse la simple mise en relation. Ainsi, il peut centraliser les devis, coordonner l’événement en lien avec les prestataires choisis, voire organiser de A à Z un évènement. Quelle que soit la demande, il s’appuie sur l’expertise des services hébergement/réceptif de l’Office du Tourisme et son fonctionnement libre sans adhésion est une garantie d’impartialité.

Le Convention Bureau Tours Val de Loire réunit une équipe de 7 professionnels autour de sa manager Shraddha Maussion. Celle-ci connait parfaitement les équipements et atouts de la destination puisqu’elle a précédemment collaboré à Tours Evènements, la structure dirigée par Henri Poignet, qui gère le Centre de Congrès Vinci et le Parc des Expositions de Tours

Parc expositions Tours val de Loire

Tours Val de Loire en quelques chiffres

  • 1,4 million de touristes dont 32% en provenance de l’étranger (moyenne par année) ;
  • 1 Parc des Expositions disposant d’un grand hall de 10 000 m², de 2 halls annexes modulables, d’une salle de réception de 600 m², d’un village semi-couvert de 12 000 m², etc ;
  • 800 000 congressistes et près de 300 organisateurs d’événements (moyenne par année) ;
  • 1 Palais des Congrès conçu par l’architecte Jean Nouvel : le Centre International de Congrès Vinci, propose 3 auditoriums modulables de 350, 700 et 1 982 places assises, 22 salles de réunion et 4 500 m² de surface d’exposition ;
  • 4 600 chambres d’hôtels (de 1 à 5 étoiles) sur Tours et son agglomération dont 1 460 accessibles à pied depuis la gare ;
  • 2 nouveaux hôtels (un 3 étoiles et un 4 étoiles) exploités par la société Hilton et livrés en 2018 ;
  • 1 équipe de 7 personnes dédiées à l’organisation des événements professionnels
  • 1 h de trajet en TGV depuis Paris ;
  • Vol direct quotidien Tours-Londres (Stansted) - hub aérien vers 100 destinations européennes ;
  • 20 km de voies cyclables et 1 200 Vélociti à disposition ;
  • Une multitude de lieux classiques, originaux ou insolites pour recevoir des manifestations allant de moins de 100 participants à plus de 500: hôtels, châteaux, villas, espaces, etc...

Contact : Shraddha Maussion Responsable Convention Bureau +33 2 47 70 37 41

Lire la suite

Le Guide des Salons 2017 sur commande

Pour commander le Guide des Salons

La sortie du 1er Guide des Salons « version papier » en juin 2016 a révélé l’attente qui existait d’un support utile, avec l’agenda des salons français et l’annuaire des prestataires de la filière évènementielle.

Guide des Salons FrançaisLes 5 000 premiers exemplaires ont rapidement rencontré leur public, et nous avons décidé de doubler la mise en éditant dorénavant deux guides des salons par an :

Un numéro en début d'année (disponible à partir du 20 janvier 2017) pour obtenir une vue d’ensemble des salons du premier semestre, puis un autre en milieu d'année pour préparer les évènements du second semestre et au-delà.

Nous avons également à cœur d’offrir le reflet le plus fidèle de l’actualité des foires et salons. Des grands acteurs de cette filière jusqu’aux moins médiatisés, tous ont des convictions à nous faire partager sur leur métier, des innovations à mettre en avant.

900 salons et 450 prestataires répertoriés

Apporter un outil utile est le défi que nous avons cherché à relever en éditant le Guide des Salons de la Gazette. Ce document de 64 pages qui comprend l'agenda des salons classés par secteurs d'activités, est destiné à tous les utilisateurs habituels de la Gazette des Salons version web : visiteurs, exposants et professionnels de l'expo.

Pages du guide des salons

Participer à un salon, c'est bien, encore faut-il se faire accompagner par les bons fournisseurs ou partenaires. Ainsi, le guide des salons propose également un annuaire des prestataires des salons ainsi qu'une sélection d'articles abordant différentes thématiques foires et salons.

Disponible par correspondance

Quelle que soit votre implication dans le monde événementiel, vous pouvez faire l'acquisition du Guide des Salons directement auprès de nous, soit en version papier qui vous sera envoyé par la poste, soit au format PDF envoyé par mail. Il est également possible de s'abonner pour recevoir automatiquement les 2 numéros annuels dès leur sortie.

Bon de commande à télécharger et à nous retourner accompagné du règlement.

Pour plus d'infos, contactez nous au 01 60 69 45 15

Lire la suite

Salon Bisou à Nice, un salon conçu pour les visiteurs-acheteurs

Chaque début d'année, durant trois jours à Nice au Palais des Expositions Acropolis, le Salon Bisou permet aux acheteurs professionnels de découvrir et commander en avant-première les produits tendances de l'été à venir, les objets nouveaux et les grands classiques.

Pour garantir une offre complète, 200 exposants professionnels sont réunis et chaque secteur est représenté : Cadeaux - Souvenirs - Articles provençaux - Décoration - Cadeaux Gourmands - Senteurs - Bijouterie Fantaisie - Senteur - Beachwear - Accessoires de mode - Prêt-à-porter - Arts de la table - Fleuristerie - Objets publicitaires.

Visiteurs et exposants sur le salon Bisou à Nice Acropolis

Un salon conçu pour les visiteurs-acheteurs

Plus de 15.000 visiteurs professionnels sont attendus en trois jours à la 42ème édition de Bisou, les 14, 15 et 16 janvier 2017. Ils sont responsables de boutiques souvenir-cadeaux-décoration, fleuristes, bijouteries, papeteries, tabac/presse, hôtels, restaurants, parfumeries, coiffeurs, prêt-à-porter, centrales d’achat...

Une seule journée dans ce Salon à dimension humaine (10 000 m²), permet aux visiteurs de passer leurs commandes. L'offre de produits présentés est enrichie chaque année grâce à une sélection rigoureuse des meilleurs professionnels-exposants. Cela permet aux visiteurs d'être sûr de trouver à la fois les produits traditionnels indémodables mais aussi les produits tendances de l'été 2017.

Cadeaux et souvenirs pour boutiques sur le salon Bisou à Nice

Un outil stratégique pour les exposants

Aux côtés des fidèles, les organisateurs ont retenu environ 25% de nouveaux exposants (fabricants, importateurs et diffuseurs français et étrangers) emblématiques des tendances actuelles. L'objectif étant que les visiteurs bénéficient d'un choix complet, renouvelé et varié parmi les produits présentés.

Bisou apporte une réponse convaincante aux attentes des exposants. Le concept du Salon (taille humaine, sélection diversifiée d'exposants, invitation d'acheteurs uniquement, vérification rigoureuse de la qualité professionnelle des visiteurs...) optimise la prise de commandes et le développement de nouveaux circuits de distribution Les origines géographiques très diversifiées des visiteurs (France et Europe essentiellement) permettent également aux exposants de couvrir un marché potentiel très important. Enfin, la taille « humaine » du Salon Bisou favorise des échanges commerciaux rapides dans une ambiance sereine.

Un succès qui se confirme à chaque édition

Créé en 1976, le Salon Bisou s'est depuis imposé comme une référence internationale dans le secteur des salons professionnels et confirme au fil des ans son succès. Lors de sa dernière édition, le Salon a enregistré une nouvelle hausse du nombre de visiteurs professionnels (+ de 15.000) malgré une conjoncture difficile.

Bisou est ainsi devenu un outil stratégique de développement aussi bien pour ses exposants que ses visiteurs. Sélection des meilleurs fournisseurs, visiteurs uniquement professionnels, coûts réduits, gain de temps, nouveautés exclusives,... sont quelques-uns des facteurs clés du succès de ce Salon.

Mosaique de produits cadeaux vus sur le salon Bisou à Nice

Bisou, ce sont les exposants qui en parlent le mieux

Témoignages recueillis à l'issue de l'édition 2016, à Nice: Natasha Farina Nous participons pour la première fois à ce salon et nous sommes venus présenter nos nouvelles collections en direct à nos clients prospects mais aussi aux milliers de points de vente présents ici, venant notamment de toute la région PACA et de Corse. Alcyan Créations Nous avons trouvé plusieurs nouveaux clients, des détaillants mais aussi des acheteurs pour les boutiques des clubs de vacances. Odyssée des Sens Très bonne édition, ce salon est excellent pour toucher la clientèle professionnelle française. Savonnerie de Bormes Nous participons à ce salon depuis de nombreuses années. Cette année, nous avons lancé une gamme totalement nouvelle de produits. Ce salon nous a permis de la présenter en direct à nos clients mais aussi de la tester auprès de centaines de clients potentiels. Ce fut un succès ! Croll et Rampal Très bons contacts, bonne édition ! Stof Un Salon excellent avec des résultats supérieurs à ceux de l'an passé. Bijoux Shibuya C'était notre troisième participation à ce salon. Nous en profitons pour présenter nos nouvelles créations à nos clients et chaque année nous prenons aussi des commandes auprès de nouveaux clients. La Cigale Nous participons pour la première fois à ce Salon. Nous sommes arrivés avec un produit nouveau que nous voulions surtout tester et ce fut un très grand succès car nous avons pris plusieurs dizaines de commandes auprès de points de vente très divers. Visuels Deco Nous avons eu de très bons contacts et cela nous a permis également de savoir comment adapter notre produit aux attentes de nos clients, notamment en matière de personnalisation des produits en fonction des zones géographiques de vente. Partners Card Nous avons eu beaucoup de contacts très sérieux et cela nous a aussi permis de présenter en direct nos nouveaux produits aux clients actuels mais aussi aux prospects. Bigbao Nous avons profité du salon Bisou pour lancer nos produits nouveaux et nous avons immédiatement enregistré de nombreuses commandes. Good Lock C'est ma première participation et j'ai présenté un produit totalement innovant, ce salon m'a permis de le tester et d'identifier les circuits de distribution possibles. J'ai eu de nombreux contacts à suivre. Mon produit a également bénéficié de retombées médiatiques.

Crédit photos : Nicolas Rodet

Lire la suite

Salon du Bien Etre de Montluçon Naturellement Zen

La quête du bien-être est une préoccupation partagée par un nombre croissant de français. Préoccupation légitime tant les sources de mal-être sont nombreuses : stress au travail, insécurité, doute de soi, mauvaises habitudes de vie…

Même les habitants de cette belle région qu’est le Bourbonnais ne sont pas épargnés, et le moment semble idéal après les fêtes, de faire le point et prendre son destin en main pour tendre vers un meilleur équilibre mental et physique.

C’est dans cet esprit de reconquête de soi que le Salon du Bien Etre « naturellement Zen » de Montluçon ouvre ses portes le 14 janvier au Centre Athanor.

Cet évènement propose de découvrir pendant tout un week-end, les thérapies du corps et de l’esprit. Une soixantaine d’exposants, professionnels, associations, producteurs et artisans sont présents pour assister les visiteurs dans leur recherche de bien-être et d’équilibre.

Différents domaines sont représentés pour améliorer le quotidien de chacun, tels que l’alimentation saine et bio, la forme, la beauté, la médecine naturelle, la connaissance de soi et le développement personnel. Autant de façons complémentaires de ressourcer l’esprit et revitaliser le corps.

Visiteurs du salon du bien-êtreLe Salon du Bien-être de Montluçon propose aussi de très nombreuses conférences et ateliers abordant les thèmes les plus divers tels que « la cuisine saine », « Comment entretenir ses articulations » ou bien encore « la rigologie, rire en entreprise ». Le salon réserve également des espaces modelage, des soins énergétiques, de la restauration et bien sûr de la musique zen.

Alors, le premier réflexe à avoir en 2017 ne serait-il pas de pousser la porte du Centre Athanor ?

Lire la suite

Pierre Barbe nommé Directeur de la Communication de Foire de Paris par Carine Preterre

Pour incarner le positionnement et développer les nouvelles ambitions de Foire de Paris, Carine Préterre, Directrice de l’événement au sein de Comexposium, nomme Pierre Barbe en tant que Directeur de la Communication et du Digital. Il a pour mission d’impulser le nouveau visage de Foire de Paris 2017 (28 avril au 8 mai), notamment autour de l’univers de la maison.

Pierre Barbe directeur communication Foire de Paris

NellyRodi et Sylvie Adigard, deux experts au service de Foire de Paris 2017

L’agence de prospective NellyRodi signe avec Foire de Paris pour sa 113ème édition et « se réjouit d’accompagner le positionnement multi-spécialiste de l’événement, qui associe la maison, la gastronomie et le shopping » comme le confie Nathalie Rozborski, Directrice Générale Adjointe.

Sylvie Adigard, spécialiste reconnue de la décoration, de l’architecture et du design en France, insuffle quant à elle, des conseils avisés, sectoriels et ambitieux.

Stéphane Thébaut, ambassadeur du pôle Habitat

Stéphane Thébaut, présentateur emblématique spécialisé dans la décoration et l’aménagement intérieur, devient ambassadeur et éclaireur du pôle Habitat de Foire de Paris. Il apportera sa vision, ses idées pratiques, ses conseils d’expert et décryptera les dernières tendances pour le public.

L’univers maison affirmé du premier Pop-up Store d’Europe pour la maison

« C’est pour moi une grande fierté de pouvoir aujourd’hui assurer le développement d’un événement tel que Foire de Paris, émanation de l’Exposition universelle de 1900 et certainement l’événement le plus emblématique de l’art de vivre à la Française. Mon ambition aujourd’hui est de renforcer Foire de Paris comme LA référence absolue de l’habitat » indique Pierre Barbe.

Lire la suite

Stella Cadente, nouvelle Directrice Artistique de BIJORHCA PARIS

Stelle Cadente, directrice artistique BijorhcaBIJORHCA PARIS a décidé de confier la direction artistique du salon à la créatrice et designer de référence, Stella Cadente. Elle apportera, dès l’édition de janvier, sa signature pour insuffler un nouvel état d’esprit au salon. Cette arrivée s’intègre dans un contexte de renouvellement de l’équipe de direction de BIJORHCA PARIS : Aude Leperre devient la nouvelle directrice du salon, succédant ainsi au binôme constitué par Sylvie Gaudy et Richard Martin, appelés tous les deux vers d’autres responsabilités au sein de Reed Expositions.

Stella Cadente a contribué à de nombreux projets en tant que Directrice Artistique, aussi bien dans le secteur de la mode que de la décoration d’intérieur. Pour l’édition de janvier 2017, elle met son expertise au service du salon : couleurs des stands, signalétique, musique, hôtesses… rien se sera laissé au hasard.

Une scénographie forte pour trois espaces thématiques de Bijorhca Paris

Dans le cadre d'une réflexion globale, BIJORHCA PARIS lui a notamment demandé d’élaborer une scénographie forte pour donner un nouvel élan à trois espaces du salon et leur apporter une dimension expérientielle : l’Espace Premium et ses 40 créateurs tendances et pointus, l’Espace Lounge, et le Club VIP/Presse.

Elle participe également à la sélection d’une dizaine de créateurs parmi les 100 nouveaux exposants de la session, à travers l’opération « Le shopping de Stella Cadente ». Ses coups de cœur seront à retrouver sur les différents supports de communication du salon.

Salon du bijou BijorhcaStella Cadente sera présente pendant les 4 jours du salon et aura l’occasion de s’exprimer sur cette collaboration avec son associé, Florian Claudel, dans le cadre du cycle de conférences de BIJORHCA PARIS.

Aude Leperre, Directrice du salon BIJORHCA PARIS commente cette arrivée : « BIJORHCA PARIS, en tant que rendez-vous fédérateur de la profession, doit refléter au maximum le marché et les mutations qu’il traverse. Il est donc impératif de faire également évoluer le salon, ce qui passe en partie par une Direction Artistique avec une identité forte. Le choix de Stella Cadente s’est imposé tout naturellement, le bijou l’ayant toujours accompagné au cours de sa carrière. C’est une personnalité qui incarne un vrai parti pris, elle bouillonne d’idées et de savoir-faire : autant d’atouts dont pourra bénéficier BIJORHCA PARIS pour les éditions à venir ».

Stella Cadente ajoute : « Mon parcours a toujours été étroitement lié à l’univers du bijou, c’est pourquoi je suis très heureuse et fière d’avoir été nommée Directrice Artistique du salon BIJORHCA PARIS : l’évènement de référence du secteur en France. Mon challenge sera d’y apporter la « patte » Stella Cadente, à travers une identité forte, mais aussi en insufflant un nouveau dynamisme, un état d’esprit tourné vers l’échange, la découverte, l’expérientiel pour transformer le salon en un véritable laboratoire d’idées ».

Stella Cadente a appris le design de mode à la fois à Paris, aux Cour Berçot, et à New York au Fashion Institute of Technology. Elle a travaillé pour les meilleures maisons de couture françaises comme Chanel, Chloé, Dior ou du Montana, et a finalement décidé de créer sa propre marque en 1991.

Une nouvelle direction pour Bijorhca Paris

Aude Leperre, directrice de bijorhca parisAude Leperre a 36 ans, elle est rentrée chez Reed Expositions France il y a dix ans. Après une expérience commerciale réussie sur le salon IFTM/Top Resa, elle se lance sur le salon EquipHotel, dont elle prendra la direction marketing & communication en 2012. Elle intègre successivement dans son portefeuille les autres salons de la division Hôtellerie-Restauration : Sandwich & Snack Show, Parizza et Vending Paris. Aude Leperre possède une bonne connaissance du monde des salons, notamment grâce aux lancements d’évènements auxquels elle a participé.

Après 32 éditions sur le salon Bijorhca Paris, Richard Martin, qui avait repris la direction artistique et adjointe depuis plusieurs années, se lance dans un nouveau challenge en reprenant la direction du salon Body Fitness, un secteur qui le caractérise autant que celui de la mode et des bijoux qu’il a incarné depuis 16 ans chez Reed Expositions France. Richard Martin assurera l’édition Bijorhca de septembre 2016 aux cotés de Sylvie Gaudy directrice de la division avant de prendre ses nouvelles fonctions.

Aude Leperre, directrice des salons Bijorhca, reportera directement à Corinne Menegaux, directrice générale du pôle Hôtellerie – Restauration, Retail, Communication, Forme &Culture.

Sylvie Gaudy, après 15 ans passés à la direction de Bijorhca Paris, se concentrera sur ses activités Franchise et sur les nouveaux salons dont elle a pris récemment la responsabilité : Sandwich & Snack Show, Parizza, Vending Paris, toujours dans l’équipe de Corinne Menegaux.

Corinne Menegaux, directrice de pôle chez Reed Expositions France, précise : « L’arrivée d’Aude Leperre permettra au salon Bijorhca Paris de poursuivre son développement fort sur ses fondamentaux, et de trouver de nouveaux leviers de croissance en phase avec les évolutions de ce marché. C’est une réelle opportunité pour Aude Leperre de mettre en œuvre son expertise métier et je suis ravie de continuer à travailler avec elle sur ce salon qui est dans mon pôle depuis deux ans maintenant. Quant à Richard Martin et Sylvie Gaudy, leur apport sur Bijorhca Paris a été précieux pendant toutes ces années, et je ne doute pas un seul instant de leurs compétences pour faire face à leurs nouveaux challenges».

Lire la suite

Fabrice Laborde présente le groupe Galis

A l'occasion du salon Heavent 2016, nous avons interrogé Fabrice Laborde sur le stand Galis, à propos de l'évolution des services apportés à ses clients et sur les relations qu'il entretient avec eux.

Interview de Fabrice Laborde du groupe GALIS sur heavent

Gazette des Salons : Bonjour Fabrice Laborde, pouvez-vous nous présenter le groupe Galis, dont vous êtes le Directeur Général ?

Fabrice Laborde : Notre entreprise est une des premières Agences de Design de Stand en date, puisqu’elle a été créée en 1973. Nous sommes les troisièmes du secteur avec un chiffre d’affaires qui sera de 23 millions pour cette année 2016. Nous maîtrisons plusieurs savoir-faire et nous sommes une petite centaine de personnes au total.

GS : Quel est le rôle de Galis vis-à-vis des mutations du marché du stand ?

FL : Notre rôle aujourd’hui, et le travail de Galis avec tous ses savoirs faire, que ce soit dans le digital, dans le design évidement, que ce soit dans la signalétique, ou dans tous ce qui est impactant, c’est d’anticiper les demandes des clients.

Aujourd’hui effectivement, c’est un vrai plus, un vrai savoir-faire du groupe Galis, que d’aller chercher le ROI à la place de nos clients exposants et de les aider à avoir un design qui traduit la stratégie de communication de leur entreprise. C’est ce qui est important, ce qui constitue l’objectif premier de l’exposant sur le Salon.

Sur ce point-là, nous possédons un vrai savoir-faire, en le traduisant par le design d’une part, mais surtout en apportant tous les services autour, dont le digital. C’est ce qui permet à nos clients d’aller chercher les prospects, d’avoir une stratégie pour faire rentrer les gens sur le stand et bien présenter les produits. C’est tout ça notre nouveau rôle.

GS : Quel est le « supplément » apporté par Galis à ses clients ?

FL : En plus du design, nous apportons ce service supplémentaire qui permet d’accompagner nos clients, avant le stand, avant le salon, et après le salon. Nous proposons des services que je vous invite à découvrir sur notre site internet, qui permettent effectivement de faire venir des prospects, de faire venir des clients et de décliner efficacement la stratégie de communication sur le salon. Un point important : nous venons d’être certifié ISO 20121, ce qui constitue pour les clients, un vrai gage de savoir-faire et de qualité.

GS : Quelle relation entretien Galis avec ses clients ?

FL : En fait, on a souvent des clients qui nous ressemblent, mais on a aussi souvent des prestataires qui nous ressemblent. Dans le groupe Galis, nous avons 78% de taux de fidélité de nos clients, ce qui est quand même assez important, avec contrat ou hors contrat. Nous entretenons des rapports humains très précis avec nos clients. Plus on connait ses clients, et plus on est efficient pour répondre à la présentation de ses produits ou à son objectif. Chez Galis, nous cultivons ce rapport humain, cette approche vis-à-vis du client, cette fidélité, qui nous permet de connaitre aussi bien, et même parfois mieux, les produits que lui.

GS : Comment peut-on résumer la stratégie de Galis ?

FL : Notre stratégie extérieure c’est d’être un accélérateur de business. Notre stratégie à l’intérieur, c’est l’humain. Nous avons des collaborateurs qui sont là depuis très longtemps, et nous avons un turn-over dans le personnel extrêmement faible. C’est exactement la même chose avec nos clients et nos prestataires, avec un taux de fidélité qui est proche de 80%, ce qui constitue notre plus belle réussite.

Voir l'interview en vidéo :

Interview Fabrice Laborde Directeur du groupe... par Gazette-des-Salons
Lire la suite

Reed n'organisera pas le Nautic 2017

C’est par un courrier daté du 30 novembre 2016, que les 700 exposants de Nautic, le Salon Nautique de Paris, ont été informés du changement d’organisation de leur évènement à partir de l’année prochaine. Cette annonce met fin à une collaboration de 30 ans entre la Fédération des Industries Nautiques et Reed Expositions. L'organisation de l'édition 2017 sera reprise directement par la fédération, propriétaire de l’événement.

Nautic le salon nautique de paris

Cette décision marque la fin d’une époque et ouvrira à n’en pas douter, un repositionnement du Salon Nautique de Paris pour faire face à la concurrence des « salons à flots » et de l’international.

Toutefois, Reed conserve l’organisation du Yachting Festival de Cannes, du 12 au 17 septembre 2017.

Lire la suite

Emilie SIMON et Elvire de CHALUS, vers une mutation du métier de PCO ?

Emilie Simon et Elvire de Chalus, ColloquiumEmilie Simon et Elvire de Chalus sont directrice de projets et directrice des métiers chez Colloquium, société référence dans l’organisation de congrès principalement liés à la santé en France.

Emilie Simon nous fait part de son parcours diversifié dans l’événementiel et de ses expériences qui l’ont amenée à développer et conduire aujourd’hui les événements du groupe.

Elvire de Chalus analyse pour nous l’évolution du métier de PCO (Professional Congress Organizer) depuis quelques années.

Eric Watiez : Bonjour Emilie, vous avez bâti votre carrière autour de la communication, du web et de l’événement en plusieurs étapes, quelle a été la première marche ?

Emilie Simon : Bonjour Eric, je n’étais pas destinée à intégrer le domaine de l’événement. Après des études de commerce international, notamment en Allemagne, j’ai été contactée pour mener une mission d’un an chez Cartier à Münich sur le domaine de la vente en boutiques. J’ai finalement intégré le service événementiel, pour les lancements de produits notamment, et ce n’était pas prévu. Au final, cela a été très formateur et j’y ai pris un grand plaisir, bien que n’ayant pas la fibre du luxe. Je suis plus faite pour des environnements plus créatifs et moins corsetés.

A l’issue de cette expérience, je rentre en France et intègre Exposium en 2002.

Emilie Simon Colloquium

EW. Que vous propose-t-on à Exposium ?

ES. A mes débuts, j’ai l’occasion de travailler dans la communication de salons très différents. J’ai besoin de diversité dans mon travail. Sur les « petits » salons comme Expobois, je suis en charge de la communication dans son ensemble, depuis le renouvellement de la charte graphique jusqu’à l’utilisation des premiers outils digitaux. Sur des salons de très grande ampleur comme le salon de l’Emballage, je suis plus spécialisée sur un domaine de communication, en l’occurrence pour moi, la gestion des entrées et le site web.

C’est l’époque où le web prend de l’ampleur, j’accompagne son évolution au bénéfice des salons. Je fais les premiers enregistrements par le web, la technique paraîtrait aujourd’hui un peu archaïque. Les petits salons servent de laboratoire pour la gestion des entrées, et nous reproduisons ensuite les mêmes principes sur les gros salons. Je suis alors friande (et encore aujourd’hui) des nouvelles technologies que les gros salons me permettent d’utiliser à très grande échelle. Je prends néanmoins plus de plaisir en collaborant aux « petits » salons, les missions étant plus étendues.

EW. Pourquoi quittez-vous Exposium, devenu Comexposium, après 7 années de collaboration ?

ES. J’ai le sentiment d’avoir fait le tour et j’ai l’envie d’expérimenter d’autres projets, je rejoins donc PG Promotion qui est organisateur d’Hôpital Expo en tant que chef de projets. C’est un gros salon de la Fédération hospitalière de France à destination des professionnels de la santé. PG Promotion est spécialisé dans le domaine médical. J’y suis embauchée pour développer des activités annexes, comme des congrès, des conférences et des événements promotionnels.

La problématique du contenu m’intéresse tout de suite ! Je travaille sur le lancement et la création d’événements par exemple dans le domaine du développement durable à l’hôpital. Mon expérience chez Comexposium, où j’étais en rapport avec l’ensemble des services, commercial et logistique, m’a vraiment servie dans mon travail pour PG Promotion, notamment pour l’animation de l’équipe projet.

Je quitte PG Promotion au bout de 5 années en 2014.

EW. Et commence l’aventure Colloquium ?

ES. Colloquium, spécialiste de l’organisation de congrès médicaux, me propose une autre vision du métier de l’événement. J’ai un profil très axé sur la communication et le marketing, ce qui correspond à la demande de Colloquium de développer le conseil et l’accompagnement de ses clients sur ces sujets. Nous travaillons alors sur la notion de marque et de stratégie marketing nécessaire à un événement pour s’installer sur son marché.

Les congrès et les salons ont beaucoup de points communs, mais la façon de les travailler est sensiblement différente. Du fait de mes apprentissages précédents, je prends des deux au profit des congrès de Colloquium.

EW. Bonjour Elvire, les congrès sont-ils, à l’instar des salons, dans des sphères de concurrence ?

Elvire de Chalus : Oui, bien sûr, bien que les congrès n’en aient pas toujours conscience. Ceci est à prendre en compte. Autant que les salons, les congrès sont aujourd’hui chamboulés par le digital. De plus, les sociétés savantes, qui fidélisaient autrefois facilement un nombre important d’adhérents, doivent désormais s’adapter aux usages des jeunes populations. Nous menons actuellement de véritables réflexions sur ces mutations et leur impact sur l’environnement des congrès. Une analyse de celui-ci permet d’avoir une stratégie d’évolution.

EW. Quelles sont les données à savoir à propos de Colloquium ?

Elvire de ChalusEDC. Colloquium organise environ 80% de ses congrès dans le médical, ce qui correspond d’ailleurs à la répartition du marché des congrès. Nous réalisons 30 à 50 événements par an, avec de forts pics d’activité en automne et au printemps.

Dans notre environnement, nous voyons à la fois une forte concentration de très grands congrès ainsi qu’une surspécialisation des médecins et leurs congrès.

EW. Peut-on imaginer l’existence de congrès virtuels ?

EDC. C’est un grand sujet sur lequel nous réfléchissons depuis plusieurs années. A titre personnel, je n’y vois pas d’avenir réel pour plusieurs raisons. Dans les congrès, les médecins et intervenants médicaux se considèrent comme confrères et non comme concurrents, ce qui renforce la justification de l’échange réel et physique. Je sens que dans les congrès, au-delà de l’utilité du contenu, l’audience saisit les opportunités de rencontres, sans doute plus que dans les salons.

Le congrès justifie des formats hybrides, ainsi le rendu des communications scientifiques qui y sont produites peut être valorisé sur des plateformes, vidéos... Le congrès produit un volume de données énorme qu’il faut indexer et chapitrer correctement et mettre sur un site web à disposition des médecins. La vraie évolution des congrès est dans cette indexation et la diffusion ou rediffusion des contenus scientifiques.

EW. Quelles autres évolutions depuis 5 ans ?

EDC. Les médecins, qui constituent la majorité des organisateurs de congrès médicaux, ne sont pas, dans leur quotidien confrontés aux problématiques du marketing. Notre défi permanent est de leur apporter le conseil suffisant pour bénéficier des opportunités offertes par le digital notamment. Depuis 5 ans, beaucoup de congrès ont tiré leur parti des évolutions du web... mais pas tous.

EW. L’évolution des congrès serait-elle liée à leur impact financier ?

EDC. Les médecins organisateurs de congrès sont bénévoles. Les recettes des congrès constituent une ressource financière indispensable pour les sociétés savantes. En effet, leur objectif est de financer des bourses de recherche pour des étudiants et participer à l’amélioration de leurs spécialités. De ce fait, proposer des actions marketing nouvelles peut souvent être considéré comme une ligne de dépenses plus que comme des apports. L’évolution des congrès est donc également liée à une problématique budgétaire. A titre d’exemple, les applications smartphone, aujourd’hui incontournables, ont constitué des investissements très importants.

EW. Le métier d’organisateur est-il sensiblement différent s’il s’agit de salons ou de congrès ?

EDC. Il y a des choses communes comme d’autres différentes. Tous les mécanismes d’organisation et de financements sont similaires. La programmation scientifique est évidemment spécifique aux congrès, c’est une très grosse partie et cela a des répercussions sur le reste. Nous sommes mandatés par les sociétés savantes pour organiser le congrès. Nous agissons en leur nom et dans leur intérêt bien sûr.

EW. L’hébergement des participants de congrès doit sans doute être sérieusement travaillé…

ES. Effectivement, Colloquium a une filiale dédiée à cet aspect à Bruxelles (C’accommodation). C’est un sujet très sensible, il existe une vraie problématique qui nécessite parfois de se positionner 3 ou 4 ans à l’avance pour réserver l’hébergement de 3 à 4.000 personnes dans la ville où se tiendra le congrès. Cela signifie visites d’hôtels, négociations tarifaires et de contingents de chambres, c’est un vrai métier.

On peut faire de l’hôtellerie pour les salons, mais sans doute pas avec l’ampleur de nos besoins.

EW. En conclusion, quand on pense congrès médical, pense-t-on prioritairement à Colloquium ? Y a-t-il d’autres organisateurs d’importance ?

EDC. Colloquium a été créé il y a 60 ans et a longtemps été le seul opérateur sur le marché. D’autres organisateurs ont vu le jour, certains organisent des congrès et aussi d’autres événements comme Hopscotch, d’autres encore uniquement des congrès comme Europa à Toulouse. Il y a des concurrents étrangers aussi. Sur certains congrès, Colloquium est en concurrence avec des PCO étrangers.

Propos recueillis par Eric Watiez pour la Gazette des Salons

Crédit photo : Faust Favard

Pour en savoir plus sur Colloquium

Lire la suite

FG Design innove avec son Smart Lab sur Heavent Paris

Le digital est aujourd’hui une composante naturelle de la communication événementielle, le Groupe FG Design l’a bien compris en créant il y a deux ans déjà, une expertise intégrée intitulée « FG Smart Interactive » qui a pour mission de développer des animations connectées et interactives pour les clients du Groupe FG Design.

C'est dans cet même état d’esprit de veille et de découverte des nouvelles technologies, que François Guarino, Président du Groupe a souhaité lancer un « Lab », le SMART LAB, un espace d’exposition dédié aux startups dont les innovations sont de nature à renouveler l’approche ou l’organisation des événements. « J’avais aussi envie de donner un coup de pouce à de jeunes talents » précise François Guarino qui, lui-même avait bénéficié de soutiens bienveillants au lancement de sa société.

Smart Lab FG Design sur le salon Heavent Paris 2016

9 start-up ont ainsi été retenues cette année pour faire partie du premier SMART LAB, aménagé sur Heavent Paris 2016 (Stand Mix & Match* FG Design n° H29 ). Par cette initiative, le Groupe FG Design offre un tremplin à des jeunes talents et met en lumière de nouveaux outils, services et produits qui transformeront les salons de demain.

Eooliz

Eooliz assure la retransmission en live sur Internet de tous types d’événements, avec une technologie de pointe : compatibilité 4K/Full HD, drones, multi-cast, retransmission dynamique grâce à un système de régie. Les caméras fonctionnent en autonomie grâce à une alimentation solaire indépendante qui fournit l’énergie suffisante aux moyens de transmission : clef 4G, encodeur, caméra.

Ittention

Ittention développe des logiciels d’eye-tracking prédictifs afin d’optimiser les processus créatifs print et numériques. Cela permet de vérifier ce qui retient l’attention, le déplacement du regard, la clarté du message et évaluer l’impact de la communication. L’offre se compose d’une console web pour tester et analyser les maquettes, d’interfaces de programmation permettant d’accéder au logiciel, ainsi que de services d’expert d’études et de conseil.

Eqwall

Eqwall est une plateforme dédiée à l’animation des événements. Elle facilite les échanges entre les différents participants. L’organisateur peut choisir en ligne les services interactifs, communiquer avec son public, le tout depuis un ordinateur. Par ailleurs, le public peut accéder à l’interface grâce à l’application ou un lien URL. Toutes leurs réactions peuvent être projetées sur écran.

Swarmbird

Swarmbird concentre son activité sur le livetweet en 3 étapes : collecte des points de vue des rédacteurs sur le terrain (les contributeurs n’ont pas besoin de compte Twitter pour participer) ; édition du livetweet en réordonnant et modifiant les contributions (y compris l’ajout de contenus multimédias) ; enfin, la publication, le suivi et l’interaction du livetweet en temps réel. A la fin de l’événement, il est possible de l’archiver et l’enregistrer dans des outils de reporting. Swarmbird solution pour twitter à plusieurs

SoWhen ?

SoWhen ? a commencé son activité avec la réalisation d’effets spéciaux et d’images de synthèse. Aujourd’hui, elle propose également des solutions de réalité augmentée et d’expérience immersive. L’entreprise se différencie par sa forte maîtrise des nouvelles technologies et sa curiosité permanente. Ces services lui ont permis, dès ses débuts, de travailler sur divers projets tels que des publicités, films institutionnels ou des contenus événementiels dans des domaines très variés.

Birdit

Birdit propose un algorithme d’optimisation de trajet pour les transports dédiés de longue distance. Il mutualise les données existantes afin de proposer des solutions pertinentes. Son domaine d’activité premier est le déménagement, mais il peut également être utilisé pour le transport de matériel lors d’événements ou de congrès.

Eventtia

Eventtia est une plateforme cloud qui réunit l’ensemble des fonctionnalités dont un organisateur d’événements a besoin. Spécialisée dans les événements d’affaires, elle permet de gérer l’événement de A à Z, de la gestion de l’accueil sur site à l’envoi de mailings ou l’enregistrement en ligne. L’entreprise va prochainement lancer un nouveau module : le chat bot événementiel.

PocPic

Pocpic centralise les contenus publics (réseaux sociaux) et privés (via Pocpic) d’un événement publiés par les invités et les diffuse en direct sur écran géant. Avant l’événement, il suffit de créer un hashtag ; le mur est personnalisable, et les photos téléchargeables après l’événement. L’offre, adaptée aussi bien aux événements publics que privés, propose une prestation jusqu’à 100% sur-mesure en termes de moyens matériels et humains.

Wizemotion

Wizemotion offre des solutions de vidéos interactives. A travers ce dispositif, il existe de nombreuses possibilités : parcours utilisateur personnalisable en fonction des choix, accès « on-demand » à des informations complémentaires, achat de produits directement depuis les campagnes vidéo, store locator… A partir du 1er semestre 2017, elle permettra la mise en place autonome de campagnes interactives, directement depuis une interface web.

*Mix & Match expositions est une solution clé en main d’aménagement d’espaces événementiels proposée en location. Elle a été imaginée pour répondre aux besoins des startups, des Forums RH, pour un aménagement souple des espaces accueil d’hôtels, d’entreprises ou pour des espaces collectifs de salons par exemple.

Lire la suite

Location de mobilier Fusion JMT / La Compagnie

A l’issue de plusieurs années de proximité et de collaboration, les sociétés JMT et La Compagnie fusionnent aujourd’hui sous la bannière JMT. Pour ces deux filiales françaises du Groupe Hollandais Boemer Rental Services, leader européen de la location de mobilier et du revêtement sol, c’est une nouvelle étape du développement de la marque JMT sur le marché français et de son rayonnement Européen.

La Compagnie de Location de Mobilier, qui aura 20 ans en 2017, est implantée en Ile de France et sur la Côte d'Azur. C'est un spécialiste reconnu de la location de mobilier et un précurseur de la moquette en dalles réutilisables, notamment auprès des organisateurs de salons, de congrès, de grands événements et des parcs d’exposition.

Depuis son démarrage en France en 2002, JMT est devenu un partenaire de premier plan des agences de design et stands et des agences événementielles, qu’elle accompagne aux quatre coins de l’Europe grâce à sa présence dans 8 pays à proximité des 24 principaux sites d’exposition.

Une complémentarité déjà évidente

Pour les deux entités déjà voisines, l’addition des compétences des équipes et des capacités d’investissement sont autant d’atouts au service des clients confrontés à l’évolution des formats d’événements et des frontières de leurs métiers. La nouvelle structure sera également mieux armée pour faire face aux enjeux de l’internationalisation et du développement durable.

location de mobilier pour salons

Regroupées depuis 2013 à Gonesse sur un site de 10.000m² classé ICPE, complété d’un entrepôt régional à Cannes, JMT et La Compagnie bénéficient d’une agilité qui leur permet de relever les défis logistiques et organisationnels les plus complexes.

JMT, marque leader en Europe, conforte avec cette fusion sa position de plus grand stock Européen avec 1 650 références de mobilier, 150 000m² de dalles de moquette en location et 550 références de revêtements de sol. L’implantation historique de La Compagnie à Cannes, avec son dépôt et son équipe de service en place est un atout important pour le développement de la nouvelle entité dans le sud.

Rendez-vous sur Heavent

« La Compagnie powered by JMT », c'est toujours La Compagnie, en transition vers JMT. Une transition en douceur qui débute sur Heavent 2016 (15 au 17 novembre) – Porte de Versailles.

La Compagnie : rdv sur le stand La Compagnie powered by JMT – N22 JMT : rdv sur le stand Crealians avec les prestataires Prestalians et French Touch – L12/M13

Lire la suite

"La médecine du travail est la preuve que le travail est bien une maladie ! "

- Coluche, Humoriste
SOCIAL
Copyright © Emploi Événementiel 2010 - 2017